La Suédoise, entre macho et facho.

Capture d’écran 2014-08-15 à 16.55.35

August Borms en janvier 1944. Le VVB sait choisir ses héros.

Le Vif publiait hier un article sur base d’informations du Morgen dans lequel il traçait les prémices d’une coalition gouvernementale « suédoise ». Suédois rime en principe avec « droits de l’Homme » et le premier homme étant une femme (sinon comment se serait-il reproduit), bien entendu, « droits de la Femme ». J’avais déjà expliqué que le terme suédoise était mal choisi pour toute une série de raisons, en voici donc une de plus : il n’y aurait que quatre femmes dans un gouvernement MR-N-VA-CD&V-OpenVLD. Quatre. Pour quinze postes à pourvoir. De même, les candidats potentiels à la fonction de commissaire européen se compteraient sur deux doigts : Karel De Gucht et Didier Reynders. Et selon mes sources (extrêmement intrusives, y compris lunettes à rayons X), aucun des deux ne serait de sexe féminin, pas même Didier Reynders quand il danse le French Cancan.

Ce gouvernement de droite en cours de formation (mais non encore formé) sera donc aussi un gouvernement-testostérone. Notons d’ailleurs que parmi les femmes qui pourraient y entrer, on évoque Maggie De Block dont la sensibilité à la détresse humaine serait à peu près égale, selon de très mauvaises langues, à celle de Rambo après trois jours dans les bois, poursuivi par la totalité de l’armée américaine et harcelé de bombes, missiles à têtes chercheuses sans compter les troupes d’intervention de la police de Fergusson, circulant huit par huit, armés jusqu’aux dents, prêts à bondir (selon Michel Colucci, un véritable visionnaire, ce mec-là). Si tout ça ne fait heureusement pas un mec de Maggie, elle serait, toujours d’après ces mauvais esprits, ce qui en Belgique se rapproche le plus de Margaret Thatcher en matière de testostérone, une autre Maggie dont Renaud avait dressé un portrait au vitriol dans l’une des chansons les plus machistes depuis Les Grands Principes de Guy Béart, qui pour rappel commençait comme ça :

« Aujourd´hui les filles s´émancipent
et vous parlent de leurs grands principes,
puis elles font comme leur maman,
en vertu des grands sentiments. »

Ce que faisait leur maman, c’était bien sûr tromper son homme à tire-larigot, au point qu’à la fin de la chanson, pour faire bonne mesure, Béart se proposait de trucider son épouse volage. On sent bien que l’émancipation des femmes était, chez ce gaulestralopithèque mal léché, conditionnée à leur fidélité absolue. Merde, faut pas déconner, quoi !

Renaud, lui, attribuait aux femmes toutes les qualités que le patriarcat leur attribue depuis toujours, qualités (tendresse, douceur, gentillesse, maternité, voire une certaine forme d’intelligence — enfin, un peu quand même, ça lui donnait l’air d’être féministe avec « sa gonzesse, c’est qu’il était son mec ») qu’il niait farouchement à Margaret Thatcher. Lui, il commençait sa chanson par :

« Femme du monde ou bien putain
qui bien souvent êtes les mêmes [ben tiens NDLA]
femme normale [Ménie Grégoire, I suppose NDLA],
star [style pin-up dans les placards des mécanos de la Générale NDLA]
ou boudin [même une femme laide a droit à l’amour d’un bel homme NDLA],
femelles [à engrosser de préférence NDLA]
en tout genre je vous aime [on a eu peur… NDLA]. »

À la lecture de ces tubes qu’aucun mec n’a jamais pensé à ranger dans la catégorie « œuvres paternalistes discriminatoires » (mec du monde ou bien gigolo, qui bien souvent êtes les mêmes, pardaf dans ta tronche, petit con) parce que, ben voilà, notre société est paternaliste et machiste, au point, peut-être, que vous n’avez pas remarqué que quand on veut critiquer une meuf, on la fait passer pour un mec, ce que j’ai moi-même fait quelques lignes plus haut. Euh, non, j’ai mis ça sur le compte de « très mauvaises langues ». Mais bon, je l’ai dit quand même et vous ne l’avez pas remarqué. I made my point.

Ceux qui ont crié à l’inutilité d’un ministère des droits de la femme peuvent aller coucouche panier, je pense que l’évocation d’un gouvernement aux 3/4 masculin montre que le plafond de verre est en fait d’acier. C’est bien foutu, le paternalisme. Là, on va essayer de me faire croire que les femmes sont moins compétentes, ont moins envie de gouverner, sont moins souvent élues, sont tout le temps enceintes ou ne s’intéressent pas à la politique. Notant toutefois qu’une femme ministre bénéficiant d’un chauffeur, ça fait toujours une conductrice dangereuse de moins sur la route, yark yark yark ! Certains vont même dire tout ça publiquement, que les femmes, hein, bon, merde quoi, elles font chier à ne pas accepter ce que l’Homme avec un grand H (et une belle zigounette) lui a déjà cédé depuis 1900, après tout, elles ont le droit de vote, et les gars d’aujourd’hui consacrent 1/4 du temps passé par la femme à des tâches ménagères — ce qui est déjà beaucoup leur demander : au-delà, ils se mettent à chanter « I want to break free » de Queen, une forme d’autocastration particulièrement tragique pour les torses velus et autres grands gorilles à dos argenté.

Mais le fait est là : quatre maigres postes pour un gouvernement… Eh, tiens, à propos, à ceux qui me parlent de la femme dans les pays arabes, le Maroc en a six, des femmes, au gouvernement. Mais bon, deux d’entre elles sont voilées. Ça ne prouve rien, mais ça fait plaisir à ceux qui portent notre société si femelle-friendly au pinacle.

Mais qu’on se rassure. Si le gouvernement éventuellement de droite manquera de femmes, en revanche, côté N-VA, comme je l’avais dit, on aura une belle brochette de francophobes. Notre ami Jan Jambon est prévu dans l’équipe. Oh, une paille… Membre affirmé du Vlaamse Volksbeweging anversois qui commémore encore chaque année le nazi August Borms et dont les militants du TAK tout proche crient « rats francophones » dans nos banlieues quand ils ne promettent pas du cyanure au FDF. Jan est lui même un sympathique francophile qui a un jour hurlé « sortez les Wallons de leurs hamacs » et qui, godverdomme, le pensait. Il fut aussi l’aimable corédacteur (avec notamment le président du Vlaams Belang Bruno Valkeniers, excusez du peu) du fameux traité d’indépendance « In de Warande » qui a conceptualisé les fameux transferts intercommunautaires et après la lecture duquel on ne peut que tirer la prise de l’État belge (c’est tout calculé pour…) Il fut aussi membre créateur du mouvement Res Publica, indépendantiste flamand, toujours avec — ben tiens — Bruno Valkeniers. Ça en fait des questions à lui poser…

Il pourrait s’occuper de l’économie ou du budget, lui qui vient de la carte de crédit (ex-directeur de Bank Card Company), mais aussi de la carte de Belgique amputée des hamacs-men (les Wallons, donc). Et puis, il faut peut-être se pencher sur ses relations  avec le Vlaamse Volksbeweging le mouvement auquel il adhère depuis des lustres. Il faisait partie de la direction du mouvement lorsque celui-ci a contribué à organiser une commémoration au Laval (ou au Degrelle) flamand, le nazi Staf De Clercq, en 2004. Mais bon, c’était il y a dix ans, et en Belgique, pour les Flamands qui ont été de près ou de loin mêlés à de tels événements, la prescription est de 18 jours environ. Mais bon, j’ai du bol : le Vlaamse Volksbeweging continue à commémorer un fieffé nazi aujourd’hui !

On va encore me dire que je reviens tous les ans avec la commémoration d’August Borms par les militants du « Mouvement flamand », mais non, les amis, ce sont ces militants qui reviennent avec Borms tous les ans. Ils ne sont pas obligés : ils peuvent arrêter. Le front antifasciste flamand notait en mars de cette année : « l’orateur invité [à la commémoration de la mort d’August Borms] était Bart De Valck, président du Vlaamse Volksbeweging qui avait déjà montré patte noire lors de la messe [précédant la commémoration] : “Il y a plus de trente ans, je me tenais ici en tant que membre des Jeunesses nationalistes flamandes (VNJ — fondée par un ex-collabo) et du TAK (Comité d’Action linguistique), et le fait de pouvoir commémorer en tant qu’orateur l’homme qui a donné sa vie pour la Flandre [il fut exécuté par la Belgique pour collaboration, pom, pom, pom], est pour moi un grand honneur.” Sur la tombe de Borms, Bart De Valck a encore dit : “Le mouvement flamand est un verbe. Le VVB appelle tous les nationalistes-flamands à se réunir dans l’action sous ce qu’August Borms a propagé ! Oui pour la Flandre ! Aujourd’hui, soyons tous Borms ! ” »

Bon, moi, j’ajoute « Heil Borms », mais c’est juste une opinion.

Voire. Parce qu’August Borms était membre du gouvernement nazi flamand en exil, créé avec l’assentiment de la direction de la SS allemande, sous le haut patronage de Jef Van De Wiele, un antisémite assez épouvantable à la plume génocidaire. Selon Memo, magazine historique de l’éditeur EOS (sérieux au point de collaborer avec Scientific American), ce « gouvernement en exil a dessiné […] l’avenir d’une Flandre nationale-socialiste. » Pour info aux lecteurs distraits, « national-socialiste », ça veut dire nazi. Le magazine ajoute que, bien que Borms et consorts ne fussent pas membre de DeVlag (l’organisation la plus féroce du nazisme flamand, chargée notamment de la surveillance des convois vers Auschwitz), « tout le monde [savait] que leur sympathie [allait] dans ce sens. Idéologiquement, ils [étaient] totalement fiables, y compris aux yeux des Allemands. » Jef Van De Wiele, l’animateur du gouvernement en exil, correspondait du reste régulièrement avec Himmler, le cerveau de Hitler d’où l’expression Hitlers Hirrn heisst Himmler (HHhH) remis au goût du jour par un livre fameux (1). Mais laissons tomber, en Flandre, tout ça ne vaut pas.

Tout de même… fiable aux yeux des nazis, Borms ? Oui, terriblement ! Il avait copieusement fait usage de sa réputation de flamingant actif pour envoyer les jeunes Flamands dans la Waffen-SS. Mais surtout, les leaders de la SS le trouvaient suffisamment acquis aux théories nazies pour l’inviter à visiter les installations industrielles d’Auschwitz-Birkenau avec sa fille en 1943. Les Juifs, les Rroms et les prisonniers politiques y mourraient par centaines de milliers. Bref, Borms était un nazi de chez nazi, et son apport au Mouvement flamand d’avant les années trente ne peut être vu aujourd’hui que comme épouvantablement négatif. Mais le Vlaamse Volksbeweging ne l’a pas encore compris. À moins qu’il ne veuille pas le comprendre.

Ah oui, j’oubliais : sur sa page sur le site de la N-VA, Jan Jambon affiche fièrement son « engagement sociétal » sous ces mots : « actif dans le Vlaamse Volksbeweging. » Il y a quelques mois, la VRT révélait qu’il s’était aussi fendu d’un discours lors du cinquantième anniversaire de l’organisation Sint-Maartensfonds, qui réunit et glorifie les ex-nazis flamands. Mais bon, ce qui en Wallonie ou en France sonnerait comme le glas définitif d’une carrière politique, en Flandre, faut comprendre, hein : c’est du folklore !

Cela dit, il y a moyen de mettre les choses à plat : exiger de Jan Jambon qu’il se désolidarise totalement de ces commémorations, qu’il déclare ouvertement que Borms était un nazi et que le commémorer aujourd’hui fait honte au mouvement d’émancipation flamande. Le prochain journaliste qui l’a en interview aura du boulot. Il pourra aussi poser la question à un autre membre du VVB, également ministrable : Theo Francken. Heureusement, les deux autres ministres supputatifs N-VA, Peter Dedecker et Johan Van Overtveldt, n’ont pas ce style de casseroles. Comme quoi, c’est possible.

Enfin, bon. Ce n’est toujours pas fait, ce gouvernement macho-facho. On ne sait jamais : peut-être que la proximité de tels commémorateurs permettra à Charles Michel de recouvrer la raison. Ou au moins, qu’il somme Jan Jambon et Theo Francken de se désolidariser ouvertement du Vlaamse Volksbeweging et de ses führieuses commémorations avant d’entrer dans le gouvernement. Ça serait chic pour papa Michel qui a tout de même exigé que l’Union européenne boycotte l’Autriche pour avoir laissé Jörg Haider entrer au gouvernement. Ce même Jorg Haider qui avait eu des mots doux pour d’anciens nazis. Quoi ? Ça ressemble à ce que le VVB fait aussi ? Ach, mais za n’est bas la même jose, nicht war ! Les Autrichiens parlent encore toujours allemand, ce qui aggrave évidemment la situation. Pour les Flamands, ce n’est pas du tout la même chose !

Enfin voilà, quelques petites réflexions qui me font penser qu’au final, le papillon, c’était pas si mal. Au moins, on avait 6 femmes (trop peu, mais déjà plus qu’aujourd’hui et autant qu’au Maroc — j’insiste), pas de facho d’opérette au gouvernement, un équilibre linguistique, et une Europe plutôt satisfaite de notre performance. On pouvait même dire : « en 180 ans, la Belgique n’a toujours pas eu de femme premier ministre, mais bon, on a un fils d’immigré homosexuel à la tête du #BeGov, c’est déjà pas mal quand même ».

Ah ! C’était le bon temps.

Bon, là-dessus, je vais aller me muscler à la salle de gym. C’est pas tout ça, mais je sens que je vais devoir me faire des bras en béton pour croiser le fer avec ce potentiel gouvernement un peu macho la semaine, un peu facho le dimanche.

 

(1) Il s’agit de HHhH. Le sens de l’acronyme est « Himmlers Hirn heißt Heydrich » : le cerveau de Himmler s’appelle Heydrich. Himmler passait en effet pour assez stupide chez certains nazis. J’ai trouvé amusant de rendre Hitler plus bête encore que Himmler en faisant Hitlers Hirn heißt Himmler », pensant que tout le monde avait lu le livre et qu’on comprendrait l’allusion. Hélas, le seul de mes commentateurs qui l’ait lu — et qui est intelligent même s’il n’est pas de gauche — a pris ça au tout premier degré. Je rends donc à Laurent Binet ce qui appartient à Laurent Binet (dont j’avais défendu le livre sur le site de Filigranes : oui, je l’ai lu, et je sais qu’il s’agissait de Heydrich). Enfin voilà. Tout ça valait bien une note de bas de page !



Catégories :Élections 2014, Belgique, Fascismes, Féminisme

Tags:, , , , , , ,

114 réponses

  1. Heydrich, pas Himmler. Mais hormis le couplet parfaitement inutile de l’ami de la faaaam (c’est la faaaaamine, probablement, qui parle), qu’est-ce qu’on ferait si Marcel n’était pas là pour nous rappeler sans cesse le cloaque où tous ces braves gens ont respiré leur idéologie, à laquelle ils n’ont jamais renoncé ? Mais cela devrait suffire, non ? Quel besoin de mettre cela au service de combats tout à fait douteux et contestables ? À part la propension de Marcel à nazifier tout ce qui ne pense pas comme lui ? On peut citer l’exemple de mandataires wallons non élus, quoiqu’ils aient remporté bien plus de suffrages que les blondes qui leur ont soufflé leur place, pour cause de quota sexistes.

    Aimé par 1 personne

    • La Belgique fut le dernier pays d’Europe à accéder au suffrage universel, et le premier à y renoncer (Bruxelles, quota féminin sur les listes électorales). Au nom de principes, dans les deux cas.

      Aimé par 1 personne

    • L’image facholand de la Flandre c’est grâce à la nva et le VB que la Flandre le doit ! Quoi de plus normal que de le dire ? C’est le travail de la Presse de le révéler… En Flandre c’est du folklore ? Nous verrons si la Presse Internationale appréciera ce « folklore typiquement et exclusivement flamand » à sa juste valeur et pourquoi pas, qu’il puisse devenir pour L’ONU un des patrimoines immatériels mondial à conserver… (Magnifique non ? Mondial et flamand dans la même phrase ! Je vais demander à Peumans de Royalties pour amélioration de l’image de la grande Flandre qui gagne à être connue de tous…) 😉
      Pour information, si Google a refusé de s’installer en Flandre c’est pas plus loin qu’il faut chercher la raison. Si des familles de confession juive quittent Antwerpen c’est pas plus loin qu’il faut chercher la raison. Combien de temps avant que la Russie, l’Inde et Dubaï prennent leur responsabilités et transfèrent ce qui fait la richesse de la seule Région Flandre depuis 80 ans (15% du PIB flamand) tout en étant subsidiée à coup de milliards par les deux autres Régions du pays belge pour ce commerce (trafic ?)…
      C’est pas pour rien que la « protection » des fraudeurs Anversois par la nva semble avérée ! Combien de milliards ?
      A côté de cela ceux qui osent encore se servir d’un « La deuxième guerre Mondiale est terminée il y a près de 70 ans  » afin de minimiser la félonie de la nva et leurs insinuations perfides peuvent aller se rhabiller..!

      J'aime

      • Pffffffffffffff faut pas exagérer……L’image de Facholand est très relative en dehors de nos frontières et est largement estompée par la réputation d’une région dynamique et économiquement forte.
        En ce qui concerne l’installation de Google dans le Hainaut, les raisons sont à chercher dans les critères d’espace disponible, d’environnement, d’approvisionnement d’eau, de réseau de fibre optique, un bon lobbying wallon et finalement les 5.000.000 d’euros de subside comme cerise sur le gâteau dans le cadre du plan Marshall.
        Quant aux familles de confession israélite qui quittent Anvers, ce n’est pas spécialement pour fuir la NVA…. BDW a d’ailleurs été reçu en grande pompe par cette communauté avant de ceindre son écharpe mayorale et un des élus anversois est d’origine israélite. L’antisémitisme primaire d’une partie de la population allochtone d’Anvers et une législation et des contrôles judiciaires qui deviennent trop strictes à Anvers poussent certains diamantaires à délocaliser vers Hong Kong, Dubaï ou Israël.
        Maintenant je serais très curieux de lire les sources qui démontrent que les régions Wallonne et Bruxelloise subsidient à coup de milliards le secteur diamantaire anversois alors qu’elles ont déjà du mal à trouver quelques malheureux millions pour leur enseignement malgré les transferts financiers récurrents de la Flandre vers la Wallonie.
        Et si fraude il y a, le but des fraudeurs est justement que les gains de ces transactions occultes ne soient pas déclarés et donc ne font pas l’objet de déclarations, taxations, d’impots et n’entrent pas de facto dans les statistiques du PIB. Et vu la politique d’austérité menée par la NVA à Anvers, je ne pense pas que ce soit leur but soit d’aider les fraudeurs à frauder et à renoncer à une manne céleste qui leur permettrait de mener des politiques nettement plus rentables électoralement leur permettant d’être réélus dans un fauteuil 😉

        Willy

        J'aime

        • Tout va très bien Madame la Marquise… 😉 (vous ne seriez pas socialiste ?)
          J’en suis heureux pour vous !
          Pourquoi dépenser des dizaines de millions d’Euro avec le but avouer d’estomper les mauvaises odeurs pour une image plus en adéquation avec une région dynamique et économiquement forte (!).
          Vous souhaitez la composition du staff à la Région flamande dédié à cette tâche et leurs budget ?
          Les subsides…
          Des Euros qui ne tombent pas dans le panier fédéral sont des Euros qui ne tombent pas dans ceux des Régions… Ces Euros non perçus sont donc « donnés » par la Fédération Wallonie Bruxelles pour permettre une activité économique qui ne profite qu’à la Flandre (idem des taux de TVA diminués sur les fleurs par exemple). Ils serait économique juste et logique de faire payer les taxes normales et que la Région concernée rembourse les secteurs qu’elle souhaite protéger ! Pourquoi la Fédération Wallonie Bruxelles devrait elle protéger le secteur du diamant qui représente 15% du PIB flamand ?
          Les vols…
          Entre 20 et 30 milliards d’euro par an sur le dos de la Région Bruxelloise

          La bonne question c’est : comment fera la Flandre sans ces mannes..?

          J'aime

        • Votre » Des Euros qui ne tombent pas dans le panier fédéral sont des Euros qui ne tombent pas dans ceux des Régions… Ces Euros non perçus sont donc « donnés » par la Fédération Wallonie Bruxelles pour permettre une activité économique qui ne profite qu’à la Flandre » illustre par l absurde cette mentalité d assistanat malheureusement fortement ancrée en Wallonie…..et me fait penser a la blague du banquier et du clochard:

          Un clochard mendie au pied du siège d une grande banque et tous les vendredis soir depuis des années le CEO lui file 20 euros. Debut septembre le CEO ne lui donne plus que 10 euros, il s en étonne et le CEO lui explique que comme son fils commence des etudes à LLN il doit revoir son aumone a la baisse. Et le clochard de demander candidement combien temps le fils du CEO va étudier sur son compte…..;-)

          J'aime

    • J’ai ajouté une note de bas de page tout spécialement à votre attention, et à celle de Tournaisien, je crois.

      J'aime

  2. Enfin bon, le gouvernement répond aux critères démocratiques … . La deuxième guerre Mondiale est terminée il y a près de 70 ans Marcel. Entre temps il y a eu nombres de défaillances de gauche comme de droite … grow up Marcel ou peut-être voulez vous en débattre?

    J'aime

    • La deuxième guerre mondiale est terminée il y a près de 70 ans …. Et alors! En histoire, 70 ans c’est la norme. Alors Bruxelles est historiquement francophone. Bon, blague à part, si vous jugez que 70 ans c’est une bonne norme pour oublier, mettez à la poubelle la démocratie grecque, les droits de l’homme …… et moi aussi car j’approche de 70 ans.

      J'aime

    • Ça vient d’où ce refus systématique chez certains d’admettre ouvertement les sympathies d’extrême-droite de certaines hautes figures de la N-VA ?

      J'aime

      • Sans aucun doute le même processus mental qui fait que certains militants de gauche ont occulté le ton et le contenu des pamphléts antisémites de certains mentors charismatiques francophones tel Jules Destrée et Edmond Picard ou que Francois Mitterand s’est fourvoyé dans des corporations étudiantes nationalistes d’ultradroite et participa lors de ses études universitaires à une manifestation  » contre l’invasion métèque  » avant de voir la lumière et se convertir politiquement parlant…;-)

        J'aime

        • Ce processus – dont vivent les sectes, médias, bloggeurs et publicitaires, et manipulateurs divers, etc …- s’appelle égrégore.

          J'aime

    • C’est désespérant cette mauvaise foi flamingante peu subtil mélange de petit esprit bourgeois et de complexe culturel…
      « La deuxième guerre Mondiale est terminée il y a près de 70 ans » Oui… Mais par pour les crapules d’extrême droite flamingante ! Ces gens sont à vomir … La Presse internationale ne va pas louper ces faits et ce n’est pas quelques centaines de millions qui permettront de modifier l’image facholand de la Flandre …
      Mais bon, puisque que je dis cela d’un de mes hamacs…

      J'aime

      • La presse internationale ( francophones) à d’autres chats à fouetter et je ne me souviens pas d’un tollé international lorsque Hugo Schiltz ( Au début de la Seconde Guerre mondiale,membre du Nationaal-Socialistische Jeugd Vlaanderen (NSJV), un mouvement de jeunesse nationaliste qu il suivit jusqu’à Berlin) est devenu Vice-Premier ministre et ministre du Budget et de la Politique scientifique sous le gouvernement Martens VIII entre 1988 et 1991 😉

        J'aime

        • Hugo Schiltz avait à ce moment largement renié sa collaboration. Il n’a d’ailleurs jamais accepté la composante antisémite du nazisme. En gros, il a eu un parcours totalement opposé à celui de Borms et consorts. Quant à aller à Berlin à l’époque, ce fut le cas de tous ceux qui pouvaient être identifiés comme collabos, les petis comme les grands. Mais il y a une différence fondamentale entre aller à Berlin et devenir ministre d’un gouvernement nazi dont le chef prépare l’offensive Von Rundstedt avec les dirigeants du IIIe Reich.

          J'aime

        • Raté willy car Hugo Schiltz avait parfaitement capté les erreurs commises, les siennes et celles bien plus graves encore, des mouvements flamingants. Sont héritage a été jeté aux oubliettes et les démons ont repris le pouvoir dans cette Flandre qu’il aimait tant. Il avait des amis politiques sincères partout et plus encore au fdf qui pourtant à l’époque n’était dirigé que par d’anciens résistants face à l’ennemi d’alors. Ses amis et lui avaient trouvé un centre de gravité permettant un équilibre qui jusqu’alors penchait bien trop souvent vers la partie nord du pays dans beaucoup de domaines… Que sont devenus les droits des dizaines de milliers de francophones de Alsemberg, Beersel, Dilbeek, Groot-Bijgaarden, Sterrebeek, Sint-Stevens-Woluwe, Strombeek-Bever, Vilvoorde, Overijse et Ruisbroek.face à ceux des néerlandophones bruxellois par exemple ?
          Que vont peser des Borsu et Chastel qui de notoriété commune ne connaissent rien à leur dossier face à l’armada de spécialistes des partis flamands qui ont en commun un pacte signé au gouvernement flamand ? Par qui vont être représentés les francophones aux milliers de réunions qui auront lieu et que seuls que quelques spécialistes au MR sont capables d’en comprendre la finalité et les dangers… Oseront ils tirer la prise et faire en sorte que la scission deviennent une réalité. Il est temps de montrer le prix que coûtera que l’abus de confiance, si il se produit ! Et il se produira de manière lâche et pernicieuse y compris en utilisant des enfants comme les flamingants savent depuis toujours faire. Voir Leuven et ces enfants derrière leur Juffrouw éructant des slogans racistes…

          J'aime

        • Je fais ici un parallèle entre Hugo Schiltz et Jan Jambon……

          J'aime

        • et question « casseroles » celles de Hugo Schiltz dépassent largement celle de Jan Jambon.

          J'aime

        • Philippe, tout d’abord juste pour vous taquiner je ne suis pas persuadé que tous les fondateurs du FDF aient été résistant armé, membre de l’Armée Secrète comme par exemple André Lagasse. Soit.
          Quand aux droits des dizaines de milliers de francophones de Alsemberg, Beersel, Dilbeek, Groot-Bijgaarden, Sterrebeek, Sint-Stevens-Woluwe, Strombeek-Bever, Vilvoorde, Overijse et Ruisbroek ils sont les mêmes que ceux des Néerlandophones de Waterloo, Braine l’alleud ou Beauvechain. Ils ont tous , francophones et néerlandophones, le droit de voter, travailler, se déplacer, payer des impôts, créer un parti politique ou autres associations et rassurez vous personnes ne doit porter un signe distinctif de sinistre mémoire. Et à Bruxelles, les bruxellois francophones et néerlandophones disposent des mêmes droits où est le problème?
          N’ayant pas travaillé au sein des cabinets Borsu et Chastel je ne puis me prononcer sur la qualité de la connaissance de leurs dossiers…..mais au vu des résultats économiques de la Wallonie je ne suis pas certain que les excellentissimes ministres PS et CDH , écolo soient plus brillants. ….
          Et face à la majorité CD&V et NVA vous proposez quoi……750 jours de crise sans gouvernement?
          Cordialement

          J'aime

        • Feu le flamingant Hugo Schiltz (VU) sur la N-VA: un parti totalitaire – INTERVIEW VRT effacée of course.. Vlaamse rule, Belghic oblige…

          J'aime

        • @DEMOCRATE: Egrégore dissiez vous……Soyez sans crainte, point de complot ni d’interview effacée par la VRT ( taxée d’organisme gauchiste par les forumeurs NVA qui ont noyauté le forum du standaard…..) qui n’en est tout simplement pas propriétaire…

          12 secondes et quatre dixième sur google :

          le trailer:
          http://www.youtube.com/watch?v=iGh95d3xB9w

          et comment revisionner cette fameuse interview…

          http://www.actua.tv/hugo-schiltz-over-de-staatshervorming

          Hugo Schiltz over de staatshervorming

          Datum: 06 november 2010

          Sinds de dag dat N-VA neofiet Sigfried Bracke heeft verwezen naar Hugo Schiltz als grote voorbeeld in de communautaire onderhandelingen hangt de geest van de vroegere Volksunie-kopman als een stille aanwezige boven de Wetstraat.

          In 2005 ontmoette ActuaTV Hugo Schiltz voor een uitvoerig gesprek. Eindresultaat waren vier gesprekken waarbij Schiltz diep ingaat op zijn eigen jeugd, zijn Vlaams verleden, de Volksunie, zijn contacten met Franstalige politici en de staatshervorming. “Wanneer de Franstaligen het territorialiteitsbeginsel niet naleven, wordt de taalgrens een staatsgrens en verdwijnt België.”, zo zei Schiltz toen. Een gesprek dat verrassend actueel is gebleven de voorbije 5 jaar. Voor ActuaTV vormen deze verkiezingen en de daaropvolgende coalitievorming een mooie aanleiding om de ontmoeting met Hugo Schiltz opnieuw aan te bieden.
          Actua+: Confidenties met Hugo schiltz, nu opvraagbaar in het video on demand aanbod van Actua-TV.

          J'aime

    • Quels critères démocratique alors qu’il n’y a aucun respect de la démocratie équilibrée entre flamands et francophones comme c’est hélas bien le cas aussi à Bruxelles.
      Soyez quand même un tant soit peu lucide !!!

      J'aime

    • Oh, pour moi, la guerre est terminée depuis 70 ans en effet. J’attends que le VVB tire les conclusions qui s’imposent. 70 ans après, ils n’en ont toujours pas la capacité, apparemment !

      J'aime

  3. Heydrich qui avait obtenu d’Hitler de massacrer de façon particulièrement spectaculaire le principal leader catholique opposé au nazisme, lors de la nuit des longs couteaux. C’était habile de mêler cette mort infamante à l’élimination de la crapule SA.

    J'aime

    • Source Wikipedia :

      « C’est sur l’insistance de Heydrich qu’est assassiné Erich Klausener, directeur de l’Action catholique et fonctionnaire au ministère des Transports, qui s’était opposé aux nazis lorsqu’il était directeur de la police au ministère de l’Intérieur prussien. Pour l’adversaire de l’Église catholique qu’est Heydrich, la déclaration de Klausener selon laquelle la messe est une reconnaissance toute particulière de l’action sociale de l’Église et ses prêches publics contre les nazis lors de la journée d’action catholique à Hoppergarten sont intolérables pour les nazis. Heydrich remet personnellement un pistolet au Hauptsturmführer Kurt Gildisch, en lui donnant l’ordre formel d’abattre Klausener de sa propre main. Cette fois, Heydrich a choisi une victime à titre personnel, en dehors du cadre de l’épuration de la SA et du Parti. Pour Hermann Göring, le meurtre de Klausener « fut une action vraiment sauvage de Heydrich. »

      Aimé par 1 personne

  4. Remontons un peu plus dans le temps!

    Léopold II, internationalement reconnu comme génocidaire.

    « As a colonial leader of Belgium, Leopold II was famous for essentially enslaving and killing nearly 15 million Congolese under the guise of his Congo Free State. Other European powers had granted him the territory in order to improve the lives of its inhabitants. Instead he used them for his own personal gain and committed some of the worst atrocities in history. »

    source: http://list25.com/25-of-historys-deadliest-dictators/?view=all

    (on retrouvera le brave Léopold, embelliseur de Bruxelles, à la troisième place, coincé entre Hitler et Staline)

    Quelqu’un qui tient Philippe responsable de ce que son aïeul a fait?

    Mais non, cela n’aurait aucun sens.

    Alors je me demande bien pourquoi on compare les dirigeants flamands actuels aux collaborateurs d’il y a 70 ans.

    Et oui, il y a des « illuminés » qui chérissent la mémoire de Borms en oubliant ses crimes, tout comme les statues de Léopold II sont toujours là dans nos parcs. et oui, certains fleurissent la tombe de Borms , mais la dépouille de Léopold II se trouve toujours dans la crypte royale.

    Alors assumons notre passé et faisons de notre mieux à ne pas refaire les mêmes bétises.

    Merçi

    J'aime

    • Il y a une différence entre un roi (qui quoiqu’il ait fait a représenté la Nation à son époque, et personnellement j’irais bien déboulonner sa statue moi-même si c’est ça la question) et un personnage qui, non seulement, a trahi par deux fois sa patrie, mais en sus, a envoyé des jeunes Flamands se faire trucider sous l’infâme rune SS dans l’infâme État nazi. Le premier n’est d’ailleurs plus le héros de personne. Le second est, chaque année, le héros de quelques-uns. Dont les VVB dont Theo Francken et Jan Jambon font partie. Ah oui, autre chose : en Belgique, on élit des représentants, pas des rois.

      J'aime

      • n’empêche
        on devrait déboulonner la statue équestre de léopoldeux
        et pour pas la faire trop iconoclaste, la remplacer par la même en caoutchouc, ça aurait du sens,
        et y laisser jouer les mômes de matongué qui ne vendent pas de drogue (je rigoôle, ceux qui n’étudient pas pour leur examens voulais-je dire, j’ai rien contre les commerçants)
        sans faire mon pierre huyghe, moins cher, on pourrait aussi la couvrir de sang… pas d’éléphant c’est hors de prix pour un peu de sens, du sang de blancbleubelge au moins ça reste cascher et halal (n’oublions pas tipotip)

        J'aime

        • sans refaire mon pierre huyghe, on pourrait aussi la couvrir de chocolat suisse (pour les connections culturelles)…

          tank à fer, à la place royale sur la statue de gode froid de bouillon on pourrait ajouter en croupe du premier roi belge de jérusalem une petite golda meir gonflable… ça le ferait devant le magrittuseum

          J'aime

        • @ Marcel,

          Tu connais mon opinion sur l’adoration d’idiots naïfs (au mieux) et de criminels génocidaires (au pire) en Flandre. Je ne comprends pas pourquoi on continue à commémorer au nom de la cause flamande de pareils figures.

          Mais oh! les référendums!

          Ah oui, pour LIII on avait fait un référendum, n’est-ce pas? Et qu’est-ce que les francophones ont fait de cette belle expression démocratique?

          Donc ne vient pas me casser les oreilles avec ton esprit « démocratique ». La déstructuration fondamentale et délibérée du tissu citadin par la gauche n’a figuré dans aucun programme électoral, pourtant les effets de choix politique voulu sont bien plus grands que n’importe quelle réformette de constitution entre flamands et wallons.

          L’indépendance de la Flandre se gagnera sur base de la volonté flamande, pas sur tes conditions. Si c’est avec un référendum, c’est bien, si c’est sans, c’est tout aussi bon. La Belgique a basée son indépendance sur l’oppression de sa population flamande, ne vient pas nous casser les oreilles avec ton référendum en tant que nécessité démocratique pour gagner celle de la Flandre.

          Et franchement, le référendum Ecossais est une connerie monumentale des dirigeants écossais, et ils le savent. Tu peux être sûr que pour l’instant, on ne fera pas la même en Flandre…

          J'aime

        • Uit’,

          Godefroid de Bouillon n’a pas voulu « ceindre une couronne d’or là où le christ avait ceint une couronne d’épines ». Il était donc Avoué du Saint Sépulcre, et pis c’est tout.

          J'aime

        • « Ah oui, pour LIII on avait fait un référendum, n’est-ce pas? Et qu’est-ce que les francophones ont fait de cette belle expression démocratique?  »

          Les Wallons ont très clairement dit à la Flandre, aux bruxellois et à Léopold III : « If it’s like that, you can go and f. yourself. »

          Hélas, les Wallons ne sont jamais entendus.

          Et ce qui en tient lieu de nos jours, pfff.

          « La Belgique a basée son indépendance sur l’oppression de sa population flamande »

          Blunt and useless lie.

          Si cela se trouve, il n’y a même pas d’ignorants français qui liront ce post, s’intoxiqueront et colporteront votre camelote nationaliste.

          J'aime

        • Pfff

          même gonflante « golda » ne pourrait être une couronne d’épines
          au pire une ceinture de chasteté pour avoué

          J'aime

      • Voilà une réponse « classique » d’un belgicain francophone.
        Borms aurait « trahi par deux fois sa patrie ».
        Quelle patrie? La Belgique? Vous rigolez ou quoi?
        Borms est l’archetype du nationaliste flamand, il a tout fait pour avoir une indépendance flamande, la Belgique, c’était l’ennemi. C’est pour cette raison (son flamingantisme) qu’il joue encore un rôle pour certains flamingants.
        Vous n’allez quand-même pas reprocher à certains N-VA de vouloir l’indépendance de la Flandre?

        J'aime

        • Schoonaarde : pendant que Borms pactisait avec l’Occupant, par deux fois, des Flamands étaient exécutés, tués, et envoyés à la mort au nom du même germanisme. Un démocrate n’obtient pas l’indépendance de son pays en s’appuyant sur une armée qui a envahi son pays (la Flandre en l’occurrence), mais en proposant un référendum, comme en Catalogne ou en Écosse. Or, ça n’est jamais venu à l’esprit des nationalistes, parce que le nationalisme (identitaire) a un problème avec la démocratie, en Flandre comme partout ailleurs.

          J'aime

        • Cette Flandre nationaliste, cette Flandre de la collaboration, cette Flandre qui est montrée du doigt a massacré bien plus de flamands que la Belgique à Bompa extrêmement vigilante aux intérêts de la Flandre depuis la création du Royaume, puisque depuis toujours sous le joug de politique majoritairement flamands, n’en fera jamais !

          J'aime

        • Schoonaarde, la fin ne justifie pas les moyens: c’est à la qualité de ses alliés (de ses amis) que l’on détermine (entre autres) la qualité d’un mouvement (ou d’un homme)…. Je m’étonne que cette nuance ne semble pas vous avoir effleuré.

          Autre remarque: dans tout ceci (mouvement flamand, indépendance de la Flandre etc…), la place, l’importance, et la liberté de Bruxelles me semble totalement absente. Ou pis, écrasée et méprisée. Flandre, Wallonie, Bruxelles n’EXISTE pas. Bruxelles, un outil pour les flamingants. Rien de plus.

          Rien de tel que d’ignorer un os qui vous reste en travers de la gorge et qui vous empêche de digérer… ou de régurgiter.

          Mais dans le « chacun pour soi » (ou « nous le faisons mieux que les autres ») il est de bon ton… d’accaparer un maximum pour soi. Le partage est si difficile! Mais où arrêter de partager? Exclure les Wallons, les Bruxellois, la « gauche », les « intellectuels », les « artistes », les « contestataires », il ne restera forcément que l’Elite.

          Un scénario bien connu.

          J'aime

        • @Marcel

          soudain mon franc belge tombe, ce choix visuel de votre post…
          je comprends pourquoi ya pas de drapeau flamand sur la photo de borms…
          pour vous il ya la place pour des nationalistes flamands sans racines « nazies » (terme pour simplifier l’idée de « race » germanique supérieure, pas en référence donc à « nazislamique » qui pour ma part sent bon l’agit-prop des « négasionistes » aux racines coloniales et mythes bibliques voilés par l’antisémitisme des gentils)

          J'aime

        • Exactement, le nationalisme non-identitaire flamand (ou autre) est parfaitement légitime pour autant, dans le cadre démocrate européen, qu’il conditionne son action à un référendum, comme le SNP (nationaliste non-identitaire, càd indépendantiste) l’a fait : Salmond est convaincu que l »indépendance de l’Écosse est ce qu’il faut impérativement faire, mais a l’humilité et le sens démocrate de soumettre sa vision à la population afin qu’elle décide en toute légitimité de ce qu’elle souhaite faire. La N-VA n’est pas démocrate parce qu’elle veut imposer cette indépendance à la population, parce qu’elle n’est pas inclusive (en tout cas pas autant qu’elle le dit, et l’inclusion est plus sévère qu’une intégration à la française, à la canadienne ou à l’américaine) et parce qu’elle laisse ses membres commémorer des nationalistes identitaires nazis. On ne peut pas prendre Borms ou Verschaeve comme héros pour leur seul « combat flamingant » parce qu’il était indissociable de leur combat fasciste et raciste génétique. Sinon, on peut considérer que Degrelle était un grand nationaliste wallon ou Hitler un grand défenseur de la langue allemande. #CQFD

          J'aime

    • @schoon’

      « assumons notre passé et faisons de notre mieux à ne pas refaire les mêmes bétises. »

      « assumons notre passé » est synonyme d' »impossible de faire les mêmes bêtises » mais yen a de toute façon plein d’autres bien plus originales à faire…
      et la flandre n’a pas l’air de chercher l’originalité…

      J'aime

    • @ Schoonaarde

      Leopold II était un francophone, …. qui n’aimait pas les néerlandophones. Donc, dans les yeux de Sel, Leo II a droit a ses statues. Malgré son passé extrêmement violent. Il laissait couper les mains des petits noirs qui refusaient de travailler pour lui, et pour la gloire de Bruxelles (cfr. les monuments contruits avec « l’argent du Congo »). Leo II est tenu responsable pour 10 millions de morts selon certains sources Brittaniques. The first génocide in Africa.

      La deuxième guerre mondiale a eu lieu dans la première moitié du XX siècle, les assasinats de Léo II aussi. La même génération donc.

      Borms a été puni, le Roi Léo II jamais.

      J'aime

      • A titre de curiosité, ces certaines « sources britanniques » évaluent à combien les victimes du colonialisme britannique au sein de leurs colonies britanniques d’Amérique, d’Afrique, d’Asie et d’Océanie…?

        J'aime

      • pasopo! petits suppléments de potopot dans votre
        disc mémoire mondrianesque (1ste halfxxste)

        « …un francophone, …. qui n’aimait pas les néerlandophones » et qui parlait couramment le wallon de ciergnon

        « Leo II a droit a ses statues » pour que les pigeons puissent plus facilement lui chier dessus

        « …couper les mains des petits noirs qui refusaient de travailler… » et des grands noirs morts parcequ’ils refusaient d’être des petites mains

        « et pour la gloire de » la capitale flamande de l’europe et de son rand flamand dans l’arrondissement de leuv’-wal’-buit’

        « Leo II est tenu responsable pour 10 millions » d’abrutis de belges dont la majorité sont flamands (pas si rose qu’au zoo d’anvers ou au parc albert) et ont récupéré les diams, umicore, l’uranium, les ferries et les non-ferreux et le trop pical institut qui descendrait l’escaut sur une pirogue des frères blancs… en buvant leur petit noir à la terrasse

        « selon certains sources Brittaniques. The first génocide in Africa » can not take place in the british empire…. no british or dutch capital in the independant congo of the free enterprise

        l’arr-arrière-petit-noirveu du roi léo ii, les vols de flamingo, la collection de crâne des kurtz, de mains de la force publique, une bonne croisade « anti-esclavagiste »… = un bon film pour distraire le cap’taine charles mr-low à propos du passé des membres d’équipage dans sa bonne vieille canonnière, « le papa-d’élisabeth-ville »… eh oui qui vogue en paix, à fond plat et bas de plafond, et qui vogue vaillant vers de nouvelles savantes hures que même les flamands pour une fois voudront bien partager avec le sud

        J'aime

        • « la collection de crâne des kurtz »

          « Du haut des oreilles des géants de Flandre, tous les noirs sont petits, surtout s’ils sont mignons. »

          Confidence de Lewis Caroll à Joseph Conrad

          J'aime

        • « une bonne croisade « anti-esclavagiste » »

          Oui, mais non. Plus de milles ans de traite négrière vers l’Arabie, le Magreb.

          Ne pas sous-estimer non plus le formidable softpower anglo-saxon en gestation. Mais L II était aussi très, très fort dans ce domaine. Il a passé toute sa jeunesse à chercher une colonie à la Belgique, avec une énergie démentielle. On a failli se retrouver avec la Chine sur les bras. Finalement, avec les guerres de l’opium, les chinois ont peut-être échappé à pire : la guerre des frites-mayonaise.

          J'aime

    • Loin de moi l’idée de défendre l' »oeuvre coloniale » de Léopold II, je ferai cependant deux trois remarques:
      – Votre site ne cite aucune référence ou source permettant d’objectiver les chiffres avancés
      – Votre site anglo-saxon ne cite aucun dirigeant ou souverain anglo-saxon contemporain à Léopold II dans son top 25 (Apparemment ceux-ci étaient des parangons de vertu et n’ont évidemment aucunement contribué à l’essor de l’esclavage dans leurs colonies où les indigènes étaient de toutes évidences bien traités et mourraient de vieillesse dans leurs lits …..:-(
      – Les détracteurs contemporains de Leopold II étaient principalement anglo-saxons ….et je citerai Paul Janson ,Ministre d’État honoraire pour illustrer les réels objectifs de cette campagne d’indignation anlo-saxonne « Je ne vais jamais critiquer l’œuvre de Léopold car ceux qui le critiquent notamment les Britanniques, ne le font qu’avec la politique de ôte toi de là que je m’y mette ».
      – Les chiffres cités sont d’autant plus critiquables, qu il existait à l’époque aucun recensement…( d’un point de vue purement mathématique 15.000.000 de victimes en 23 ans cela représente 1786 victimes hors maladie et viellesse par jour…. à titre de comparaison nauséabond les nazis qui avait « industrialisé » le processus arrivent à une nauséabonde moyenne de 3287 victimes juives par jour…..:-( 😦

      Quoi qu’ait fait Leopold II, on peut encore et toujours s’interroger sur la propension que des ministres potentiels aient encore et toujours une répugnance à couper le cordon ombilical avec leurs maitres à penser qui n’ont eu aucun problème de conscience à embrasser avec enthousiasme , par deux fois à trente ans d’intervalle, la cause nauséabonde des forces ennemies d’occupation.

      J'aime

  5. Guy Béart, qui fut le seul à apporter son soutien aux étudiants francophones à Louvain, en 1968, est un homme de principes, qui se soucie peu du qu’en-dira-t’on. Un homme libre, quoi. C’est vrai que c’est passé de mode.

    Les étudiantes chantaient « ma petite est comme l’eau, elle est comme l’eau vive », en pleurant, sans vouloir s’arrêter.

    J'aime

    • fûtes-vous jeté dans la dyle en 68 par des huiles frites maertens ?
      welkom l’eau vive comme wallen buiten
      vienne la nuit sonne l’heure. les jours s’en vont je demeure.

      J'aime

      • « Walen buiten », pas « wallen buiten ». Un « wal » c’est un rempart . « Wallen buiten », veut donc dire « dehors les remparts ».
        Niet goed geluisterd toen ze u met uw arrogante francophone bourgeoismanieren de deur wezen in 68, het « we shall overcome » moment van de Vlaamse jeugd ?

        J'aime

        • Oui, Wallen buiten (remparts dehors), ça me fait toujours rire. Il y a aussi, à la côte « kwallen buiten ». Mais là, les Wallons et les Flamands sont d’accord pour le crier ensemble 🙂

          J'aime

        • c’est comme heydrich et hitler je le sais bien mais j’ai mis deux ailes exprès pour mieux planer au-dessus de tout ça…
          pas une fois je ne beugue à cause de ma mauvaise foi
          ou à cause de mes arrogante FR geertbourgeoismanieren

          J'aime

        • Ben, oui. Comme Wall Street, nommée d’après Pierre Minuit, pour sûr. Ne pas confondre avec le cri de guerre des tribus wallonnes qui était waaaaal ! #moiaussijepeuxinventerdesmythesfoireux

          J'aime

        • Faire défiler des enfants devant agitant de petits drapeaux drapeaux, la baves de la haine aux lèvres en criant derrière leur Juffrouw des slogans racistes… C’est cela les flamingants, c’est cela aussi la lâcheté ! Beurk…

          J'aime

  6. Gouvernement wallon, dit gouvernement magnette, 8 ministres, inclus le ministre-président, coalition ps-cdh, 7 hommes, une femme… Gouvernement fédération wallonie-bxl, dit gouvernement demotte, 7 ministres, inclus le ministre-président, coalition ps-cdh, 5 hommes, deux femmes… Alors, Marcel, ta gueule…

    J'aime

  7. Cher Marcel,
    m’ suis régalé, comme souvent … il faut dire que vous n’êtes jamais aussi bien inspiré que quand vous allez renifler dans le cloaque nationaliste flamand !
    Concernant la Maggie, je serais tenté de vous signaler qu’elle aura à n’en pas douter son alter ego en la personne de « Marghie » … mais oui, vous savez, la Tournaisienne Marie-Christine Marghem. Vous allez voir, dans son genre, elle n’est pas mal non plus. Je ne vous fais aucun commentaire, vous découvrirez par vous-même.

    J'aime

  8. Je suppose que vous connaissiez ceci bien sûr : http://www.dezwerfkat.be/vlbl1.htm

    J'aime

  9. Oui 70 ans, cette histoire concerne nos parents et grands parents. Monsieur Sel on est à l’ère du « présentisme ». Revenir sur une histoire qui les concerne, quelle perte de temps, ils sont tous morts. Et puis – vous ne comprenez pas – les parents et grands parents du VVB, ont une excuse: ils collaboraient pour le bien de la Flandre! Vous devez grandir monsieur, vous, pas Jan Jambon, lui peut se permettre de commémorer. Et puis commémorer c’est se souvenir ensemble, ça fait des voix me dit ma femme.

    J'aime

  10. Le nombre ne fait pas la qualité…Si cela avait été le cas tata Laurette avec ses vingt années de ministériat aurait redressé l’économie de la Belgique à elle toute seule depuis belle lurette…Démagogique ??? De mauvaise foi ??? Oui, sans aucun doute mais c’est tellement du Marcel Sel…A noter quand même que l’Autriche n’est pas devenue une dictature fasciste malgré la participation du FPO au gouvernement…

    J'aime

  11. Marcel,

    À la réflexion, votre papier pose quand même un problème. Sans l’affirmer explicitement, vous aspirez quand même, en quelque sorte comme par assimilation, le MR dans le clan des « fachos-machos ». Je vous accorde que sur les six postes de ministres dont ils disposent, deux attribués à des femmes ne représentent que 40% de leur représentation. Ceci étant, c’est là, je le crains (on peut s’en attrister, mais le fait est là), le reflet de l’exacte proportion de leur classe politique, et je ne suis d’ailleurs pas du tout convaincu qu’il en aille autrement dans d’autres partis, en particulier au cdH (à l’exception notoire de l’inoxydable Milquet et de l’une ou l’autre) et au PS (hormis les Tillieux, Vienne et l’incontournable Onkelinx).
    Que vous ne soyez pas un inconditionnel des Libéraux, cela je le note et peux parfaitement le comprendre, mais il me semble que ce parti ne mérite pas le portrait par assimilation que vous venez de faire, englobant tous les partenaires de la majorité. Ce faisant, vous avez, au moins s’agissant du MR, voire de l’Open VLD, atteint le point Goldwin.
    Votre papier est juste s’agissant de la composante NV-A, et notamment de quelqu’un comme Jan Jambon, mais il me semble que le MR n’a pas à être associé à ce genre de procès. Même si vous estimez que ledit MR n’aurait pas dû monter dans une telle coalition, ce qui est me semble-t-il discutable dès lors que la NV-A, en dépit de certaines de attaches nauséabondes, reste encore, que je sache, un parti qui reste dans les limites admises par la démocratie.

    Je précise, comme je l’ai déjà fait, que je ne suis pas MR, que je ne suis non plus un électeur du MR.

    J'aime

    • Si j’étais un militant MR, cher Tournaisien, mon billet n’en aurait été que plus violent. Je ne mets pas le MR « dans le même sac » que la N-VA, il s’y met tout seul. Je pense — et apparemment, c’est passé de mode — qu’il y a une responsabilité en politique dans les choix de ses alliés. Louis Michel l’a pensé aussi. Mais c’est il y a longtemps…

      J'aime

    • Marcel,
      C’est oublier au passage que si nous en sommes arrivés là, c’est aussi parce que dès le lendemain de l’élection de mai dernier, le PS et le CDH ont cadenassé le jeu à la Région et à la Fédération W-Bxl. Que restait-il donc au MR comme alternative ? Se résoudre la mort dans l’âme à cinq ans d’opposition supplémentaire en Wallonie et en communauté française, et renoncer en outre à monter au Fédéral pour les raisons que vous évoquez? Je rappelle quand même que le vrai gagnant de ces élections fut le MR, du moins si l’on prend en compte l’argument de la progression. Le MR a gagné en effet six sièges, là où le CDH s’est méchamment tassé et où le PS a stagné. Certes, le PS reste le premier parti de la partie francophone, mais une progression est me semble-t-il l’indice d’une expression populaire visible, d’une volonté de changement. La seule solution « raisonnable » et « démocratiquement crédible » eut été pour moi – je l’ai déjà écrit – que le PS fasse spontanément appel à la Région et à la Fédération au MR, avec comme contrepartie la promesse de monter ensemble, ou de pas monter, au Fédéral, que ce fût d’ailleurs pour former ou non une coalition côté flamand avec la NV-A. Si le PS avait fait ce pari, je puis vous garantir qu’un tel choix aurait été compris par tous les analystes, et surtout par les électeurs, comme le signe du respect du résultat des urnes. Cela n’aurait pas manqué d’une certaine classe, et je suis convaincu que le PS en serait sorti gagnant. Mais voilà, les responsables du parti à la rose ont préféré faire un autre calcul, avouons le « plus politicien » (ou « politicard » … excusez du peu). La conséquence est celle que l’on voit aujourd’hui : une fracture profonde au sein du monde politique francophone, qui ne pourra à terme que servir les intérêts d’une certaine Flandre arrogante et séparatiste.
      Je crois, en clair, que dans toute cette affaire, la responsabilité est très largement partagée entre le PS et le MR, sans oublier au passage bien sûr le CDH.
      Dernière chose, pour revenir au CDH, on comprend mieux aujourd’hui quel a été le prix que ce parti a demandé au PS pour prix de sa « fidélité » : le double ministère de l’Enseignement et de la Culture à la Fédération W-Bxl. Un ministère-mammouth, absorbant quelque 92% du total du budget de ladite Fédération, qui relèvera du portefeuille de « madame Non », à savoir le poids lourd de la politique belge francophone, Joëlle Milquet. Ce prix à payer était assurément lourd pour le PS, d’autant que, contrairement à ce que j’aurais imaginé, ledit PS n’a apparemment pas exigé de découpler Enseignement et Culture, et ce alors que la Culture, on le sait, est une matière symboliquement très importante pour les socialistes. Faut-il que le PS se soit senti acculé pour en arriver à faire une telle concession !

      J'aime

      • Tournaisien : vous ne m’apprenez rien : j’ai largement critiqué (violemment) l’attitude du PS et du CDH et j’ai même posé la question en termes assez vigoureux à ce brave Charles Piqué dans Les Experts. Ce que le MR pouvait faire ? Ravaler sa hargne et montrer un exemple que le PS n’a certainement pas montré.

        J'aime

        • « Ravaler sa hargne et montrer un exemple que le PS n’a pas montré ». Dans l’absolu, dans l’idéal, certes. Mais hélas, en politique, il n’y a pas d’idéal, et cela vous le savez aussi bien que moi. Du moins dans notre petit pays où les politiques sont avant tout des boutiquiers (et je ne tombe pas dans le poujadisme en l’affirmant).

          J'aime

  12. @Xavier Castille. AH bon vous trouvez que le gouvernement qui se prépare est démocratique ?
    La majorité francophone n’est pas réspéctée et bien loin derrière ce qui fut fait lors du précédent gouvernement.
    Ne vous en déplaise, la majorité francophone est socialiste et Charles Michel n’est qu’un petit gamin « fils de », revanchard parce qu’il n’a pas obtenu ce qu’il voulait comme dans la cours de récréation où les enfants gâtés tapent du pied et jouent aux faux culs.

    J'aime

  13. Il y a 700-800 belges à l’EIIL, 1000-1200 français. Bientôt, le retour du front druze. On va rire. Quand on voit comment on a géré le front russe.

    Donc, cela se passera comme cela : les politiciens issus de la diversité vont exiger la construction de mosquées monstres. Puis viendront les incidents probables. Et là, Marcel pourra emmener ses petits-enfants assister à des autodafés monstres. Révolution culturelle, le retour.

    Il est temps de préparer le déménagement. Où ? L’Amérique, c’est exclu, trop plouc. L’Inde, trop kitch. Reste la Chine. La civilisation dans un seul pays, voilà le programme.

    J'aime

  14. Aux âmes bien nées (tuu-vaaas-biennn Charles?), la valeur de la baisse des charges n’attend pas le nombre des années (de plomb).

    J'aime

  15. Stupéfiant que l’on puisse tenter d’absoudre l’ignoble au nom de quelques années écoulées alors que les IDEES et le PRATIQUES restent de totale actualité et dénote le danger EXTREMISTE de cette coalition. Michel enfin un sursaut de lucidité ou un plongeon KAMIKAZE. Je ne pourrais jamais accepter un tel gouvernement, Il est grand temps de se libérer de ce joug flamingant qui gangrène tous les partis du nord et même a commencé à gangrener ceux du sud. NON PAS CETTE BELGIQUE Là !

    J'aime

    • Stupéfiant que l’on diabolise Michel junior qui accepte de se mettre à table avec la NVA, mais dans le même temps que l’on semble avoir occulté les longues semaines de négociation « dans le cadre merveilleux de la Villa Home Hellebosch », où Elio Di Rupo, Laurette Onkelinx et Anne Poutrain représentant le PS ont longuement batifolé à table avec Bart De Wever, Koen Algoed, et horreur et damnation rétroactive Jan Jambon ……

      J'aime

      • Stupide remarque, j’ai en son temps largement critiqué les négos du PS avec la N-VA à l’époque.

        J'aime

        • Je vous laisse juge….je ne vous lisais point à l’époque et de plus ma réponse était destinée à GuyF….mais les faits restent et je ne me souviens point que les militants du PS aient hurlé à l’époque au loup lors des rencontres quotidiennes de leurs caciques avec les Sieurs Dewever et Jambon.

          J'aime

  16. @Marcel

    je m’inquiète, j’espère que vous avez passez de bonne vacances, n’hésitez pas trop à prendre encore di rupo.

    perso n’ayant pas pu un jour définir le sexe du hamster d’un de mes gamins je me suis retrouvé avec plein de bébés clandés indésirables et quand je vois notre maggie déblock, ce n’est donc pas le problème de genre qui me saute aux yeux…
    perso une obèse premier je trouverais ça super cool, le genre de truc qui ne ferait pas regretter de ne pas avoir un second premier FR…

    reprocher le manque de gonze au fédéral n’est-il pas légèrement inopportun
    (vu l’odeur d’oestrogène au gouvernement FR)
    tout ça en même temps que le reproche du reprochable fascisme là où ça n’avait pas besoin d’être dilué…

    et si le macho était celui qui attend d’une suédoise d’être bandante, plein de mamans et de putains, pendant que les soft-nazis revisitent à l’aise le kkk

    J'aime

    • sinon super photo (comme pour « untergang ») quoiqu’ici le manque de lion noir sur pisse déforce un peu le message

      J'aime

    • « pour les Flamands qui ont été de près ou de loin mêlés à de tels événements, la prescription est de 18 jours environ. »
      « que le commémorer aujourd’hui fait honte au mouvement d’émancipation flamande. »

      le but c’est de faire réagir louis(-ferdinand) le papa de charles?

      J'aime

    • à la reflexion méler fascho et macho a peut-être un pertinence, mais perso en bon miso de base, je pense qu’il n’est pas toujours clair que le manque de présence féminine dans un gouvernement soit l’assurance d’une connerie supplémentaire…
      par contre la présence de gens qui dans un pays à perception normale auraient été les connards fascistes qu’ils sont, que ces gens donc soient chez nous appelés à de sublimes responsabilités gouvernementales… juste un truc de flamand

      J'aime

  17. @ Marcel,

    bon, j’ai l’impression que c’est pas mal d’activité précoce lié au bras droit…

    tiens, il y aurait également moins de mecs dans ce gouvernement que dans l’actuel, mais bon, cela on ne préfère pas mentionner… machos, méchants machos!

    La N-VA n’aura que 3 postes sur 15 dans ce gouvernement, et même pas celui de premier, et Jambon et un potentiel sur 15, et bien-sûr, s’il y a potentiellement un membre du gouvernement lié au VVB – une organisation tout à fait légitime – tout le gouverment est facho…

    soit, tu ne vas rater une occasion pour lier ce gouverment aux SS et à la croix gammée, n’est-ce pas? comme bon mercenaire de pub de la gauche, le blabla on oublie, il y restera bien qq chose de l’image…

    Bon, ce type d’opposition s’annonce productif, la prochaine fois qu’ils changent de Spa en Chaudfontaine ce sera une conspiration de droite…

    joli Marcel, vraiment joli

    J'aime

    •  » s’il y a potentiellement un membre du gouvernement lié au VVB – une organisation tout à fait légitime  » … Nous ont voudrait juste faire économiser de l’argent à la Flandre qui n’aura bientôt plus ni celui du trafic de diamant ni celui de la Région Bruxelloise. En effet, cette image de Facholand qui colle à la peau de la Flandre coûte des millions à la Flandre en études diverses et en marketing sans parler des refus d’investissements divers et variés. Nous, c’est pour votre bien que l’on dit que ce folklore nauséabond peut nuire à votre santé…

      J'aime

  18. Mais Heydrich s’est fait flinguer à Prague… À quand la chasse aux pandas?

    J'aime

  19. Nous voilà dans de beaux draps,on aimerait bien hurler notre désarroi face a tout ce qu’on doit voir via les médias dans notre fauteuil moelleux,
    Les personnes qui prônent La liberté,l’entente,l’amour ,la paix,l’unité,la solidarité et le devoir de mémoire seront toujours contestées,le monde artistique est un des remparts face a l’ignorance de ces Cons Racistes de tout genres,le courage de ces artistes qui osent défendre des valeurs essentielles pour l avenir de tous les enfants du monde ,ces gens qui écrivent ,qui chantent ,qui font du théâtre ,qui font les comiques avec la peur et le chagrin qu’ils dissimulent hypocritement pour se protéger des salauds qui par des petits pouvoirs vous détruisent une vie .On ne sait plus qui est l ennemi de l autre ,ce système est un brouhaha qui nous broie notre faculté de réfléchir et surtout de comprendre comment ça marche et si on le comprend ,on a plus envie de se battre tellement on nous fait tourner en rond.
    Surtout ne pleurer pas,ne vous laisser pas décourager ,nous devons malgré tout former un mur d espoir et d optimisme courageux face a EUX!

    J'aime

  20. ce n est pas par les lois que LA Femme aura droit au respect et a la liberté d expression.
    c est plutôt par le changement de mentalite de ces Machos qui considèrent les femmes comme des femelles sans cervelle pour faire honneur a leur côté manipulateur narcissique en se caressant les bijoux de famille tout en riant grossièrement.

    J'aime

  21. Bonjour Marcel,

    Le futur gouvernement aurait des tendances (via la NVA) à être « facho le dimanche ». J’en tombe sur mon cul.

    Pourtant, vous étiez bien indulgent avec la NVA il y a peu de temps. Vous m’avez sorti un gentil couplet sur le repentir, les apparences et toutim. Un truc sur les fachos qui ne le sont pas, qu’il ne faut pas juger et que « si la N-VA est toujours un parti conservateur et francophobe, elle semble bien évoluer ».

    Pour moi, ils n’évoluent pas (les fachos de la NVA). Par contre, vous avez l’air d’une belle girouette et j’aimerais savoir si vous comptez ouvrir les yeux un jour en définissant les fachos de la NVA comme ce qu’ils sont: des NAZIS en costard.

    Pour rappel (ci-dessous). Cordialement:

    François
    28 juin 2014 • 4 h 13 min

    Bonsoir Marcel,

    Une petite question au passage: la NVA, est-il toujours un parti néo-nazi? Je dis ça, je dis rien! Mais quand vous avez créé ce blog, vous démontriez que la NVA était un parti « d’extrême droite en cravate »; genre le « Rassemblement bleu marine » où on fait passer par derrière ce qui est devant tout en donnant l’impression que c’est sur le côté.

    Bizarrement, plus je suis vos analyses, moins j’y retrouve la variable NVA = néo-nazi. C’est peut-être dû au phénomène RTL (la chaîne pro-patrons), qui fait la pu.. par compromission en faveur du pouvoir de l’argent. La NVA n’est-il pas devenu un parti fréquentable depuis que le MR (ne parlons pas des partis flamands) a trouvé sa « note » constructive? Que reste-t-il de nos beaux jours?

    En attendant, on a eu droit avant les élections à un rapatriement massif d’élus et membres du VB vers la NVA. Les pauvres chérubins du VB ayant obtenu l’absolution sous prétexte que tout le monde peut se tromper. Entre nous, vu la taille du troupeau des repentis, on est en droit de se demander si les pénitents n’ont pas rallié la chapelle qui aborde la nouvelle architecture à la mode. Qui pourrait résister à cette envie de Gothique quand ça coince dans le Roman?

    Bref, jadis, vous auriez dit que la NVA devrait être mis sous cordon sanitaire.

    A mon avis, je pense que, qu’on soit de gauche ou de droite (le clivage devient minime vu que les partis traditionnels se plient tous à la doxa libérale de la troïka), il ne reste qu’un véritable acte politique fort à marquer: jeter, nommer et combattre les néo-nazis. Dans ce combat contre la barbarie en col blanc, le MR a « marqué un point » et Marcel ne « siffle » plus.

    – Marcel Sel

    Je ne crois pas avoir jamais écrit que la N-VA était un parti néo-nazi. J’ai dit qu’il y avait des connexions entre certains N-VA avec des neo-nazis et de la participation à des célébrations neo-nazies ou des commémorations de nazis. Mais depuis, ce genre de mélange des genres s’est très fortement calmé. Quand ça arrive encore, je le publie (Vuye à la NSV, par exemple). J’ai aussi posé la question « peut-on considérer la N-VA comme un parti de nouvelle droite, à savoir une extrême droite qui se cache. » MAIS je n’ai pas la preuve que la réponse est oui, d’une part, et la N-VA n’a pas elle-même de discours de type fasciste. Même si je la considère populiste et si je n’irais pas dans une coalition avec elle si j’étais un homme politique parce que De Wever rejette les Lumières notamment et pour avoir accueilli 60 Belangers sans moufter, j’admets qu’on peut aussi considérer qu’elle est un parti fréquentable. Voilà en gros mon opinion.

    – François

    « J’ai dit qu’il y avait des connexions entre certains N-VA avec des neo-nazis et de la participation à des célébrations neo-nazies ou des commémorations de nazis. »

    Bon, dans votre phrase il y a quatre points Godwin ou une reconnaissance implicite d’un certain caractère (ou plutôt d’un caractère certain) « néo-nazi » de la NVA (connexions, participation, célébrations et commémorations)…

    Désolé d’enfoncer le clou, mais quand vous dites « mais depuis, ce genre de mélange des genres s’est très fortement calmé », moi je rétorque  » parti d’extrême droite en cravate ». Vous voyez, ça en a les connexions, la participation, les célébrations et commémorations, mais non … c’est du Canada Dry.

    Enfin, si ce parti peut éventuellement être fréquentable, si on doute encore, que dire de plus.

    – Marcel Sel

    Il n’y a pas de point Godwin quand il y a des faits établis, n’est-ce pas. En revanche, il y a à être nuancé sur le sens et la portée de ces faits. Il y a les gens qui commémorent August Borms parce qu’il veulent un retour du nazisme et ceux qui le commémorent parce qu’il a été une image marquante du flamingantisme radical en 14-18, niant son nazisme de 40-45. Le déni n’est pas un fascisme, c’est juste un déni. Il en va de même pour Jan Peumans qui qualifie les résistants d’assassins, il ne parvient pas à différencier la collaboration dégueulasse de son tonton de l’action de la résistance contre l’occupant. Mais ça ne fait pas de lui un néo-nazi. Il n’est pas possible d’analyser la N-VA sans passer par l’ordre nouveau, et il est encore moins possible de l’analyser en cherchant à tout prix à ne voir que ce passage pour la déclarer infréquentable. C’est beaucoup plus riche que ça, l’histoire du mouvement flamand, et si la N-VA est toujours un parti conservateur et francophobe, elle semble bien évoluer.

    J'aime

    • Je ne vois pas en quoi mes réponses sont incompatibles avec cet article, bien au contraire. Ne pas confondre « facho » (terme gaucho souvent attribué à de simples élus de droite) et « nazi ». J’ai écrit « entre macho et facho » et non « entre macho et nazi ». Les mots et les nuances ont leur importance.

      J'aime

      • « C’est beaucoup plus riche que ça, l’histoire du mouvement flamand, »

        perso pas sûr, ya rien d’intéressant dans le mouvement flamand créé contre les alliés par les allemands en 14-18, et comme un poisson dans l’eau chez les nazis… het belang van de vlamingen zo een racistische rente
        la culture flamande bandante c’est tellement autre chose un truc pas nazi durant les guerres et pas très catholique entre entre elles…
        j’ai devant les yeux le NL hilare dans mon lijn ce matin, tout content de raconter en flamand des trucs marrants pas trop compliqués à comprendre avant de prendre son thalys et de retourner dans la francosphère.. où s’envolent en rêvant les zwazeaux rosezéblancs

        « et si la N-VA est toujours un parti conservateur et francophobe, elle semble bien évoluer. »

        et si la n-va était plus dangereuse en tant que conservateur qu’en tant que francophobe…

        J'aime

  22. http://www.lalibre.be/actu/international/l-ei-revendique-la-decapitation-d-un-journaliste-americain-53f3c65535702004f7e023cf

    Pour revenir à une actualité « plus brûlante ».
    Voici un remake à peu près identique à celui de février 2001, quand le journaliste américain (d’origine juive) Daniel Pearl fut décapité au Pakistan par des membres d’Al-Qaida, avec vidéo mise en ligne.
    Je pense en particulier aux parents, aux mamans, de ces deux journalistes qui, probablement, vivant cela dans leur chair, ont dû s’obliger à voir ces vidéos. Quelle horreur !

    Il y a dans la réalité terrible des luttes humaines des choses au-delà desquelles on ne peut accepter d’aller. Ce genre de mépris de la plus élémentaire humanité, de même d’ailleurs que les massacres de familles entières de Yazides (plus encore que de Chrétiens, car ils sont considérés par les musulmans comme des adorateurs du diable), ne requiert qu’une seule réponse, une seule : la destruction pure et simple et totale de ceux qui s’adonnent à ce genre de monstruosité. On ne discute pas avec des gens pareils; on les détruit comme on détruit une bête malfaisante.

    J’attends surtout avec impatience le moment où, enfin, les puissances occidentales se résoudront à dénoncer publiquement la compromission financière de régimes tels que ceux de l’Arabie séoudite et surtout du Qatar dans le soutien logistique apporté aux terroristes et à ces combattants salafistes. Je ne comprendrais pas qu’en dépit de ces soutiens, qui sont connus et avérés, on accepte par exemple qu’un pays comme le Qatar puisse organiser le Mondial de football en 2022. Ce serait là une colossale erreur !

    J'aime

    • « ne requiert qu’une seule réponse, une seule : la destruction pure et simple et totale de ceux qui s’adonnent à ce genre de monstruosité »

      Allons, allons. Le Pape demande juste qu’on les arrête, pas qu’on les tue. Et certainement pas par les américains tout seul.

      « Niente di piu », qu’il a dit.

      J'aime

    • Het wordt dringend tijd dat het Westen de originele inspiratie van de door Marcel zo vaak aangehaalde Verlichting terugvindt. De wereld zou er veel beter aan toe zijn [LA SUITE INCITE INDIRECTEMENT A LA HAINE RELIGIEUSE, JE LA PUBLIE UNIQUEMENT POUR INFO, PRIERE DE NE PAS REAGIR NOTE DU CENSEUR SALE.] nadat we de laatste emir gewurgd hebben met de darmen van de laatste iman 🙂

      J'aime

    • « la destruction pure et simple et totale de ceux qui s’adonnent à ce genre de monstruosité. » c’est moi qu’italise

      vite vitrifions tout ça, bombons les barbares, d’yeux reconnaîtra les siens qui renaîtront

      purement et simplement et totalement
      purifiant et simpliste et totalitaire

      détruire « comme on détruit une bête malfaisante »

      J'aime

    • Pourquoi dénonceraient-ils leurs meilleurs alliés? Ce sont eux les commanditaires!

      Ceux qui sont chargés de la basse besogne du financement, des mercenaires islamistes, ou autres (nazis en Ukraine) pour faire leur travail de préparation du terrain par le chaos organisé?
      Ensuite, hop, on saisit l’affaire.

      En plus c’est une aubaine très facile (très) pour les médias qui utilisent la méthode de la vision en tunnel (fractionnons, attisons, etc..) pour simplets complets, afin de dévier l’attention par le typique « ayez peur » qui permet de paralyser les populations crédules? Avec l’avantage néo-conservateur de la prédation permanente? Diviser pour régner, c’est quand même pas une nouveauté!

      Opposons ceux qui s’opposent, un grand classique.

      Ici, au grand casino du pétrole-gaz et autres multinationales, et domination GÉOPOLITIQUE c’est bingo tous les jours. Les médias servent la soupe simplette bien binaire de la trouille ravivant les instincts primaires et primitifs en permanence et indiquant un coupable, et les gogos étriqués, ces pleureuses manipulées par l’émotion, système imparable de crétinisation absolue, tombent dedans avec leurs bons sentiments de « bons sauvages »…

      A leur place, et selon leur logique, pourquoi se priver d’un si bel instrument de domination là-bas ET ici?
      Double goal, et même triple ou mieux encore. Bientôt vous allez demander des bombes. Qui tomberont sur la gueule des autres, bien entendu, ici jamais cela n’arrivera ni n’est arrivé…;-)
      Cela marche à fond.

      J'aime

    • Cette nouvelle atroce évidemment, mise en avant et ISOLÉE, permet d’OBLITÉRER tout le reste.

      Les atrocités en Irak, Syrie, et ailleurs (toutes absolument TOUTES appuyées par VOTRE fric via VOS impôts) sont de l’ordre géopolitique. POINT.

      VOS médias METTENT EN AVANT HORS CONTEXTE une HORREUR INDENIABLE.
      MAIS ne mettent JAMAIS en avant la PREDATION par le MEURTRE systémique. Vous croyez que ces monstres (les seuls?) ont surgi du néant? NON.

      VOUS focalisez selon VOS médias.

      Ces monstres ont été mis en place par l’Occident parce que la SYRIE (+Russie+Chine) refusent d’abandonner leur souveraineté.

      Ou tu obéis (corruption=soumission, bien belge et généralisée) ou tu meurs.

      Ces monstres ont été entraînés et formés (comme les Talibans) par les USA pour déstabiliser la Syrie,.POINT,.

      L’intervention USA de maintenant n’a RIEN à voir avec les BONS sentiments pro chrétiens (car alors expliquez-moi le soutien aux mercenaires ukrainiens néo-nazis qui tuent des enfants chrétiens et commettent moultes crimes de guerre.).
      Seuls les gogos (belges champions de la nigauderie systémique) le croient. Seuls les idiotisés chroniques s’abreuvent aux médias (censurés et auto-censurés et en propagande permanente) tronqués pour se faire une OPINION. L’opinion étant le CONTRAIRE du savoir.

      La propagande invoque ce qui marchera (l’identification aux « chrétiens », facile pour les crétins faibles de personnalité et non humanisés encore qui ont besoin de Doudous pour vivre) pour que la populace appuie les bomb(ard)e(ment)s.
      Dingue qu’après les ADM d’Irak et du méchant mééééchant S.Hussein (maintenant dans le rôle hollywoodien, V.Poutine dont le pays a des réserves gaz-pétrole immenses outre espace…du plus grand pays..), l’on trouve encore des idiots pour croire.

      On comprend comment le moustachu Hitler a vaincu sur l’esprit de la populace qu’a rien vu ni compris.

      Voir ce que l’on croit, c’est aussi de l’orde de la MALADIE mentale. Qu’importe si l’on s’abreuve tel un troupeau à l’auge des médias au lieu du savoir-pouvoir. C’est commode pour les simplets complets. NE PAS s’interroger soi-même
      ÉGREGORE cela s’apppelle.C’est magique et c’est aussi psychotique.

      La REALITE c’est le GAZ et le PETROLE.
      POINT BARRE.

      Il s’agit de s’en saisir (sous n’importe quel prétexte VENDEUR selon le soft power et sa propagande). POINT

      Là et en Ukraine où l’on commet crimes de guerres (pour le gaz et le fils de Joe Biden aucun crime de guerre n’est inutile – bombes au phosphore, à fragmentation, bombes sur hopitaux, écoles, civils etc etc…ni aucune épuration ethnique non plus) et grosse propagande à la Gross BERTHA sans relâche via médias qui ressemblent plus à des feuilles publicitaires de supermarché local.

      Avez-vous une conscience, c’est-à-dire une intelligence?
      Avez-vous une MORALE, c’est-à-dire aussi une intelligence?

      Ne pas confondre MON club MON moralisme avec MORALE et INTELLIGENCE
      Les deux sont opposés.

      J'aime

      • « La réalité, c’est le gaz et le pétrole, point barre ».
        Je suis bluffé par l’analyse fouillée que vous nous proposez là. Sublime. Mais pourquoi 500 lignes de critique des analyses des autres alors qu’une ligne de la vôtre nous fait immédiatement prendre conscience de notre petitesse et de notre incapacité à penser correctement ?

        J'aime

  23. EuroMaïdan : La montée en puissance des néo-nazis dans la violence pro-européenne (à lire quelque part ailleurs que dans l’étouffoir bloggeurs belgo-belge-flamando-flamand si petit et étroit et rabachage inclus)

    Bientôt l’Ukraine va devenir libre (heil) tout comme la Pologne et les pays baltes dont le ministre de la santé lituanien prône l’euthanasie pour les personnes pauvres ne pouvant pas payer leurs soins en cas de graves maladies.

    Tout cela dépasse bien la petite province belgique (belgicaine) ou flandre (flamingante).

    Cela s’appelle GEOPOLITIQUE. Dans laquelle la provincialissime Belgique n’est qu’un petit minuscule pion mineur parmi tant d’autres.
    Dès 1945… on a gardé les nazis ou fachos impunis partou parce qu’ils peuvent SERVIR. Point.
    Ils sont utiles à l’ordre social préconisé et démasqué en vogue.
    Après de la bonne propagande martelée par les pour-contre (comme pour les poudres à lessiver, terme à prendre dans tous les sens, ils vont vous lessiver), achetez mon produit, il est juste et bien.

    Mais cela dépassera toujours M.Sel.

    Lui il fait du marketing méchant-gentil.
    Du simplisme (ou de la mauvaise foi à la C.Fourest qui ment copieusement, ce pendant féminin de BHL, l’acteur publicitaire bombardé grâce à des négriers et des commerciaux éditeurs, « philosophe » alors qu’il ne sait pas écrire ni penser ni raisonner, lui le médiocre qui ne fait que de la publicité – c’est-à-dire du simplisme binaire à la télé- les grosses figures commerciales de la géopolitique pour les nuls crédules.

    Lui qui ne comprend RIEN à la QUESTION SOCIALE qui traverse tant la gauche(? terme inventé par ailleurs en notre système unique) que la droite extrême ou extrême-droite.
    Occultons cela. Occultons et bavons sans cesse dans la plus totale incohérence. Bref, faisons le publicitaire des bons et des méchants. Comme de la réclame dans les années 50 pour le peuple harassé et dépouillé.

    Sinon de quoi ferait-il son p’tit beurre?
    Muppet show et ses petits vieux qui radotent…

    Ben oui y a des nazis en Belgique-Flandre et ils sont là depuis toujours… et au plus haut niveau aussi (pas d’épuration ici -pas de De Gaulle non plus- car ici colonie des USA immédiatement saisie à la fin de la 2GM) là comme ailleurs.
    Le Premier Président de la Commission Européenne (adoubé par les USA) W. Hallstein était le juriste d’Hitler…qui avait rédigé le projet d’Europe … et tant d’autres… HVR publiait des poèmes d’un nazi sur son blog, vous croyez que personne chez les décideurs ne le savait? Holalala.. Bien sûr qu’ils savent.

    Bon instrument pour la QUESTION SOCIALE. Point.
    Il faut ne rien avoir compris (ou ne pas VOULOIR comprendre soit par paresse soit par incapacité intellectuelle ou rationnelle, le résultat est le même) pour se concentrer sur des noms, du storytelling, du marketing simplet. Les bons et les méchants. Les hommes et les femmes. Etc, etc.. Tapons sur l’outil au lieu de la main qui dirige. Faudrait pas qu’on se fasse mal voir par les clients qui sont les patrons en même temps. On montre patte blanche, non? On occulte.

    J'aime

  24. L’air de rien, en inversé, vendre du « pour les faaaammmes » est dans l’air du temps si traditionnel-conservateur, à l’usage du peuple. Des tout petits-bourgeois aussi. Qui se donnent ainsi une importance visible dans le cirque (sont pas très exigeants, moi je me ferais copieusement payer..;-) et pas trois clous) alors que le vrai pouvoir n’en a pas besoin, quel que soit le genre.

    Il y eut des femmes mises en avant par les nazis. Exemple : L.Riefensthal cinéaste et photographe…, des troupes de tueuses nazies chargées de « nettoyer » les villages avant l’arrivée des troupes (voir Ardenne belge 1944 entre autres exemples), etc…

    Cette vision traditionnelle de la femme gentille-meilleure-mieux- est un leurre issu de la culture conservatrice, particulièrement catholique mariale, combinée au marketing du soft power USA des années 50-60-70 appliqué à l’Europe (alors qu’aux USA dès les années 20 et 30 les femmes étaient massivement éduquées, éducation sexuelle comprise, et une majorité à l’université, chiffre qui tomba drastiquement sous le MacCarthysme années 50 où les femmes furent recluses mamy cookies), qui voudrait qu’elles soient mieux-meilleures.
    Du marketing à l’Americain soft power, et ses « wailers » gentils, pour CACHER la VRAIE division : sociale.
    Thatcher l’épicière (donc petite-bourgeoise arrivée tout droit de sa misère grâce aux aides sociales qu’elle s’empressa de dénoncer ensuite, of course, un petit-bourgeois c’est cela..) avait comme meilleur ami Pinochet. Enfantin puisqu’il y a hochet dans son nom..

    La question est la question SOCIALE. Point.

    Les femmes friquées ont toujours eu du pouvoir sans problème.
    Seul un petit-bourgeois (classe qui prolifère et se met en avant comme jamais maintenant, occupant en bon outil-instrument facile, l’espace de masse) ignore cela.

    Homme ou femme bourgeois, chez eux il y a égalité (fric) et la question ne se pose, ne se discute même pas, c’est naturel. Fric et puissance. Point. Les femmes bourgeoises ayant du fric, donc du pouvoir, ont toujours opéré de leur prope initiative dans leur cercle et dans la société aussi.
    Et opèrent, agissent en grands bourgeois, c’est-à-dire dans le silence et la discrétion. Comme depuis des siècles.

    C’est de l’ordre actuellement appelé « bourgeois ».

    La nouveauté post 2GM c’est l’utilisation du petit-bourgeois comme instrument, outil des dominants. Un petit beurre et ça repart. Ca vit des grandes lignes sans se poser de questions. Ca vend bien, en plus.

    Le reste n’est que sucette pour quelques profiteurs à la petite semaine, ces petits-bourgeois qui amusent, qui vivent de la petite scandalite récurrente dans la jérémiade qui fait vendre.
    Parasitisme-parasitage (moi je suis bon, si si, beurk) médiocre car refus de savoir et de se remuer les méninges, à tous les étages. Ceux-là mêmes qui comme Mr.Jourdain faisait de la prose sans le savoir, font du conservatisme des petits leur pain quotidien. (et sans doute certains sans scrupules le savent quand même tout en faisant semblant du contraire, faut entretenir le spectacle …)
    Ceux-là qui sont aussi réactionnaires que les dominants. Ces petits-outils qui profitent de l’ignorance mainstream (qu’ils partagent peut-être) et en abusent. N’élevons pas le débat au-dessus du registre de style populiste car il faudrait avoir l’esprit analytique, froid et l’intelligence mature. Ceci est réservé aux dominants, sans doute… Le peuple lui a ses amuseurs du marketing simple de la bonne conscience. Enfumons.. simplifions et vendons. Chacun son créneau, non?

    ET BETTENCOURT et THATCHER et G.MEIR et B.BHUTTO et BACHELET et CLEOPATRE et la REINE ELISABETH PREMIERE, etc, etc, c’est du BEURRE?
    NON, c’est de l’ORDRE SOCIAL. POINT.

    Voir Bettencourt (L’Oreál), voir dans les temps anciens la FEMME BANQUIERE de Warocqué qui finança les travaux publics et ainsi le pouvoir communal ou autre BIEN AVANT les révolutions 18è ou 19è siècle. C’est grâce à elle que Warocqué a pu se faire connaître. Et des centaines d’autres exemples du passé et du présent.

    La question n’est pas celle du genre qui sert à distraire de la vraie question qui est SOCIALE. (Les femmes de la classe bourgeoise n’ont pas besoin depuis des siècles de ces débats car elles peuvent dominer sans encombre. Comme les hommes. Socio-économique)

    J'aime

  25. @Dem’ (quel souffle encore à votre âge!)

    cette année c’est ’14 , 2017 pour le centennaire c’est dans 3 ans et deux mois…

    J'aime

Rétroliens

  1. La Belgique, déjà misogyne, n’a pas le choix du commissaire : c’est Marianne Thyssen ou le ridicule. «

Commentez. (Les commentaires sont modérés et n'apparaîtront pas immédiatement !)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :