Marine Le Pen soutient la francophobie des nostalgiques flamands du Reich.

À gauche, le portrait de Staf De Clerck, le führer flamand, à côté de deux collabos. Dans l'assistance, le collègue de Marine Le Pen.

À gauche, le portrait de Staf De Clerck, le führer flamand, à côté de deux portraits de collabos. Dans l’assistance, le collègue de Marine Le Pen.

Le 15 septembre 2015, Marine Le Pen se rendra au Colloque Souveraineté organisé par le parti national-fasciste flamand Vlaams Belang. Dans l’introduction au colloque, son président, Tom Van Grieken, indique « Un avenir prospère pour la Flandre n’est possible qu’en dehors des carcans Belges (sic) et de l’UE ». Une déclaration d’indépendance flamande à laquelle le Front national souscrit donc. Or, dans ses plans, le Vlaams Belang a prévu d’emporter Bruxelles, ville à 85% francophone (au sens électoral). Son objectif, affirmé au début de ce siècle, est d’éradiquer le français dans l’administration de la ville et à convertir les Francophones en néerlandophones. Pour une nationaliste française, soutenir un tel projet est évidemment un comble. Les fanatiques du rattachement de Bruxelles à la France seront ainsi fixés sur la solidarité de la droite radicale française. Cette proximité désormais officielle avec le Vlaams Belang met aussi en lumière la facilité avec laquelle le Front national s’associe à un parti néonazi dont les célébrations nostaliques du Reich ont fait les beaux jours de ce blog.

Mise à jour du 9 septembre 2015 avec des informations de RésistanceS et du Soir.

Mais il n’a plus rien d’étonnant depuis la formation, en juin de cette année, du Mouvement pour une Europe des Nations et des Libertés, le groupe que Marine Le Pen a constitué au Parlement européen. Pour y parvenir, elle s’est aussi associée au PVV néerlandais de Geert Wilders. Islamophobe, nationaliste, et xénophobe. Ce monsieur a en effet lancé en 2012 un site Internet où les Hollandais étaient invités à dénoncer tout Polonais, Hongrois, Bulgares qui « volait le travail d’un Néerlandais ». Le premier jour, il a reçu 14.000 plaintes. Dès le lendemain, le site se prenait en revanche de sévères critiques, notamment de l’ambassadeur de Pologne et du Parlement européen. Le premier ministre libéral des Pays-Bas n’a pas moufté. Le site est resté jusqu’à ce que le PVV le remplace par un autre « centre de délation ».

Les Français sont des rats.
Mais c’est bien l’assimilation du Vlaams Belang belge dans son groupe parlementaire européen qui pose le plus problème pour Marine Le Pen. D’abord, parce que ce parti est ouvertement nostalgique de « héros » nazis. Ensuite, parce qu’il est francophobe. Et pas qu’un peu. Les troupes de choc qui constituent son service d’ordre, le Voorpost, exigent le départ de tout locuteur du français sur « les terres flamandes ». Aux cris de « Franse ratten, rol uw matten ». Traduction littérale : « Rats français, roulez vos matelas (voir la video ci-dessous) ». Autrement dit, un appel à ces immondes « rats » qui parlent la langue de Molière à plier bagage et à dégager vite fait de la Flandre.

Au Vlaams Belang, on chante : « Rats français, dégagez » !

Un autre de leurs cris de ralliement prône l’utilisation de cyanure pour « éradiquer » le FDF, parti qui défend la présence française (historique) dans certaines communes flamandes. Il y a une grosse dizaine d’années, le Vlaams Belang prônait même la néerlandisation des Francophones de Bruxelles (au moins 85 % des Bruxellois, électoralement parlant). De quoi faire fuir les évadés fiscaux parisiens.

Mais bon, si Marine Le Pen n’est plus aussi francophile dès qu’il est question d’Europe, c’est tant pis pour elle. Au moins qu’elle sache que pour le Vlaams Belang, elle est génétiquement inférieure aux Flamands : dans l’un de ses magazines de formation à la gloire des Germains, on découvre qu’un Flamand est « génétiquement plus proche d’un Allemand que, par exemple, d’un Français ». Et dans une émission de la VRT (télévision publique flamande), Gerolf Annemans, le député européen qui vient donc de rejoindre Marine Le Pen, a déclaré que « seul un scientifique » pouvait définir ce qu’était un Flamand. Un généticien, peut-être ? Bref, sachant que pour un Vlaams Belang, un Germain est forcément supérieur à un Français, Marine pourrait être un peu gênée de n’être que française.

Marine se blanchit en France, se brunit ailleurs.
Si elle a pris soin de se tenir éloignée du Jobbik et d’Aube Dorée, trop évidemment « néo »-nazis, Marine Le Pen a mis les mains dans un cambouis solidement brun, en s’associant au Vlaams Belang au Parlement européen. L’ancêtre de ce parti était le Vlaams Blok (bloc flamand). Il fut dissous en 2004 après avoir été interdit pour racisme. Il s’est reformé à l’identique sous le nouveau nom Vlaams Belang, qui signifie « intérêt flamand ». Et avec le même président, Karel Dillen.

C’est un peu le Jean-Marie Le Pen du parti, mais en plus sulfureux. Dillen n’a en effet jamais caché son admiration pour le nazisme. Et pour cause, en 1951, il participait à Malmö au Congrès pour la refondation du nazisme, organisé par l’ex-officier SS Karl-Heinz Priester, qui avait dirigé la propagande des Jeunesses hitlériennes — les vraies de vraies — et par Per Engdahl qui, selon Stieg Larson, fut aussi l’un des organisateurs de la filière d’évasion des criminels nazis vers l’Amérique latine. Le congrès réunit une cinquantaine d’organisations venues de 15 pays, dont le Sozial-Reich Partei allemand, au nom évocateur.

Le FN désormais partenaire d’un parti où le négationnisme ne pose aucun problème.

Il y avait aussi Oswald Mosley, le célèbre nazi britannique et le premier négationniste, Maurice Bardèche, beau-frère et ami de Robert Brasillach. C’est le leader du Vlaams Blok lui-même qui traduisit Bardèche en néerlandais. Son ouvrage Nuremberg ou La Terre promise fut interdit en France et Bardèche écopa d’un an de prison. Et pour cause, il y blanchissait l’Allemagne qui n’avait donc rien fait de mal. En revanche, sa version néerlandaise n’a jamais posé problème en Belgique… La même année, Karel Dillen tendait gentiment le bras lors de la Fête du Chant national flamand. Un simple geste de rébellion, selon lui.

Le confrère de Marine commémore des nazis.
Vous me direz, c’était en 1951. Le problème, c’est que derrière un vernis « fréquentable », le Vlaams Belang est toujours au cœur d’une galaxie nostalgique. L’un de ses anciens députés, Roeland Raes, est un négationniste condamné pour avoir publiquement nié l’existence des chambres à gaz. Il n’a jamais été éjecté du parti. En 2008, alors qu’il était rédacteur en chef de la revue du Voorpost, le service d’ordre du Vlaams Belang, il publiait un ouvrage sur 60 figures du nationalisme flamand, dans lequel il n’oublia pas les nazis August Borms et Cyriel Verschaeve. Ce dernier correspondait avec Himmler, qu’il admirait, et tenta de le convaincre de renoncer au paganisme pour faire de lui le pape du nazisme. Gloups.

L’ouvrage fut publié aux Éditions Egmont, étroitement liées au Vlaams Belang. C’est là, d’ailleurs, que le député européen du parti, Gerolf Annemans, aujourd’hui partenaire direct de Marine Le Pen, publie aussi ses propres ouvrages. Il y côtoie donc son confrère ouvertement négationniste.

Le nouveau compère de Marine Le Pen est un habitué des commémorations de nazis.

« ressourcer le nationalisme flamand à la source », écrit Gerolf Annemans. La source ?Un nazi condamné.

« ressourcer le nationalisme flamand à la source », écrit Gerolf Annemans en publiant fièrement sa photo devant la tombe d’August Borms. La source ? Un nazi condamné.

Mais il ne faut même pas chercher aussi loin pour relier le nouveau collègue de Marine Le Pen au nazisme. Gerolf Annemans est un habitué des commémorations de nazis. Comme en 1988, quand il tenta, avec plusieurs membres de son parti, mais aussi du Voorpost et du VMO (dont le leader Bert Eriksson regrettait qu’Hitler n’ait pu finir son travail d’éradication des Juifs), d’aller fleurir les tombes de 38 Waffen-SS flamands tombés en Russie.

Une vieille histoire, me direz-vous ? Eh bien non. Parce qu’il y a quelques mois, le même Annemans se félicitait d’avoir participé à la commémoration de la mort d’August Borms, collaborateur nazi condamné et exécuté par la Belgique après-guerre. Pour expliquer ce führieux engouement pour Borms, le Vlaams Belang explique qu’il fut avant tout un grand nationaliste flamand, qui tenta, dès 1917, de séparer la Flandre du reste de la Belgique avec l’aide de l’Occupant allemand. Mais cela permet aussi de célébrer l’air de rien le même August Borms version IIIe Reich, qui encouragea les jeunes Flamands à s’engager dans la SS, qui fut cordialement invité par les SS allemands à visiter les installations IG Farben d’Auschwitz-Birkenau, chaînes industrielles où les Juifs et autres prisonniers qui n’étaient pas gazés directement périssaient par l’esclavage. Un tel honneur requérait un engagement prohitlérien total.

Notre ami le touriste de la Shoah.

August Borms tel qu'en lui-même. Un gentil nationaliste flamand.

August Borms tel qu’en lui-même. Un gentil nationaliste flamand.

« Rapatrié » en Allemagne à la fin de la guerre, ce touriste de la Shoah fit encore partie du gouvernement flamand nazi en exil. Le twit ci-devant montre donc bien le nouveau confrère de Marine Le Pen, devant la tombe d’un nazi. Ach, le brun, c’est comme le sparadrap, ça colle aux doigts.

Mais ce genre de commémos n’a rien d’étonnant dans le Partei : de nombreux membres du Vlaams Belang se retrouvent dans l’organisation d’un… musée érigé à Anvers en mémoire de Herr Borms. Ainsi, le négationniste Roeland Raes s’occupa de la revue Broederband, éditée par le musée, et destinée aux anciens Waffen-SS. Il fut aussi membre de Were-Di, une organisation (néo)-nazie regroupant les mêmes anciens combattants, fondée par Karel Dillen lui-même. Bref, quel que soit le sens dans lequel on le prend, impossible de décrotter le Vlaams Belang du mot nazi.

La collaboration, c’était le bon temps !
August Borms n’est qu’une des stars sulführeuses du parti. Ainsi, en 2004, c’est tout le « Belang » qui a rendu hommage au Führer flamand de l’Occupation, Staf De Clerck, président du parti nazi VNV. Plus de 3.000 personnes se sont pressées pour commémorer cet homme qui avait recommandé l’expulsion des Juifs : en 1941, lors d’un congrès où il s’exprimait sous un immense portrait d’Hitler, il finissait une diatribe épouvantablement antisémite par les mots « Le Juif doit partir [disparaître], c’est une question de salubrité publique ». Je vous épargne le reste du discours.

De Clerck fût aussi mêlé à la « nuit de Cristal anversoise », où des membres de son parti et de la SS flamande ont brisé une grosse centaine de vitrines de magasin juifs et mis le feu à deux synagogues après la projection du Juif éternel. L’un des députés VNV élus en 1939, Ward Hermans, était même co-fondateur de la Algemene-SS Vlaanderen (SS flamande générale), une copie conforme de la SS d’Himmler, mais en pire : la Sipo-SD de Gand recommandait par exemple à ses troupes de ne pas trop les fréquenter, ils étaient trop violents.

Un hommage qui rend les commémos à Pétain franchement petit zizi.

Staf De Clerck en plein discours.

Staf De Clerck en plein discours.

Staf De Clerck se réclamait « totalement » d’Adolf Hitler. Il avait renommé son parti collaborateur, le VNV, en VNV National-Socialiste dès l’arrivée des nazis. Du reste, il recevait des fonds du régime hitlérien depuis 1938. Ce traître, antisémite d’une virulence absolue, nazi convaincu, fut donc commémoré en 2004 à la Veillée de l’Yser, un pèlerinage « radical » « proche du Vlaams Belang », comme on dit, dont Gerolf Annemans avait signé le manifeste fondateur. Mais pour lui, ce n’était évidemment pas un hommage : « À ma grande surprise, on a posé là les portraits des disparus du mouvement [flamand]. Des personnages historiques. Il n’y a rien de [problématique] pour moi. » Des personnages historiques, donc. Comme Pétain. Laval. Heydrich. Ou le nazi wallon Léon Degrelle, avec qui le fils de Karel Dillen, Vlaams Belang lui aussi, a posé complaisamment lors d’une visite en Espagne. Mais c’était parce qu’il était sympa, ce vieux pépé. Pas parce qu’il était resté un gros nazi purulent, hein ! Pas de ça chez nous !

Les commémos du Voorpost, désormais amis de Marine Le Pen : les Waffen-SS, August Borms, Tollenaere, et le Führer des Flandres.

Les commémos du Voorpost, désormais amis de Marine Le Pen : les Waffen-SS, August Borms, Tollenaere, et le Führer des Flandres.

Les gars de la Marine commémorent des SS.
Au Vlaams Belang, on a une explication pour tout. Y compris pour le fait que leVoorpost, sa « police privée » accumule les commémorations aux anciens nazis. Borms, les Waffen-SS (« Oostfonters »), Raymond Tollenaere, l’un des antisémites les plus virulents du clan, et bien sûr, Staf De Clerck. Une belle brochette de fieffés na zis. Et de mon point de vue, celui qui célèbre des nazis est plus que probablement un nazi. Heil !

Ou plutôt Houzee, l’équivalent flamand du Sieg Heil, que Staf De Clerck lançait à la fin de chaque discours, et qui est toujours le cri de ralliement du chef spirituel du Vlaams Belang, Filip Dewinter, collaborateur (j’insiste) direct de Gerolf Annemans.

Filip Dewinter, l'un des pontes du Vlaams Belang, prête serment à la Chambre un jour de tendinite du coude.

Filip Dewinter, l’un des pontes du Vlaams Belang, prête serment à la Chambre un jour de tendinite du coude.

Ah, c’est triste, la vie d’une nationaliste au Parlement européen : alors qu’en France, Marine Le Pen était presque parvenue à faire passer son parti pour respectable, il aura suffi qu’elle s’associe à un seul député belge pour que la merde brune lui retombe dessus. Bizarrement, l’odeur n’est pas fécale. Elle serait plutôt rance ! Comme un vomi qu’on ne digère jamais.

Dans cette vidéo, on entend le slogan, répété plusieurs fois : « Franse ratten, rol uw matten » (rats français, pliez bagages).


Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ce blog via PayPal (2€ min.) ou en achetant le premier de mes Carnets de Blog.



Catégories :Belgique, Fascismes, France

Tags:, , , , ,

75 réponses

  1. …l’odeur âcre des corps qu’on brule

    J'aime

  2. Oui, mais je ne pense pas que le VB soit vraiment un parti connu en France à l’inverse d’Aube Dorée… Il n’est donc pas impossible que cela passe presque inaperçu…

    J'aime

    • vous avez bien de la chance de connaître Χρυσή Αυγή mieux que les FR d’RF , et mieux peut-être quoi que, les éperons dorés du vb, j’ai perso un doute sur le fait qu’un FR d’RF pourrait souscrire à ces délires ethnonationalistes sans qu’ils soient bien aperçu

      J'aime

  3. je vais te faire de la pub, Marcel, crois moi, maintenant que je sais que tes revenus en dépendent… Mais surtout parce que nos combats en la matière nous rejoignent, par delà nos divergences politiques… Bon courage ! No Passaran !

    J'aime

  4. extrêmement grave, hélas!

    cela ne grandit pas l’Europe non plus.

    Schuman se retourne dans sa tombe.

    L’Europe de la paix qui crée l’Europe de la mort.

    J'aime

    • 1. Un peu d’information a p p r o n f o n d i e sur ce Schuman ne serait pas superflue.
      Cela évite de croire aux contes de fées. Et de se sentir déçu parce que le conte de fées n’existe pas.
      Non Schuman n’était p a s un prince charmant. Ni l’autre Ni le premier président de la commission européenne ni… etc…

      Ne pas confondre propagande géopolitique et rêves.

      2. L’UE est un t r a i t é économique,d’ailleurs rêvé par les cartels d’industriels-entreprises déjà au 19è siècle….Et oui…
      Ils ont fini par l’obtenir.

      3. L’UE n’est p a s l’Eurooooope.
      Ou alors les Suisses et les Norvégiens n o n UE ne sont pas l’Eurooooooope.

      4.Cesser de répéter les mantras de la propagande sur l’UE confusion avec Europe.
      L’Europe n’est pas l’UE et n’en vit pas nécessairement mal.(ni guerre ni manque de fric en Suisse.Entre autres…)
      Quand on doit vendre un projet, on fait de la propagande pour la masse (crédule qui répète car elle y croit)

      5.L’UE traité capitaliste fait par et pour les cartels, n’empèchera pas la guerre (oh sans doute limitée entre quelques Etats et sporadiquement) car le capitalisme recourt à la guerre pour s’approprier des ressources à moindre coût et de manière rapide (par ressources, on entend a u s s i les g e n s) si nécessaire à s o n intérêt.

      L’Etat du monde en guerre partout devrait pourtant vous ouvrir les yeux sur son fondement et son but.
      Exemple l’Afrique a a u s s i son U A (Union Africaine) et son FMI et BM qui les pillent, tels les européens. Et la guerre.Guerrillas etc.

      J'aime

  5. …En même temps Marcel….

    Déjà en Octobre 2013, le journal  » Le Monde » ( via son correspondant à Bruxelles Jean-Pierre Stroobants) nous prévenait…

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/10/01/la-visite-tres-amicale-de-marion-marechal-le-pen-au-vlaams-belang_3488067_3214.html

    J'aime

  6. merde alors… dire que bompa le pen se plaint que le fn a subi un putsh de gauche 🙂

    J'aime

  7. « le FDF, parti qui défend la présence française (historique) dans certaines communes flamandes. » Ne voulez-vous pas plutôt dire « présence francophone » ?

    Marine Le Pen pourrait reprendre la même explication qu’Ecolo qui autrefois faisait partie au parlement européen du même groupe que la N-VA : il ne s’agit que de partager les photocopieuses (et quelques millions de subventions).
    http://www.lalibre.be/actu/international/pourquoi-la-n-va-et-ecolo-sont-allies-au-parlement-europeen-5376051f35704f05d6942c98

    J'aime

    • Les Français ne comprennent pas notre concept de Francophone. Or, ma moitié des lecteurs de ce billet sont francais. Quant aux Verts, que j’ai souvent fustigés, c’etait accepter la N-VA ou voir Groen s’en aller. Grave erreur mais contrairement au Vlaams Belang, Ecolo n’a jamais mis Bart De Wever dans ses dépliants.

      J'aime

      • dire que l’FR d’RF ne comprend pas grand chose des FR hors RF équivaut à dire qu’il n’y a que des 4mer en RF… 🙂

        si vous parlez de ce que je pense, les verts avaient alors besoin de joindre des voix régionalistes* pour être en nombre, donc par stratégie logistico-subsidiante … il y avait au moins un ancien volksunie à groen qui a aidé à l’arrangement verts/ale… arrangement qui n’a d’ailleurs rien a voir avec le quart des représentants FR qui prend toute la représentation FR du gouvernement n-va de l’Entité fédérale.be… d’ailleurs l’n-va est bien plus sympathique aujourd’hui à sucer la bite de cameron n’est-il pas?.

        *(concept plus sympa en europe qu’en belgique où il est pourri par les flamingants)

        J'aime

  8. Het is nog veel erger. Het Vlaams Belang collaboreert met Franstaligen.

    J'aime

  9. Je suis toujours épaté de constater que les militants VB se satisfont de la deuxième place dans la « hiérarchie des races » qu’ils se sont inventée. En général, quand on a l’ambition de classer les « races » en fonction de leur « valeur », on a la tentation de se placer soi-même au sommet de la pyramide, mais là non, ils se placent bien au dessus des Français, mais sont heureux de reconnaître une (légère) supériorité aux Aryens purs que sont les Allemands. Un bel exemple d’humilité :-))

    J'aime

    • C’est peut être pour pouvoir se victimiser si tout ne tourne pas aussi bien que dans leurs plans (c’est pas nous, c’est la faute aux aryens)…

      @ Marcel :
      Dis moi, ce qui est interdit c’est nier la shoah et toutes les atrocités commise par les nazis, non ?

      Que se passerait il si un parti au lieu de nier les chambres à gaz, confirmait leur existence et les présentaient même comme une trouvaille pratique et efficace pour éliminer les gens dont « on » ne veut pas et qui refuse de partir, de cesser de revenir ou de passer la main (à un peuple plus responsable) pour arrêter de conduire le monde à sa perte (genre : un bon exemple de gestion en flux tendu avec toute une logistique de récupération bien rodée derrière)… Est ce que c’est interdit par les lois ?

      Parce qu’avec la bêtise, le racisme et la xénophobie qui suintent de partout pour le moment, je ne suis pas vraiment sûr qu’ils seraient rejetés par tous… Une bonne campagne de com’, des gens charismatiques qui l’expliquent un peu partout et pouf ! plein de crétins commenceraient à avaler la couleuvre en se disant  » Enfin des politiciens qui disent ce qu’ils pensent et qui ont des solutions pratiques aux problèmes… Chouette, ca va créer de l’emploi tout ça! »

      J'aime

      • Enfin oui, l’appel au meurtre est à ma connaissance punissable…

        J'aime

      • Nier les chambres à gaz ? Vous êtes fou ! Il est tellement d’armoires remplies de preuves que le premier qui s’aventure à le faire, tel Vincent Reynouard, est condamné à la prison ferme car ils ont apparemment perdu les clés des armoires qui leur permettraient instantanément de ridiculiser ce fou en étalant devant lui l’évidence de ses égarements ! Faites donc attention…

        J'aime

  10. Cher monsieur Sel
    Je découvre votre site avec plaisir.

    J'aime

  11. Ouips! Le début de mon commentaire est parti sans crier gare. Je me souviens, pour ma part, de vos contributions prolixes mais toujours éclairantes dont vous avez longtemps fait profiter les habitués des « Coulisses de Bruxelles », à l’époque où le site de Jean Quatremer n’avait encore guère conscience qu’il vivait son âge d’or.
    Que dire de votre billet sur les mauvaises fréquentations de Marine Le Pen? Sont-elles vraiment plus détestables que celles de notre président François Hollande qui, sans y avoir été le moins du monde ni contraint ni forcé et sans avoir l’excuse d’espérer en tirer un bénéfice politique, est allé rendre visite à Fidel Castro, puis, quelques semaines plus tard, au président Bouteflika, histoire de leur faire simplement risette… Vérifiez-le! Ces deux derniers autocrates ont pourtant infiniment plus de sang d’innocents sur leurs mains que n’en auront jamais Geert Wilders et compagnie. A moins que, sur ce point aussi, vous n’ayez de révélation à nous faire.

    J'aime

  12. Vous êtes belge Salomon?

    Vous êtes belge seule au monde, Mme Milquet!

    J'aime

  13. Comme vous en convenez vous-même avec les exemples que vous avez la bonne idée de rajouter aux miens, la politique « réelle »-Realpolitik- n’a jamais les mains propres, très loin de là. Au moins comprend-t-on généralement pourquoi elle est amenée à les salir. Mesurées à cette aune, pourquoi alors tant de hargne contre Marine Le Pen et tant de mansuétude à l’égard de François Hollande (ou tout autre politicien/ne en place)?

    J'aime

  14. Houlà, la bobogauchosphère dans un article bateau full steam ahead !
    Un gros paquet-cadeau plein d’amalgames, d’aube dorée, une louche de Staf Declercq, des chambres à gaz, des croix gammées et les gars de la Marine !
    Emballez, c’est pesé !
    C’est mesuré, finement analysé, original et intéressant (bâillement)…

    J'aime

    • Mais en fait, le but de l’article, c’est quoi ?
      Informer Marine Le Pen de ce qu’est supposé être le Vlaams Belang ?
      Ou instiller à votre lectorat, certainement déjà largement convaincu au préalable, que tôt ou tard Florian Philippot, de sa propre initiative, se coudra un triangle rose au revers de son veston et prendra le train pour rejoindre un camp de concentration ?
      On comprend mal cette éternelle jonglerie avec ossements verts et vent dans le crâne, déjà lue cent fois chez vous.
      Enfin, apparemment ça plaît…on sait à qui l’on parle… Et ça évite d’aborder le fond, plus compliqué.

      J'aime

    • Même la bobogauchosphère peut avoir raison.

      merci de partager tes arguments si tu penses le contraire

      en ce qui concerne la profondeur de cette réaction

      Ltd, en effet, très Ltd

      VV

      Aimé par 1 personne

      • Awel beste, je parle de l’abominable « nationalisme » et sa définition sous un autre article de Marcel Sel. Mais je vais pas réécrire tout cent fois. Relis de toute façon ce que j’ai écrit ici, c’est suffisamment clair sur la confusion VB/FN volontairement créée dans cet article-ci. Marcel Sel confirme clairement avec son « idéologie d’un parti »…

        J'aime

      • Et personnellement, le « nationalisme » apparemment tant honni ici ne me dérange nullement. Les plus adversaires au « nationalisme » de nos NATIONS étant les plus grands partisans des « nationalismes » importés chez nous. Se tordant en tous sens, les voici désormais faisant de la sémantique sur « citoyens » ou autre chose, paniqués que leurs théories positivement intellectuellement fascistes ne correspondent pas à la réalité de terrain. Mais bien sûr, ils tenteront comme d’habitude d’imposer à la nature même leurs fantasmes têtus, tels de bons Torquemada de gauche… Ils sont le bien, ils sont le beau.

        J'aime

    • ….Profond !……Et sinon ? …..Il fait beau chez vous ?….

      J'aime

  15. Bleu, blanc, schpouns

    J'aime

  16. Le programme social de MLP est à l’opposé de celui de la N-VA et du Voka. La meilleure façon de lutter contre l’extrême-droite est encore de les laisser se bouffer entre eux.

    J'aime

  17. Tandis que l’on critique le fascisme local, on l’appuie ailleurs.
    Un seul point relie cette incohérence.
    Les européens, c’est mal.
    Très à la mode aux USA depuis l’alléchante soumission totale via le Tafta-Ttip et tactique de déstabilisation de l’Europe de l’Ouest-Est, pourtant alliés.
    Enfin du tiroir-caisse, surtout.

    Pas grave si les USA sont fondés sur l’essentialisme, le capitalisme impérialiste, muertrier (Centaines de guerres partout et destruction systémique des autres), l’Europe, maintenant, ils maîtrisent et dominent. Et méprisent étant donné qu’ils sont les premiers à savoir – et pour cause -. le nombre de nazis qu’ils y ont recyclés. Du plus petit au plus grand.

    Beaucoup leur doivent ce qu’ils appellent leur ‘liberté » (rires) (en fait, leur protection et non condamnation en tant que nazis, fascistes, ce qui n’aurait pas été le cas si l’ours urss avait progressé jusqu’ici.Pas de quartier. Les petits.bourges ont respiré – ouffff – de soulagement profond quand les amis américains ont pris possession de cette partie.Sauvés, libérés… disent-ils. Non, en fait, soulagés d’échapper à la justice russe).Les opportunistes sont rois quand l’Empereur les protège.

    D’où le fait que certains plongent encore aujourd’hui avec délices dans le racisme anti-russe (en l’enrobant de toutes sortes d’excuses aussi peu valables que celle du péroxydé hollandais)

    A propos de délation, le brave gouvernement belchhhhh, a installé un site internet où l’on peut dénoncer … en ligne les salauds de pauvres (profiteurs de sécu)

    Quant à la fraude fiscale massive -. ce vol total de dizaines de milliards a n n u e l s – circulez, y a rien à voir.

    Et observer le belge, .. est un régal.
    Rien. Nada. Néant.

    Gérémiades durant des décennies.
    Et rien. Néant. Nada.

    Voilà-t-il pas qu’on lui a volé au total des c e n t a i n e s de milliards….
    Et rien. Néant. Nada.

    Geindre. et puis …
    rien, néant, nada.

    Et on voudrait que l’on ne s’appelle pas fasciste.
    Ouf, les américains sont là. Ils nous protègent.

    Je pense qu’eux avec leur MacCarthy, leurs Bush, leurs IBM, leur Ford, idole d’Hitler, leurs banques, leurs compagnies pétrolières,etc,etc… (qui ont tous,absolument tous aidé les nazis) heureusement nous apportent la liberté,la démocratie -. toussa.
    Un peu comme aux Lybiens. Ou aux.. (dizaines et dizaines de pays sauvés…)
    Ayez confiance.

    Nous les européens sommes mauvais.

    Eux sont la solution. Ils sont bons. N’ont pas de fascisytes- du moins montrés comme tels,c’est là l’astuce de toute la narrative Bernays à l’oeuvre dans les médias de ces c.ns de colonisés européens.
    D’ailleurs, comme Hitler consacré par Time en 38 Homme de l’année
    Marine Lepen a u s s i a été consacrée par nos amis qui nous veulent autant de bien qu’aux Ukrainiens – svoboda upa ne sont pas fascistes, non, non, si vous dites ça, c’est
    çuiquilditquiyest, – bref…

    Petits fours et tapis rouge pour Marine Le Pen à New York
    Mis à jour le 22/04/2015 à 09h42
    http://www.bfmtv.com/politique/marine-le-pen-salue-la-reconnaissance-par-itimei-de-la-dynamique-fnbr-879836.html

    Pacifiques, prospères et libérateurs (demandez aux noirs américains, aux pauvres, aux malades, aux chiliens, aux argentins, aux boliviens, aux syriens, aux lybiens, aux africains, aux vietnamiens, aux … etc… etc… etc…)
    Y a de la joie….et de la Paix. Surtout. Aussi. Et retenez bien ça, de la d é m o c r a t i e au nom de la liberté – toussa.

    Ce sont les autres qui sont pas bien.

    J'aime

    • L’extrême-gauche et l’extrême-droite peuvent utilement se rejoindre pour exploser la dictature des petits bourges idiots utiles. Elles sont le refuge des intellectuels écoeurés. Après, éventuellement, c’est autre chose.

      J'aime

  18. Je peux me tromper, mais je crois que cet article est une copie d’un article qu’on a déjà lu sur ce blog, ….

    J'aime

  19. PUB

    Chaland,

    De l’animation sur votre mourf tout pourri ? Des tonnes de clics de la muerte que Morsay ne s’en remettrait pas ? Une exposition médiatique que vous n’imaginiez même pas dans vos rêves les plus sauvages ?

    Troll & Buzz Ltd augmentera votre visibilité sur le web de façon exponentielle !

    Tous sujets traités : politique, vidéogames, jardinage, télé-réalité, Nabila, immigration, Dieudonné, philatélie, Armand ou Jean-Marie De Decker, combats de catch…

    Troll & Buzz Ltd met à votre disposition des experts en toutes communications, selon la déclinaison que vous avez choisie : pour, contre, avec (la mer du nord), sans, au dessus, en dessous.

    Nos experts sont à votre disposition pour tout plan webmédia (blog, Facebook, Twitter…).

    Notre devise : « Qu’on parle de toi en bien ou en mal, de droite, de gauche ou de l’extrême-centre, l’essentiel, c’est ta Rolex ». Des années d’expérience !

    Laissez un message sur les forums où nous intervenons, nous vous contacterons et nous vous exposerons nos aimables conditions financières.

    Troll & Buzz Ltd, your guarantee they will come back !
    Troll & Buzz Ltd, ik ben zo eenzaam zonder jou !
    Troll & Buzz Ltd, you name it, we GOT it !

    J'aime

  20. « Where to invade next », le nouveau film de Michael Moore.

    http://www.imdb.com/title/tt4897822/

    J'aime

  21. ça me rappelle un épisode de Strip Tease où des nationalistes français du ch’Nord partisans de la « Grande Flandre » se rendent à un meeting du Vlaams Block, sans parler un mot de néérlandais…

    J'aime

  22. Hitler est mort, mais le nazisme lui a survécu. Si vous ne voulez pas mourir idiot, je vous invite à lire un livre qui vous éclairera sur la dynamique actuelle du monde: Christian Nots: Totalitarisme et oligarchisme du G8 de 2014 et 2085. J’ai eu la chance de connaître quelqu’un né juste au moment de la mort d’Hitler, Il est juif, a perdu sa famille dans les camps et je lui rends hommage car il m’a ouvert les yeux et rendue libre.

    J'aime

  23. L’article de Vincent Engel dans le Soir est assez juste. Il y a longtemps que nous ne sommes plus en démocratie. Et comme dans les Etats totalitaires, les fascistes sont partout. Ce retour du fascisme, je le fais remonter à 1984 avec les années Thatcher et Reagan et l’arrivée d’internet. Hitler in uns. La meilleur manière de lutter contre le fascisme comme le dit François De Smet est encore de reconnaître que le diable est en nous; Et seule la psychanalyse peut y arriver.

    J'aime

  24. merci Marxel pour la vidéo des familles à drapeau au gordel à linkebeek, c’est jouissif d’imaginer la gueule de théo voir qu’elles sont moins nombreuses que celles des réfugiés syriens…
    ah! comprendre le flamingant qui twitte comme un ex-ss

    J'aime

  25. Un petit article sur les Fémen tabassées au salon de la femme musulmane? Non, l’inspiration vous manque? Hors ce sont ces images là qui font ressortir la bête immonde. Mais comme vous avez peur de la xénophobie (ce qui n’en est pas car tous les arabes ne sont pas musulmans et encore moins intégristes) vous passerez cela sous silence ou trouverez bien une ou deux excuses.

    Amicalement,

    André

    J'aime

  26. « Franse ratten, rol uw matten ». C’est ce que scandaient déjà les manifestants de 1978 qui marchaient à Dilbeek contre le Pacte d’Egmont. Avec succès. Un grand nombre de familles francophones ont déménagé depuis pour le Brabant wallon plus hospitalier. Mais à l’époque, ces cris n’émouvaient pas grand monde. Ils étaient dirigés contre des « francophones qui ne voulaient pas s’intégrer » et non contre des migrants.

    J'aime

Rétroliens

  1. Le #FN s’allie avec un parti nazi qui déclare que « les français sont des rats  | «les échos de la gauchosphère
  2. Le FN finit par former un groupe au parlement européen - CODEX 09CODEX 09

Commentez. (Les commentaires sont modérés et n'apparaîtront pas immédiatement !)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :