Un Blog de Sel, stop ou encore ? À vous de décider.

IMG_1640Depuis 2009, je passe de 20 à 40h par semaine à chercher l’info, à la confronter, à l’analyser, à appeler des gens et à rédiger des articles. Sans compter les heures parfois épuisantes de modération des commentaires. Tout travail mérite salaire.

Après ma critique du dessin de Kroll, qui m’a rivé devant mon écran pendant quatre jour et trois demi-nuits d’affilée, la pression m’a amené à remettre en question l’idée même de poursuivre cette activité qui, non seulement me prend énormément du temps, mais en plus, me fait perdre des milliers d’euros chaque année en manque à gagner sur mes autres activités. La liberté d’expression a un prix, exorbitant. Bref, je ne suis pas à sec mais je ne pourrai plus continuer bien longtemps à puiser sur de maigres réserves, d’autant que le blog a un coût, multiple (connexion, hébergement, etc.)

Mes options sont peu nombreuses. Je veux que chaque lecteur potentiel soit libre de lire mes article sans passer par la case abonnement. Ces articles sont néanmoins le fruit d’un travail. Je propose donc à ceux qui pensent, après lecture, que j’apporte des éléments intéressants au débat (ou simplement que je les ai amusés), d’utiliser un des moyens de rémunération que je laisse à leur libre choix. Tout ceci est bien entendu déclaré.

Comment ?
• En versant une participation à vot’bon cœur (à partir de 2€) via le bouton Paypal ci-contre quand vous le jugez utile.
• En achetant un ou plusieurs Carnets de Blog (le premier vient de paraître), chez TheBookEdition. Ils sont imprimés à la demande à Lille, et j’ai limité le prix d’achat à 13,5 €. Livraison comprise en Belgique, cela vous revient à 18 € pour 157 pages revues, corrigées et actualisées. Ce n’est pas seulement un objet que je vous propose, c’est aussi et surtout un moyen pour moi de continuer.
• En achetant Walen Buiten dont il me reste une trentaine d’exemplaires. Pour cela, il suffit de m’envoyer un email titré « Commande Walen Buiten » et je vous donnerai la marche à suivre.

Et pourquoi pas un parrainage ?
Si vous pensez qu’Un Blog de Sel a des vertus sociétales, vous pouvez aussi parrainer un article de façon anonyme ou publique. Concrètement, il s’agit simplement de financer l’article au prix coûtant, entièrement ou partiellement. Si vous le souhaitez, votre nom apparaîtra en tête de l’article. Je mets cette option en phase test pour l’instant. Elle pourrait aussi permettre à de petites entreprises de se promouvoir. Pour plus d’infos, ou pour en discuter, envoyez-moi un mail.

Engagez-moi !
Une autre façon de me soutenir est de me donner du travail. Il me reste une vingtaine d’heures par semaine pour gagner ma croûte. Je sais écrire, parler dans un micro, communiquer, réaliser.



Catégories :Nouvelles de Sel

96 réponses

  1. Salut Marcel,

    Je comprends parfaitement ta démarche, ton questionnement. Je te propose cependant d’aller plus loin, même si ce n’est pas la solution miracle, mais ça peut rajouter des moyens à des personnes qui veulent te soutenir, qui ont des moyens plus modestes:

    Il existe des systèmes de micro-donations: je t’ai déjà parlé de Flattr, mais il y en a d’autres: Carrott, changetip (pour les bigs technophiles). Je pense que Press For More a pris contact avec toi aussi. N’hésite pas à t’y mettre comme producteur. Toutes ces solutions ne feront pas par contre des revenus mirobolants, car encore très jeunes, mais je pense que ce type d’idées est à soutenir.

    Je te souhaite beaucoup de courage, et j’espère que tu ne baisseras pas les bras.

    Au plaisir de te lire,

    Greg.

    J'aime

  2. Cher Monsieur Sel (ou quelque soit votre vrai nom),
    Est-il possible de donner de l’argent pour que vous arrêtiez votre blog ?

    Aimé par 1 personne

  3. Très pertinent et bien argumenté! Mais qui l’a lu en entier?

    J'aime

    • Excellente question.
      Vous savez qu’il y a des statistiques généreusement offertes par les bons soins de Google.
      C’est magnifique, ils sont donnés sous toutes ses formes, en direct ou en différé.
      Cela permet de vous voir présent, géolocalisé, et en plus de voir ce que l’autre est en train de lire et pendant combien de temps.
      De l’espionnage, en quelque sorte.
      Est-ce que cela vous dit, comment il le lit? Qu’en fait-il?
      Deux questions et deux réponses : non.
      Le lecteur s’en fout complètement du temps que vous mettez à écrire votre article.
      Nous sommes à l’ère de l’image. Le texte s’est fatigant à lire. C’est pour cela que Kroll a du succès. En une image, il a mis tout un texte et en plus, c’est pas con…
      On m’a répondu que j’ai des articles trop longs.
      Je n’écris pas des blogs vite fait sur une toile cirée. Je fais de l’anti-blog.
      J’analyse et je rassemble.
      Un article n’est jamais terminé dans le temps;
      Il reçoit des corrections que j’appelle « mise à jour ».
      L’info de Google me permet de constater que ce sont parfois de très anciens articles qui reviennent à la lecture.
      Ils reviennent parce qu’il sont appelés par mots clés.
      Le moteur de recherche Google c’est pas mal fait en définitive.

      J'aime

  4. C’est l’éternelle question du net. Dès que on parle de monétiser un service, les rats quittent le navire …. bon ou est mon compte paypal …

    J'aime

  5. Cher Monsieur de Siorac,

    Pouvez-vous prendre connaissance de l’utilisation d’un navigateur internet? En effet je m’étonne que vous tombiez sur ce blog alors qu’il ne vous intéresse pas.

    Bien à vous,

    J'aime

  6. Voilà je viens d’acheter votre livre « Carnets de blog ». Petite contribution pour que vous continuiez votre blog. Merci pour vos articles.

    J'aime

  7. Stop ou encore? Encore évidemment! Mais comment? Un exemple de plus du casse-tête qu’est devenu la rémunération du journalisme d’investigation…
    En gestion, les recettes sont simples: augmenter les rentrées (les exemples donnés sont des pistes à suivre) et diminuer les dépenses, donc: diminuer les sujets, mutualiser le travail (coacher des jeunes journalistes invités?) et … diminuer le temps de rédaction! Le travail d’investigation est remarquable, le style est plein d’humour mais le seul reproche que je ferais au blog est la longueur des textes. Je suis un passionné des sujets d’actualité mais j’avoue que parfois, je saute un paragraphe (ou deux!)…

    Aimé par 1 personne

  8. Marcel, s’il n’y a plus votre sel ( et votre poivre ) pour nous secouer et nous déranger un peu….Nous sommes foutus, ils vont nous manger tout crus !

    J'aime

  9. Pourquoi être aussi sensible dedans quand on est Marcel Bouftou dehors ? Il y en a un qui n’est pas à sa place. Encore que c’est peut-être cette dualité qui est riche à lire. Mais je comprends qu’il faut nourrir le corps si on veut lire le #mauvaisespritdesel. Personnellement je vous dirais de continuer, gratos ou contre espèces. Mais lier votre bashing Krollesque et la monétarisation de votre blog, c’est maladroit.
    En ce qui concerne la partie bashing, si vous arrêtez, ce seront les abrutis (dont un en particulier) qui vous auront mis KO. Vous n’allez quand même pas leur faire ce plaisir ?
    Pour la partie finance, je suis d’accord de payer pour vous lire, du moins les sujets qui m’intéressent. Mais pas via PayPal.
    Ce qui me turlupine, c’est qu’il me semble que vous n’exploitez pas vos connaissances acquises ni vos qualités d’investigation. Soit vous manquez de confiance en vous, soit vous ne savez pas vous vendre. Vous ne dépareriez pas du tout parmi le panel de journalistes de fond que je suis dans leurs émissions à la télé.
    Si j’étais plus proche de vous géographiquement parlant, je vous mettrais bien le pàc dont vous avez besoin pour l’instant, en vous disant « chauffe, Marcel, t’es bon ».
    Ou bien je me dirais que c’est l’andropause et que ça va passer.

    En tout état de cause, ce qui est sûr c’est que je me réjouis de retrouver le Marcel « normal », son esprit piquant et son humour tranché parfois à la hache.

    Bref, je fus, je suis et je reste fan !

    J'aime

    • Si je parle de l’épisode Kroll, c’est juste pour essayer de décrire l’autre côté du bastringue, celui que personne ne voit. Il y a eu d’autres épisodes de ce genre (mais en moins fort) à peu près chaque fois où j’ai publié un article plus polémique, ou sur des sujets polémiques. À part ça, j’ai déjà reçu toutes sortes de menaces, des pressions, enfin tout ce qui arrive à un journaliste un peu pointu. Je suis habitué, je ne m’en plains pas. Mais ça s’ajoute au travail de recherche, de réflexion, de mise en perspective. Quand à la fin, je constate que ça me coûte très cher, c’est là que la fatigue me prend.

      Alors, comme on me dit tous les jours que mon blog est utile, je donne la situation. Si c’est utile, ça doit bien pouvoir m’empêcher de me retrouver ruiné, non ? En plus, je laisse à chacun le choix et j’offre, pour ceux qui le veulent, quelque chose en retour (les carnets).

      Quant à ne pas savoir me vendre aux médias, c’est un fait. Je fais 800.000 lectures avec un billet, et on m’interviewe jusqu’au Royaume-Uni. J’écris un scénario d’un clip qui fait 2,5 millions de téléchargement, et on m’interviewe jusqu’au Japon. J’écris un bouquin qui me vaut une trentaine d’interviews, partout en Europe, et je ne parviens même pas à tirer un revenu de caissière de mes 50-60 heures semaines si on ajoute au blog mes chroniques et interventions radio et télé. Donc non, ça, c’est clair, je ne sais pas me vendre ET je n’ai pas confiance en moi. C’est mon histoire personnelle qui veut ça.

      Le résultat, c’est qu’il y a trois sujets très intéressants que je n’ai pas pu traiter (j’ai les infos, mais pas le temps d’appeler pour vérifier et croiser) rien que cette semaine parce que je cours ailleurs pour trouver des moyens…

      Enfin voilà. Aucun mercantilisme, seulement le besoin de ne pas devoir ajouter des soucis financiers quotidiens à tout le reste…

      J'aime

      • Marcel il faut avancer, continuer à faire ce en quoi vous croyez et qui vous fait vibrer. Des critiqueurs à la petite semaine il y en aura toujours. Si la critique est fondée elle vous permettra de progresser encore. Si c’est pure vilenie suscitée par une envie maladive, ignorez-la, au besoin en empêchant la lecture du blog en bloquant l’ip.

        L’essentiel c’est vous. C’est vous qui étudiez, pondez, prenez plaisir à décortiquer. Si en plus nous, lecteurs, on peut vous aider tant mieux. Conservez votre indépendance, et vivez ! Demain vous serez peut-être mort. Si vous avez des projets, des envies vivez-les avec enthousiasme et bonheur. Vous ne mourrez sans doute pas riche mais vous vous serez donné le plaisir d’être ce que vous souhaitez.

        Et le reste, à part votre famille, pardonnez moi d’être franche, mais ce n’est que du vent.

        Et aussi pensez à être un peu moins prolixe quant à vos états d’âme. Les seuls qui sont concernés sont vos proches et vos amis. Les autres soit s’en tapent, soit s’en réjouissent. Quand vous avez le mouron, il y a le petit bouton kivabien « éteindre ». Sortez Madame et / ou le chien, une bonne pils bien fraîche, un tour le long du canal ou des étangs, et demain est un autre jour.

        L’esprit c’est comme les pieds et les oreilles, il faut que ça s’aère si on veut qu’il tourne. Et le vôtre ce serait du gâchis de l’enfermer pour de sombres raisons.

        Bref pour en revenir au sujet, prenez un peu de recul, et voyez comment faire pour ne pas utiliser PayPal, j’y suis allergique depuis que mon compte a été piraté !

        Salut en de kost en de wind van achter. Met kusjes uit Luik 😉

        J'aime

        • C’est sympa comme tout ce commentaire de Marie, j’aimerais bien en recevoir des comme ça aussi, ‘Marsel’! En attendant je vais prendre un Orval tiens!

          J'aime

        • C’est sympa comme tout ce commentaire de Marie, j’aimerais bien en recevoir des comme ça aussi, ‘Marsel’! En attendant je vais prendre un Orval tiens! …

          J'aime

    • Une nouvelle qui va vous amuser
      Journal du Web : le blog qui dénonce les débats sans femmes
      Pour une conférence, à télévision, lors d’un séminaire, quand le débat ne réunit que des hommes, cela vaut un « Hoffsome ». Un blog créé par deux finlandaises fait le buzz en décernant ces prix en forme de macaron à l’effigie de David Hasselhoff. Le comédien vedette d’Alerte à Malibu et de K-2000 vous fixe du regard, le pouce levé. Cette icône des années 80, en perfecto de cuir, est une façon de dire que les panels où il n’y a aucune femme, c’est tellement « eighties », tellement ringard…

      La suite: http://www.rtbf.be/info/emissions/article_journal-du-web-le-blog-qui-denonce-les-debats-sans-femmes?id=8996035&eid=5017893

      C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de femmes sur l’antenne.

      J'aime

  10. Tenez la barre Marcel, ça vaut vraiment le coup !

    Petit à petit les énergies (forces) s’inversent et très bientôt, « les premiers seront les derniers »

    Les tricheurs, les menteurs, les manipulateurs et les voleurs vont être obligés de se rendre compte que sans nous, ils ne sont rien, et si on ne leur laisse rien, ils vont retourner d’où ils viennent, dans leur vacuité !

    Et nous, on va enfin pouvoir se lâcher et …….. RIRE D’EUX !

    :-)))

    J'aime

  11. Personnellement je suis très contente de la réflexion à la fois pointue et humoristique que vous apportez et j’espère que le soutient démontré vous convaincra de continuer ainsi ! (je me réjouis de lire votre essai)

    J'aime

  12. Marcel, vous me plaisez beaucoup !! Je veux parler de votre blog, pas de vous car on ne sait jamais vraiment à qui on a affaire… C’est pour rire !!!! C’est vrai que je ne m’étais jamais torturé l’esprit, jamais inquiété de savoir comment vous trouvez le temps d’écrire tout cela….. sans compter tout le travail en arrière-plan pour arriver à présenter des articles de qualité, sur des sujets d’actualité en plus. Bravo !!
    Je suis un de vos fidèles lecteurs, j’aimerais vous lire encore longtemps, je viens donc d’apporter ma modeste contribution à votre oeuvre et je souhaite que nous soyons nombreux à le faire.
    Merci encore

    J'aime

  13. Cher Marcel, je veux bien t’encourager à continuer, même mensuellement; ce sera une toute petite participation (rapport à mes tout petits moyens) mais pas via paypal. Alors, as-tu une autre proposition?
    Gros bizoux!
    (ps, la maison de la poésie d’Amay possède aussi une imprimerie; leurs bouquins sont de superbe qualité – tu as peut-être déjà vu/lu des livres de l’Arbre à Parole, le maelstrÖm, les magnifiques Carnets du Dessert de Lune… et leurs prix très raisonnables. A l’avenir passe peut-être par eux quand tu veux publier?)

    J'aime

  14. Vous nous êtes précieux.
    J’ai vos livres mais pas encore les Carnets de Blog (le premier vient de paraître), chez TheBookEdition.
    Juste une question de quelques jours !
    Merci d’être ce que vous êtes. Ne changez pas …

    J'aime

  15. Perso, un abonnement m’irait bien. Ou éventuellement un paiement à l’article. A vous de voir. Mais vous fixez le tarif: le lecteur prend ou pas.
    Le système « on donne ce qu’on veut », ça ne me plaît pas trop: comment pourrions-nous d’ailleurs (moi, en tout cas) évaluer à sa juste valeur le travail fourni???
    Mais arrêter? Ah! NON!!!

    Acheter vos carnets de blog… Euh… ‘Y a des bouquins partout chez moi: ch’ sais plus où les ranger! « Walen Buiten », j’ai déjà. « Les Secrets de BDW » aussi. « Indignés de Cons » itou.
    Alors trouver une place pour ranger vos articles de blog (vu leur longueur, une moyenne de 5 par volume 😉 ), autant me demander d’essayer de loger l’Encyclopédie Universalis, hein, Marcel!!! :p

    J'aime

  16. Tiens bon Marcel !

    Serait-il possible de te soutenir via un don par simple virement sans devoir passer par PayPal le capitaliste ?

    J'aime

  17. Marcel, c’est vous qui devez voir. Je ne me doutais pas que vos activités annexes rapportaient si peu. Je croyais benoîtement qu’elles bénéficiaient de l’exposition de votre blog.
    Je veux bien vous aider, mais cela ne fera pas un salaire. Et sur le long terme, je ne peux rien promettre !
    Je me demande bien où j’irai poster !
    Si vous deviez mettre le blog entre (), vous pourriez vous dire que l’essentiel, c’est à dire votre travail d’exposition des sources d’inspiration fort troubles de la NVa a été fait. Mais, bon, cela n’a pas changé le monde. Néanmoins, cela devait être fait, et je ne sais pas si quelqu’un d’autre aurait pu le faire.

    J'aime

    • C’est à dire que pour entretenir ce blog, j’ai négligé mes activités annexes. Quant à l’exposition de mon blog (qui requiert aussi du travail, évidemment), ça oscille entre caissière chez Aldi en Hongrie les bons mois et balayeur de rue mi-temps à Athènes les mauvais 🙂

      J'aime

      • Nan, le balayeur à Athènes, il aura une pension de fonctionnaire.

        Sauf si la truie Ka la lui supprime.

        Pour le reste: vous vous souvenez de quand vous m’avez censuré car je vous avais dit clairement qu’ici, si la cabale ne suffit pas pour faire taire, on flingue?

        Je crois que par un paradoxe qui m’échappe, bien que tout près de tout, vous n’avez jamais su (ou je crois plutôt: vous résoudre à) prendre conscience de l’état de pourriture et de sclérose totale de ce pays de µê®∂ê.

        Vous avez persisté à révéler des choses sur (le fils d’)une… présidente et Ministre de quelque chose depuis je ne sais plus combien de temps, sur les colonels d’opérette, les pangermanistes déguisés en nationalistes flamando-belges, etc., et maintenant vous voilà en train de mettre en cause les caricaturistes agréés?

        Eh bien voilà, puisque vous ne comprenez pas, on a fait donner les chiens. Ils peuvent encore monter un cran au-dessus, si vous voulez… pas de problème.

        Ici, on s’adapte: on sait changer tout pour que rien ne change… (6eme réforme de l’État… et toujours au même point de pourriture de l’esprit et de féodalité qu’en 1830…).

        (il est évident que vos activités commerciales ne pouvaient en bénéficier… qu’avez-vous cru? Qu’on reconnaissait le talent et qu’on était « au-dessus de ça » ici? Bin non, évidemment…)

        Ne cherchez pas plus loin.

        ——

        Quand les gens auront compris que nous vivons ici dans le coeur, le centre névralgique du démantèlement des démocraties parlementaires et du rétablissement de l’Ancien Régime en Europe, ils comprendront mieux certaines choses.

        Mais le but n’est évidemment pas qu’ils comprennent….

        J'aime

  18. Chui prêt à payer! Il est évident que ce blog est enrichi par un vrai, long travail de recherche et d’analyse. (En plus de la passion qui l’anime son auteur.) Je vous propose de rajouter à votre série de propositions celle d’une cotisation de soutien, dont vous fixez le montant (50 Euros par an?), que, peut-être, une série de lecteurs assidus seraient ravis de payer, pour exprimer leur reconnaissance pour toute cette valeur ajoutée. Je serais l’un d’entre eux.
    Mais, comme d’autres visiblement, je hais PayPal (piratage, moi aussi). Un bon vieux numero de compte m’aiderait. Et un petit rappel annuel serait utile.
    Je serais bien déçu de ne plus pouvoir lire vos interminables diatribes, Marcel!

    J'aime

  19. This is all very cute but won’t solve your problem. You might get a few bobs, but they’ll soon dwindle away and if you are honest, and if you dare, you’ll be back here in three months time (if not sooner) asking for more money.

    What you need is a structural solution, and something tells me that you know them but refuse to consider them.

    Rationally, your problem is twofold: lack of revenue (or insufficient revenue) coupled to excessive costs.

    The less thorny part is revenue. All solutions aiming at generating « pay per view » revenue will fail, because (1) the level of « pay » you will be allowing yourself, or that the market will allow you to command, will be low (2) studies have demonstrated that for leading newspapers that have introduced such system, it is essential to generate traffic by offering « free » content, but the conversion rate from « free readers » to « paying readers » is desperately low so you’ll be in a fix, having to generate free content in the base case, and unable to convert sufficient readers to the « pay » side and (3) implementing, supporting and maintaining a « pay per view » system is costly (in hard cash and in time) and chances are the cost of the system will exceed the revenue it generates.

    Therefore, if you want to raise revenue, your best option is Google AdSense or something similar, that will at least bring revenue based on traffic (and you seem to be rather pleased with the traffic you generate). I have a funny feeling you’ll scream « hell no » (this feeling arises from my reading of your rants on Uber, that convinced me that you have a desperately romantic, but utterly wrong, conception of the e-business environment in which you operate. This wrong conception puts you in a fix, leading you to having to beg your readers for a few dimes).

    An alternative would be to offer access to your private collection of porn, against payment, but I doubt you’d be willing, and if you are, it remains to be seen if your porn is of any interest to the market (competition will be hard, pun intended). Or to sell our e-mail addresses, IP’s and other data you collect through Google Analytics or what have you.

    Let’s look at cost. Your cost structure is made up of fixed cost (basically, the hardware + software needed to support a blog) that is, well, … fixed cost, meaning it is unaffected by the amount of traffic (that you seem to consider high). The variable cost is basically the time you spend on this blog. Just decide what is your alternative value of time (« if I don’t spend one hour on this blog, but spend it on something else that generates revenue, how much revenue can I generate ? »). There is little doubt that your alternative value of time is positive, so the solution is obvious: spend less time on your blog.

    You could simply stop (I wouldn’t give a farthing) but that is not what you want to hear, is it. You could spend less time by writing shorter posts, but then again, I doubt this is what you want to do (inasmuch as you COULD do it). So…

    One way to spend less time is to shut comments off. Frankly, nobody except maybe Tournaisien and Pfff will complain, and if these 2 individuals have any decency and know how to put their money where their mouth is, they will start their own blog, in which they will be able to rant ad lib, their favourite pastime, linking to your blog as much as they like. So you might, from time to time, go and comment on THEIR blog and so have your sweet revenge.

    I have some more advice for you but I’ll save them for another occasion. I saw you a couple of times on TV, I am of an age where I could be your daughter, so take the above as affectionate remarks from a well meaning, but tough, daughter.

    J'aime

    • Hi miyovo,
      Your analysis is of course correct.
      To maintain a blog, the hardware costs are absolutely not meaningfull.
      You know the blog where I am, is saying « come and see, it’s no cost ».
      Internet si sold as no cost, everything free to attract yourself into the game.
      You may do what you want. Writing every day or less.
      And you’re begining. You add some images, some sounds, some videos, and… finally you are overtaking the place. Il you want to continue you are invited to pay..
      The providers have not the same purpose. It’s adds or the users who wil have to pay.
      There are exceptions but money is never far from the ideas..
      You are right to about the presence of Marcel on TV.
      When my comments will be available for you, as you understand french, you’ll see what I did telle to Marcel about this.

      J'aime

  20. C’est peut-être un reproche ou alors ce n’en est peut-être pas un. Nous sommes d’autres Bruxellois à avoir créé notre propre blog ( le Miroir ) ou à travailler dans la presse qui veut bien nous accueillir de manière rigoureusement indépendante, ce qui est mon cas.
    Je pense que vous vous êtes mis trop d’obligations sur la tête et que vous DEVEZ maintenant trouver des sujets alors qu’auparavant ils vous venaient de manière naturelle. Bref, vous avez perdu le caractère spontané qui faisait votre force. A trop vouloir… Entendons-nous bien : ce trop vouloir ne concerne pas l’argent tiré de vos activités, mais la gestion de la renommée que vous en avez tiré.
    Pourquoi ne feriez-vous pas de la politique ? …Au FDF par exemple.
    En continuant, mais à régime moindre, ce que vous avez si bien fait jusqu’il y a peu. C’est votre indépendance et votre désir de n’être l’homme-lige de rien ni de personne qui vous a usé, cher vieux pirate. On ne lutte pas continuellement seul contre tous alors que vous avez des alliés naturels. Ne cherchez pas que des lecteurs qui vous approuvent, ce qui est 8 fois, si pas plus, sur 10 mon cas comme celui de bien d’autres. Pourquoi vous êtes-vous accroché sur des points de détail avec Kroll ? Un Kroll qui vous ressemble si fort au point d’avoir oublié de prendre du recul.
    Je vais vous donner la réponse : vous deviez avoir un sujet. Vous n’êtes vraiment excellent que quand celui-ci s’impose de soi mais – la critique est facile – vous vous êtes enfermé dans une forme de tour d’ivoire où vous êtes seul sur le donjon mais votre longue-vue baisse à trop vouloir l’employer.
    Avec tout mon respect pour tout ce que vous nous avez apporté.
    Alain Sapanhine

    J'aime

    • Au contraire, je n’ai pas besoin de trouver des sujets, je ne traite même pas le quart de ce que je voudrais traiter. C’est très frustrant. Sur Kroll, je crois avoir au contraire montré qu’il y a des icônes intouchables dans notre société. Si Dieudonné avait publié ce dessin, il serait déjà au tribunal. Désolé que vous n’ayez pas le recul nécessaire pour le voir par vous-même.

      Quant à faire de la politique, on me l’a déjà proposé plusieurs fois (et sur plusieurs listes). Je ne crois pas que ce soit que je serais le plus utile, c’est tout.

      J'aime

  21. Je ne suis pas riche et un petit revenu modeste.Malgré le fait que je ne sois pas toujours d’accord avec vous.Je vais vous soutenir du peu que je peux.

    J'aime

  22. mon pauvre biquet… je passe quant à moi bien plus de temps encore, et je n’envisage nullement d’être rémunéré, tout simplement parce que c’est le prix de la liberté. Mon blog existe depuis 2008, je le nourris au minimum deux fois par jour, avec des articles plus ou moins fouillés certes, mais d’un contenu qualitatif certain. Et donc, où est le problème ? Bon, c’est vrai, je suis actuellement au chômage, donc cela m’occupe, mais c’était le cas également quand je travaillais… je suis assez fier je l’avoue de mon bénévolat… chacun ses choix, Marcel… C’est aussi simple que ça : si c’est payant je ne te lirai plus et me ferai envoyer le contenu de tes billets par un autre lecteur, voilà tout…

    J'aime

    • Quelle chance tu as. Je n’ai pas droit au chômage. En vingt ans d’activités indépendante, j’ai pourtant versé une bonne moitié de mes revenus à l’État. Qui ne m’aide pas les mois où je n’ai pas du tout de revenus. Au contraire, je dois toujours payer le minimum INASTI, même quand je ne gagne rien. La différence entre toi et moi, c’est que quand tu es au chômage, tu es payé. Moi, quand je suis au chômage (technique), c’est le contraire : je paye. Et je continue à bosser en espérant sortir du rouge. Évidemment, tu comprendras que ça complique les choses. Tiens, ça ne serait pas un sujet pour la « gauche de combat » ?

      Je n’ai pas non plus de 13e mois ni de pécule de vacances. Ni double, ni simple, ni demi, ni quart. Rien. Évidemment, si j’avais droit à un pécule mensuel et interdiction de faire un travail rémunéré, crois bien que je serais aussi « bénévole » que toi ! Putain ! À quand un syndicat pour revoir tout ça ? À quand un parti de gauche, de droite, du centre, que sais-je, pour remettre un peu de justice dans ce fatras ?

      Sinon, je pense surtout que tu n’as pas compris le sens de mon message. C’est un message syndical. Tout travail mérite salaire. Et un message d’économie de marché : est-ce que mon blog-produit trouve client ou pas ? Ça devrait plaire aussi bien à la FGTB qu’à la FEB, au fond. Gauche de combat, dis-tu ? Si c’est pour me combattre moi sur des bases morales aussi faibles, elle est tombée bien bas,la gauche de combat !

      J'aime

      • je ne connais pas la réglementation belge en la matière, je suis français. En outre, je ne t’attaque nullement, je délivre mon ressenti. S’il te blesse, j’en suis désolé. mais j’ai très bien compris le message ; il est libéral, point barre.

        J'aime

        • Je doute que les entrepreneurs français aient droit au chômage. Mon message est en effet libéral. Prolétaire et libéral. Et anticonservateur. Désolé, je me suis senti attaqué, j’en ai un peu marre qu’on me cherche sur le principe du paiement ou non (uniquement sur base volontaire, donc je n’oblige personne) du blog. Chacun cherche à s’en sortir (un peu), je ne fais pas exception. Sinon, il y a Bill Gates ou Sepp Blatter. Mais eux ne te répondront pas.

          J'aime

        • je te croyais journaliste salarié. Autant pour moi.

          J'aime

        • Non, chroniqueur freelance.

          J'aime

      • Arrête de faire le pauvre indépendant, si ce statut ne te va pas, tu n’as qu’à trouver 2 ami-e-s, créer une asbl « les amis de Marcel » et t’auto-engager. Si tu choisis un régime qui ne cotise que très peu à la sécurité sociale (contrairement au régime salarié) et qui permet de frauder allégrement, tu assumes 🙂

        J'aime

        • L’indépendant qui « fraude allègrement », c’était au siècle passé, ça, mon gars. Perso, je n’ai pas le choix, tout est déclaré.

          J'aime

        • Oui, bien sûr, du siècle passé. D’ailleurs le kiné que j’ai vu hier, il ne m’a pas fait la consultation en black et il ne déduit pas les 3/4 de ses achats en frais professionnel 🙂 Et le peu de cotisations à la sécu c’est aussi du siècle passé 🙂

          J'aime

      • Mon pauv’marcel,

        « Quelle chance tu as. Je n’ai pas droit au chômage. En vingt ans d’activités indépendante, j’ai pourtant versé une bonne moitié de mes revenus à l’État. »

        Il faut faire comme les vedettes qui se font payer quand elles sont invitées sur les plateaux de télé.
        Peux-tu imaginé que quand je me fais arrêté en rue pour répondre à un sondage, je préviens immédiatement: « Attention la première minute est gratuite. Dès la deuxième, c’est payant et le tarif est….. ».
        Tu fais partie des indépendants. Je connais la différence, mais elle commence à se réduire.
        Si tu te souviens de la représentation de remise des Molière avec Sébastien Thierry qui s’est présenté à poil sur scène. Il faut oser, non?
        http://www.lefigaro.fr/theatre/2015/04/28/03003-20150428ARTFIG00055-molieres-2015-sebastien-thiery-nu-apostrophe-fleur-pellerin.php

        J'aime

    • Bonjour GdeC,
      Ma réponse à Marcel est en validation, pardon en modération.
      Première remarque: pourquoi une telle opération de « checking »?
      Je ne l’ai fait que quand il s’agissait de commentaires à but lucratif et publicitaire.
      Souvent c’était des félicitations. Amusant, non de féliciter sans rien ajouter au sujet de l’article, en ajoutant son URL avec la référence de sa société.
      Quand cela m’est arrivé, ce fut un mail immédiat qui évidemment, n’arrivait pas à destination et le retrait immédiat du commentaire.
      Cela s’appelle du respect par rapport aux participants qui ajoutaient l’humour nécessaire: Kroll et Vadot, d’autres avant qui m’ont chaque fois autorisé à reprendre leurs caricatures..
      Comme je dessine comme un pied, il valait mieux assurer autrement que par du do-it-yourself.;..
      Vous dites, si pour vous c’est en 2008 que le déclic s’est passé, pour moi ce fut en 2005.
      Je n’ai jamais été en chômage, J’ai eu de la chance.
      Mais la chance coûte cher et tourne. Il faut parfois éliminer ceux qui dépassent un certain seuil dans le temps alors que l’on peut obtenir de la « viande fraîche », plus actualisée, à meilleur compte.
      Je n’ai jamais fait partie d’aucun bénévolat.
      Mon blog, c’est comme ceux qui faisait du « freeware » et que j’utilisais.

      J'aime

  23. Marcel, comme d’autres je dis « encore » et, comme d’autres aussi je dis « oui mais pas avec paypal »… Je vous ai envoyé un @. Je ne suis pas une personnalité et pourtant, comme vous, j’ai eu droit à une salve d’injures sur un réseau « social »… J’ai levé le pied (un peu) mais je n’ai pas abandonné. J’espère vous lire encore souvent et longtemps. Une cotisation de soutien, dont parle Serge, me semble une bonne idée…

    Aimé par 1 personne

  24. Bonjour Marcel,
    J’ai déjà répondu à tout cela sur mon blog.
    Ou tu ne lis pas ou tu fais semblant que ce problème n’est que dans ton cas.
    En mars, j’écrivais « Dix bougies d’enfoirades » ( http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2015/01/25/dix-bougies-pour-l-enfoire-5544068.html )
    Tu te présentes en tant qu’écrivain ou écri_vain.
    Ce n’est pas la même chose.
    Je n’ai pas fait mon pognon par l’écriture.
    Je n’ai commencé à écrire que comme un challenge personnel et pour rester avec les neurones frais et surtout, pour m’enrichir moi-même de connaissances avant tout le monde.
    Si je ne m’intéresse pas à un sujet, je ne le commence pas. Ce sont des flashs.
    Suivre l’actualité, c’est de la connerie. Je la précède.
    Mes billets sont déjà en projets parfois de nombreux mois à l’avance. Il suffit de les compléter au moment opportun qui revient toujours à un moment donné.
    Cela implique qu’il faut avoir un regard sur tout. Oui, je suis éclectique, oui, j’aime l’humour qui peut-etre très sarcastique..
    Aucune mention de Paypal comme je l’ai vu chez Paul Jorion ou chez toi.
    Mon blog, je l’ai commencé donc il y a plus de dix ans. Avant je j’aurais jamais eu le temps.
    Les commentaires chez beaucoup de rédacteurs, sont une preuve de l’intérêts des lecteurs.
    Absolument pas. J’ai énormément de lecteurs par jour, justement parce que je suis éclectique et pas parce que je reçois des commentaires. Paul Jorion se croit important justement parce qu’il reçoit des réponses. Incroyable mais vrai. Il influence ses lecteurs. Comme c’est amusant…
    Je ne t’ai pas vu sur beaucoup d’autres blogs ou forums.
    Chez moi, en tous cas pas; Pourtant j’ai parlé de toi. C’est fou, non?
    Je l’ai écrit lors d’une de tes interventions:

    « Tous les médias officiels restent un peu piégés par la modération du journal pour lequel ils travaillent, par un supérieur qui a peur d’être dégommé par son propre supérieur.
    Le blogueur garde une autonomie plus grande, tout en devant se plier à une éthique de respect de son lecteur et, quelque part, une obligation de se protéger contre lui-même.
    Est-il influent?
    Marcel Sel (que j’ai appelé « mon sel de bain »), utilise aussi un pseudo et se voyait « redresseur de torts » ou « Zorro » dans cet interview.
    Non-journaliste, je garde à l’idée qu’influencer les autres reste plutôt du domaine de l’équilibriste. Influencer l’autre, faut pas trop rêver…
    Les autres ont leur vie, leurs amours, leurs soucis, leurs espérances et leurs désillusions. Je décline l’opportunité, la responsabilité d’influencer, si elles existaient. Changer le monde alors que souvent, ces promoteurs-prometteurs ne sont pas prêts d’en changer eux-même?
    Risquer ses propres folies est aussi moins dangereux que de les subir par les autres.
    Il vaut mieux entrer en émulation qu’en compétition, ce qui deviendrait stérile. . »…

    C’est comme ça que cela marche chez l’enfoiré.

    J'aime

  25. Oh! Si on passe commande pour Walen Buiten, est-ce qu’on a droit à une dédicace? 🙂

    Aimé par 1 personne

  26. Logique, Marcel. J’y participerai d’une manière ou d’une autre (quand j’aurai le temps … pour le moment, c’est un peu l’enfer).

    Une seule question (un peu indiscrète) : Marcel, dites-moi, entre le moment où vous avez lancé votre blog et aujourd’hui, époque où vous proposez une participation financière pour amortir votre investissement de temps (ce qui est légitime), n’y aurait-il pas eu l’arrivée d’une « adorable compagne de vie », d’un « petit trésor aux chromosomes double X », d’une « petite fée du logis » ? Car alors, nous comprendrions encore mieux le pourquoi de votre post ci-dessus.

    J'aime

  27. @Marsel

    j’ai acheté (et diffusé) tous vos livres, j’ai lu tous les articles de votre blog, et la plupart des réactions, je trouve insupportable temporellement le suivi des échanges d’idées sur votre blog où des andouilles dans mon genre s’expriment (peut-être indûment à vos yeux)
    je comprends vos frustations mais perso je payerais sans état d’âme un écot à votre blog s’il se consacrait particulièrement à contrer l’ennemi flamingant qu’il soit parfois modeste ou comme en général dominateur

    J'aime

  28. The more I think about your funding request, the more doubtful I get (maybe this is due to my professional background in business consulting and in investment banking, hardly the place where one comes across wild schemes such as yours). My main concern is that the way you approach the issue, you won’t have a stable, lasting solution to your worries and, as I was writing earlier, you’ll be back here in less time than you know, asking again for money.

    I guess you know, or at least have heard of, KissKissBankBank. You ought to have a look at their page « Filling your project page – how to run a successful campaign » (http://bit.ly/1FVG0TL), it might help you get your thoughts organised. I am NOT suggesting you run a KissKiss campaign (you wouldn’t qualify), I am just suggesting you think through the issues you are facing (and, IMHO, you are facing quite some issues, poor devil !) and maybe the said page will help you in your thought process.

    The « Paypal » button has been on your main blogpage since quite some time, has it not; how much have you collected since you put it up there (I don’t want to know, but you ought to know and think about the implications of that fact)? You published your « gimme money » post on June 2nd at 4.30 pm. The only clear conclusion from the replies you got is « hell, no Paypal ! ». So, what’s the alternative up your sleeve to receive cash payments ? Don’t tell me you think of divulging your bank account number to perfect strangers (who might not be who they claim to be) on the vague promise of receiving soon a wire transfer (the banker in me shouts « don’t be a fool, but if you like I have these three-dollar bills here that I’m willing to sell you at a discounted price »). Besides, how many real, firm commitments since June 2nd, 4.30 pm? Amounting to how much ? What is the forecast for the coming hours / days ? How about in 1, 3, 6 months time ? See what I mean ? I rest my case…

    So you really need to think about this, without succombing to romanticism (seems your main character flaw) or self-pity (« je ne sais pas me vendre ET je n’ai pas confiance en moi. C’est mon histoire personnelle qui veut ça ». Jeez Louise, how can you write such bleating crappy BS).

    My feeling is you’ve got your priorities unsorted. Compute your alternate value of time and come back when you’ll have sorted out your thoughts and feelings. Weather’s sunny. Gals like me are out in skimpy clothes. Go sit at a terrasse, drink a beer and watch us walk by… Forget your smart phone at home, so that (1) you won’t get tempted to log on Twitter (have you ever calculated how much time you WASTE on Twitter ?) and (2) you won’t be tempted to take upskirt pictures of us half naked girls as we walk past you (which reminds me of something else: have you ever learned about removing EXIF data from the pictures you took with your Apple iPhone 5s on 19th Feb. 2015 at 3.28 pm ? You should).

    J'aime

    • Miyovo, thank you for your precious advise. First, I never take pictures of girls in the street (or else), and I rarely look at skirts (or legs). Ce n’est pas ce qui m’affole le plus chez une femme.

      I never remove EXIF data from my pictures because nothing’s secret about them. Here, I was in Delft, in a restaurant, and I found their menu quite funny (particularly the use of French for haricots verts). Nothing secret about that, everyone may know that I went to Delft, then Zierikzee, then Middelburg (which is not indicated in the exif data…

      Now regarding the button, it was in the previous version of my blog but disappeared a year ago when I transferred my blog to WordPress. Indeed, the idea is not to ask for help every month but to install it as a permanent feature and systematically recall on each article that a contribution is welcome. I will also repost an incentive message every month or so. There will be more ways to contribute (flatrr, tippeee) as soon as I have some time to implement them. So your advise is welcome, dear-girl-who-could-be-my-daughter.

      J'aime

      • Rats.

        I thought I have rather sexy legs. Ah well, another illusion gone. I’ll wear trousers tomorrow, seems I have a big bum, so…

        J'aime

        • I didn’t say your legs weren’t sexy (how should I know?), I said legs are not the first thing I look at when I look at a woman…

          J'aime

        • [Merci de ne pas basher inutilement les autres intervenants. Note du censeur Sel.] si votre derrière est aussi intéressant que vos neurones… ne seriez-vous pas des fois un agent secret de la n-va?

          J'aime

        • Marcello, I can asure you : she has great legs! If she would ask money on her blog, she would be rich in no time!

          J'aime

        • Haha Peter. I don’t think Miyovo’s legs were the subject of the article 🙂

          J'aime

        • bashing ? je ne pense pas qu’un espion de l’n-va disposant de jolis jambons ne disposerait pas de bien plus de neurones qu’un vrai électeur de l’n-va…
          …(ne jamais sous-estimer l’ennemi)
          veuillez miyovo excuser mon ironie d’ailleurs bien médiocre à côté de la vôtre

          J'aime

  29. 1.. 2.. 3.. combien vous avez madame ?
    1.. 2.. 3.. combien vous avez madame ?
    Ouh mais moi je n’ai qu’une toute petite pension
    Mais non !
    Ce sont mes bengalis, ce sont mes petits oiseaux
    Mais c’est très rare !
    Mais oué ! Mais non !

    http://www.bide-et-musique.com/song/3726.html

    J'aime

  30. Je suis dégoûtée. La Madame qui pourrait être votre fille lit dans mes pensées et elle écrit tellement bien que je suis frustrée. Bon Marcel, flatrr et tippee moi connais pas. Je vous ai mailé. Quand vous aurez trouvé un moyen de préserver votre identité et la mienne, faites moi signe. Pas dans 20 ans hein, je ne serai plus là !

    J'aime

  31. Très bien! J’ai acheté le livre. J’espère que le blog continuera à paraître.

    J'aime

    • Merci Elsa, à présent je n’ai plus le choix 🙂

      J'aime

      • 🙂 La maison d’édition m’a écrit que l’article était en cours de fabrication… ça veut dire que nous avons été nombreux à répondre à votre appel? Tenez-nous au courant, dites-nous si nous sommes suffisamment nombreux à participer. Sinon, personnellement, ce n’est pas souvent que je paye pour du journalisme… parce que beaucoup de journalistes ne font pas leur travail, font plus de mal que de bien. Mais je trouve votre demande légitime, contrairement à ce qu’expriment certains commentaires ici. Vous expliquez bien que vous avez atteint une limite, quant aux sacrifices que votre engagement vous impose. ça me paraît raisonnable de réagir ainsi. Bonne continuation!

        J'aime

        • Oui, les livres sont fabriqués à la demande, c’est-à-dire chaque exemplaire est fabriqué après avoir été commandé. Ceci permet de ne pas avoir de stock et évite aux auteurs (ou éditeurs) de débourser des sommes importantes pour imprimer des livres qui au final finissent au pilon. C’est une solution intéressante (et environnementalement sage) pour de petits tirages. Merci d’y avoir pensé 🙂

          J'aime

  32. ENCORE ! Le monde a besoin de plus d’humour.

    J'aime

  33. bon courage la solution est en toi

    J'aime

  34. La liberté n’a pas de prix Marcel. La question vraie est: Peux tu te passer de cette salutaire et digne vocation?

    J'aime

  35. Bonjour Marcel,
    Je crois que beaucoup de gens apprécient votre travail, mais vous posez le problème de sa mercantilisation. Qu’est-ce qui bloque à votre avis: vous produisez un service qui n’est pas rentable (il y a une demande mais elle n’est pas prête à couvrir les couts de production) ou vous produisez un service que vous n’arrivez pas à vendre (il y a une demande qui est prête à couvrir les couts mais vous n’arrivez pas à y accéder)?
    Dans le premier cas il faut réfléchir à votre activité de production (comment adapter votre service, comment diminuer vos couts/efforts…) et dans le deuxième cas à votre activité de vente (comment faire connaitre votre service, comment convaincre des acheteurs…). En tant qu’indépendant vous devez être bon sur les deux postes, ou bien vous allier avec d’autres personnes qui peuvent compenser là ou vous êtes moins bon.

    J'aime

  36. Bonjour
    Livres disponibles achetés chez mon libraire. Alerte mise sur celui à paraître.
    Pour les carnets de blog, seront-ils un jour disponible via mon libraire (qui lui aussi a de petits soucis de financement qui me conduisent à boycotter les commandes en ligne? 😉 ).
    Bon courage et continuez, si vous le pouvez. Des textes intelligents, agréables à lire et nuancés sont une denrée rare.

    J'aime

    • Merci Biguet et bravo pour le soutien à votre libraire. Les Carnets de Blog, hélas, sont imprimés à la demande. Ce sont de très petits tirages. L’idée est que le bouquin n’est imprimé que lorsqu’il est commandé. Ça permet de vendre des livres à des afficcionados sans investissement de la part de l’auteur (que je n’ai pas les moyens de faire de toutes façons…)

      J'aime

  37. Salut Marcel, comme je vous l’écrivais, je suis un ennemi de PayPal, un peu comme Destexhe hait les voiles (c’est dire). J’eus aimé que vous mettiez en place une cotisation de soutien mais cela ne semble pas vous plaire. Je vais donc commander l’un de vous bouquins même si je n’étais pas tenté de le faire (pour plein de raison comme le fait que je lis peu d’essais, que je crois connaître vos positions et arguments par ce blog,….). Merci pour tout!

    J'aime

Commentez. (Les commentaires sont modérés et n'apparaîtront pas immédiatement !)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :