Dipika : le reportage de RTL-TVI. Charles Michel refuse de s’exprimer.

10659438_10206579950083798_4816966897192180065_nHier soir, dans Images à l’Appui, RTL-TVI a évoqué le cas de Dipika côté humain. Un reportage que je vous recommande absolument. Sur une famille déchirée depuis plus de 3 ans. Une mère adoptive, mais mère plus que bien d’autres, coincée au Népal avec sa petite fille sans perspective de résolution de leur exil. Un État belge kafkaïen, procédurier, qui lui recommande de remettre la fille avec qui elle vit depuis plus de 40 mois à un orphelinat népalais — un déni honteux, ignoble du droit de l’enfant. Un père seul qui trime à Bruges pour les maintenir plus ou moins à flot financièrement. Bref, le genre de choses qu’un État civilisé règle prestement.

La journaliste Sophie Chavée m’a interrogé à cette occasion. Elle a pu constater la gêne politique dont je fais état dans le reportage, mais aussi dans mes nombreux articles sur l’affaire Dipika, qui fait apparemment très peur aux partis : le premier ministre Charles Michel a refusé de s’exprimer sur la question. Il est plus bavard quand certains de ses ministres, et le premier personnage de l’État après le roi, Siegfried Bracke, vont chanter dans une fête séparatiste… Il faut dire que les ministres de tutelle dans cette affaire sont Jan Jambon (Intérieur) et Theo Francken (migration). Des ministres sur lesquels Charles Michel n’a aucune prise, par compromission, par lâcheté ou par faiblesse.

Dommage. S’il y a un dossier sur lequel la droite pouvait démontrer que la gauche n’a pas le monopole du cœur, c’est bien celui-là. Mais peut-être que la Belgique attend simplement d’être condamné par la Cour européenne des Droits de l’Homme pour respecter le droit d’un enfant ? Ou peut-être qu’au cœur, les ministres compétent préfèrent les chœurs.

Clique ici pour voir le reportage



Catégories :Nouvelles de Sel, Société

Tags:, , , ,

46 réponses

  1. Monsieur Sel, j’ai vu l’émission hier soir, et si nous bombardions C. Michel de courriels ? Dites-nous à quelle adresse mail nous pouvons envoyer un mail au 1er ministre, je le ferai tout de suite, il doit bien y avoir un moyen pour que cette maman et sa fille revienne ici, je ne comprends pas, je suis sidérée par l’attitude de nos politiciens de tout bord. En fait, isl s’en fichent royalement, Ce qu’il faut, c’est les secouer comme des pruniers, les harceler de mails, leur faire comprendre que la population n’accepte pas ce genre de chose.
    Belle journée à vous, et chapeau, à ma connaissance, vous êtes la seule personne qui vous préoccupez du sort de cette enfant et de ses parents de manière publique.

    Aimé par 1 personne

    • Merci. Sinon, pour garder une certaine distance (même si je ne fais pas mystère de mon opinion dans cette affaire), je ne m’occupe pas du tout de l’action concrète dans le dossier. Vous pouvez obtenir les réponses que vous cherchez auprès du comité de soutien de Dipika (Un visa pour Dipika, sur Facebook et le web). Bonne journée à vous aussi !

      J'aime

      • Vous pouvez écrire tous les jours au premier ministre (Info@premier.fed.be) la réponse arrive très vite : bien reçu, le courriel a retenu toute l’attention du PM, soyez assuré qu’il est pris en considération par le PM, blablablabla ». Vous pouvez envoyer un message ou écrire simplement « blablabla », la réponse fuse, toujours la même, probablement générée par une machine ! C’est vrai qu’on pourrait essayer de faire exploser leur courrier…:-)

        Merci, Monsieur Sel, d’être le seul à vous prononcer ouvertement sur le sujet !

        V. Nyssen

        Aimé par 1 personne

    • http://www.unvisapiurdipika.be avec une rubrique « comment nous aider »
      Facebook : – dipika khatiwada
      – groupe Un Visa pour Dipika
      et très bientôt une plate-forme de financement participatif « Viva Dipika »

      Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,

    Voulez – vous bien diffuser info relative à la conférence Lapeyronnie que nous organisons à l’ulb. Je vous ai envoye les détails en MP sur votre page FB. Autant contribuer à éclairer des notions que tout le monde s’approprie sans vraiment de comprendre.

    Meilleures salutations.

    Sara Brajbart-Zajtman

    Envoyé de mon iPhone

    J'aime

    • C’est très gentil de me le proposer, mais je ne fais pas de promotion pour les conférences universitaires des cercles, sauf quand je suis invité. Par ailleurs, s’il s’agit d’éclairer la notion de  » sionisme », comme expliqué(e) dans mon précédent article sur l’ULB, je ne pense pas qu’une explication unilatérale éclaire grand chose.

      Belle journée à vous.

      J'aime

      • Pour ceux qui veulent comprendre ce qu’est le sionisme, il est né lors de l’affaire Dreyfus, et Polanski, qui a fait un très bon* film sur la Shoah (qui est plein de réponses bien senties à la Bergère rêveuse et idéalisante Spielberg, pour qui fait attention), le Pianiste, est en train de réaliser un film sur cette affaire.

        *mais, à la fin du film, on ne voit pas bien l’armée rouge, le fusil au pied, qui attend sur le bord de la Vistule, patiemment, pendant des semaines, qui font de longs mois, que la Waffen-SS ait fini de massacrer la population civile, pour « libérer » Varsovie …

        J'aime

        • « Pour ceux qui veulent comprendre ce qu’est le sionisme, »

          il faut comprendre l’orientalisme dans les empires français et anglais au xixème, le rapport à l’islam et au judaïsme à l’époque coloniale, l’esprit pionnier chez les colonialistes, rotchild, dreyfus, crémieux, drumont, les vilayets ottomans, le nationalisme allemand dans l’empire austro-hongrois et la version du messie hertzl, le yiddischland, balfour, la diaspora, l’amérique, le déni de l' »indigène » arabe en palestine, la complicité des potentats arabes, le kibboutz comme utopie entre-soi…

          les alliés qui ne communiquent rien sur le génocide des juifs européens pour ne pas devoir affronter la propagande nazie qui les accuserait de ne faire la guerre que pour les juifs, auprès des peuples européens dominés, considérés par les deux camps, comme potentiellement antisémites…

          en attendant le dernier avatar des empires occidentaux survit…

          http://www.huffingtonpost.fr/2015/03/17/elections-israel-chuck-norris-benjamin-netanyahu_n_6884202.html

          J'aime

        • « kibboutz comme utopie entre-soi »

          Uit’ : depuis Jean-Jacques Rousseau, le socialisme ne reconnait jamais ses enfants.

          J'aime

        • Pfff
          certain socialiste peuvent comprendre que le socialisme ne peut garantir du racisme, êtes-vous sûr que c’est pareil chez les cathos, vos frères

          J'aime

  3. Cette histoire semble très complexe. Lorsqu’on y regarde de plus près, l’adoption avait été refusée, mais la dame est partie faire les démarches au Népal faisant fi des avertissements reçus avec les conséquences que l’on connait.
    Humainement, cette situation est intolérable mais politiquement parlant, elle est très complexe et la décision prise pourrait faire jurisprudence pour les cas futurs … Moquons nous des règles, à la fin on sera régularisé.
    Même si au fond de moi, j’aimerais que tout se règle pour le mieux pour cette famille, il y a eu apparemment le choix conscient de passer outre la décision que les enfants népalais ne pouvaient plus être adoptés en Belgique …
    Je ne veux en aucun cas juger, ni prendre parti mais cette décision est plus politique qu’on ne veut le dire et, avec un gouvernement très à droite et contre l’immigration, la décision favorable à la famille parait inimaginable …

    J'aime

    • Tout à fait d’accord.

      Ce qui est surprenant, c’est le silence assourdissant des juristes spécialisés en droit familial ou en droit administratif. Apparamment, plutôt que de devoir déplaire à la populace, en présentant les arguments de droit qui rendent la situation ingérable du point de vue juridique, ils préfèrent se taire. Car je soupçonne que juridiquement, la situation est totalement bloquée, avec comme seule échappatoire, un « acte de clémence du prince » qui, justement, ouvre la porte aux « pourquoi lui et pas moi ».

      Acte de clémence du prince que la populace réclame à hauts cris, en y ajoutant une couche d’insinuations gratuites et malveillantes (« les ministères d’autorité aux mains de la NVA mon bon monsieur, ça dit tout ! »), et que, s’ils l’obtiennent, leur semblera une grande victoire, mais qui, in fine, érodera encore un peu plus l’état de droit et accentuera encore l’effacement de la norme.

      Alors soit la loi ou les règlements administratifs (fédéraux, communautaires ou régionaux) changent, et une fois ceci fait on règle la situation de Dipika et de ses parents, soit on réfléchit longuement avant de se lancer dans une aventure certes bien sympathique, mais aux nombreux aléas.

      Plutôt que hurler avec des loups, donnez-leur des sous. Ils en ont besoin. Just my 2 cents.

      J'aime

    • n’empêche que celà montre aussi la forteresse diplomatique, un môme d’une nationalité x qui est accompagné d’une personne (qui en a la responsabilité légalement reconnue par la nationalité x) de nationalité belge, ne peut entrer en belgique…

      J'aime

  4. « Les fanatiques de l’Organisation État islamique pensent-ils leur dieu si faible qu’ils ont besoin de casser les signes des autres croyants? »

    En fait, cela fait longtemps que les Assyriens ne croient plus aux taureaux ailés, mais ils savent que ce sont leurs ancêtres qui les ont créé. Je comprend que pour un partisan de la destruction du catholicisme, cela fasse beaucoup trop de nuances à assimiler.

    J'aime

  5. Où Amnesty me prend pour un con (payeur)

    Qu’est-ce qui permet à Théo Francken d’affirmer qu’il y a des mariages de complaisance ? Le fait que la Belgique ait le plus haut taux de divorce de la planète et que le taux par commune soit beaucoup plus élevé dans les communes où une majorité de musulmans (quelle bande d’horribles dépravés !) et d’immigrés sont installé ? Quel monstre, ce Francken.

    Je me demande si je ne vais pas résilier mon versement à Amnesty International : aider des prisonniers politiques dans des dictatures sanguinaires, d’accord, participer à l’immigrationisme et au sociétalisme ambiant, et au terrorisme intellectuel de gôche, pas d’accord.

    J'aime

    • Tiens, même les bus se radicalisent, à Bruxelles.

      Dans le même registre, à Paris, Radio Bobo, euh, France Inter, a donné des sueurs froides à tout le monde. Une traînée de poudre radical-islamiste à la tête des mosquées de France.

      Comment qui dit, le kéké Valls ? J’ai mal à mon 11 janvier. Contrition, piège à cons.

      L’argument qui emporte tout sur son passage : les imams intégristes promettent des épouses pieuses. Comprenez élevées hors-sol national, les poulettes.

      Nous sommes bien loin du modèle d’output maximisé DINK (double income, no kid) en faveur chez certains de nos acculturés de souche.

      J'aime

      • L’esprit du 11 janvier, parlons-en. Autocensure partout, quand ce n’est pas la sécurité nationale qui déprogramme des films « pour éviter les provocations ». Dhimmitude à 2000 %

        Le 11 janvier est une grande défaite de l’art et de la pensée, devant la terreur. Voilà.

        J'aime

        • Grâce au islamisme, nous sommes revenus bien avant ORTF. La guerre d’Algérie semble une meilleure référence.

          J'aime

        • Akhneton, italien converti à une certaine religion d’amour et de paix, et superstar du rap en France : les djihadistes, l’équivalent du mouvement punk, Charlie Hebdo, des caricaturistes antisémites des années trente. Les violents, je les repère à dix kilomètres. On va encore dire que je suis visionnaire ou Chanteclerc. Bof. C’est surtout que les autres préfèrent enterrer leur tête dans le sable.

          J'aime

  6. … »La journaliste Sophie Chavée m’a interrogé à cette occasion. Elle a pu constater la gêne politique dont je fais état dans le reportage, mais aussi dans mes nombreux articles sur l’affaire Dipika, qui fait apparemment très peur aux partis : le premier ministre Charles Michel a refusé de s’exprimer sur la question… »

    M’enfin Marcel, quelle môvaise langue vous faites !

    …..Notre premier a d’autres chats à fouetter !…Il doit bientôt être jury de mister gay flandre…

    C’est pas rien, quand même ça !!!

    http://www.lesoir.be/824400/article/actualite/belgique/2015-03-17/charles-michel-sera-membre-du-jury-mister-gay-en-flandre

    J'aime

  7. Peut on me rappeler qui était premier ministre au début de cette saga…?

    J'aime

  8. pour pas avoir de problème de visa dans ce pays, mieux vaut adopter un gros degueux de milliardaire kazaque qu’une mignonne petite népalaise…
    heureusement qu’ya Marsel le sherpa encordé aux bonnes causes

    Aimé par 1 personne

  9. Ce n’est pas grâce à l’islamisme que la liberté de pensée est bafouée, c’est grâce à nos politiques impérialistes, nos relations de dominations avec des pays riches en ressource ou géopolitiquement intéressant, ainsi que nos relations avec un l’état fasciste d’Israël, un des derniers pays vraiment colonisateur du globe. Ensuite, je tiens à signaler que le sionisme n’est pas né avec l’affaire Dreyffus, c’est plutôt le contraire (Dreyffus était juif et fut accusé de trahison), mais fut théorisé par Théodore Herzl. Ce mouvement marginal prit de la force au sortir de la Seconde Guerre Mondiale où des mouvements sionistes ont profité de la situation pour toucher plus de juifs (Certaines études d’historiens semblent démontrer des collaborations entre sionistes et nazi).

    Aimé par 1 personne

    • La collaboration sioniste à l’effort de guerre nazi est un fait prouvé par ce qui semble être la chose la plus importante dans le monde…les transactions financières. N’oublions pas que Ford et Général Motor supportèrent tout deux l’effort de guerre allemand.

      http://www.washingtonpost.com/wp-srv/national/daily/nov98/nazicars30.htm

      L’histoire étant toujours écrite par les vainqueurs, la copie est toujours revue avant diffusion. Sans compter qu’il y a l’histoire telles qu’elle est officiellement acceptée et l’histoire telle qu’elle s’est déroulée avec des rouages bien plus complexes. Dans le cas de la guerre 39/45, toute remise en question de la version officielle est impensable et déclenche des torrents de haine pour finalement ne rien faire évoluer. Beaucoup s’y sont essayés, peu y ont survécu médiatiquement ou juridiquement. L’esprit humain tendant naturellement pour la facilité, il est normal que la majorité se contente de la version « Fastfood », sans doute de moins bonne qualité, mais plus facile et demandant moins de réflexion. Prenons l’exemple d’ Hiroshima et de Nagasaki, l’utilisation de moyens aussi cruelles et inhumains n’étaient absolument pas nécessaires au vu de l’état de l’armée japonaise, mais allez offrir un jouet à un enfant et lui dire qu’il ne peut pas s’en servir.

      C’est de la contradiction et du débat que nait la vérité, celle qui ne sera jamais mise en doute puisqu’elle a pu être débattue librement. Rendez-vous dans 100 ans peut être? 😉

      J'aime

      • La « collaboration » entre nationalistes sionistes et les nazis a eu lieu principalement à un moment où l’on n’imaginait pas encore ce que la fureur nazie allait produire. Elle a par ailleurs permis de sauver quelques centaines sinon quelques milliers de Juifs qui auraient sinon fini dans les chambres à gaz. Après, c’est un peu facile de juger… Même si il faut dire qu’en effet, certains sionistes nationalistes étaient prêts à bien des compromissions pour atteindre leur but. Mais quel pays peut se vanter d’avoir des relations extérieures pures et propres ? Je n’en connais aucun.

        J'aime

        • il ne s’agit pas de « collaboration » mais d’alliance de point de vue nationaliste/raciste, après-coup il est effectivement difficile et toujours facilement détourné d’en juger… mais il y a aussi l’exploitation de la mauvaise conscience post-nazie, yhwh s’en fout de l’espace-temps, pas les sionistes

          bibi is back, et objectivement si ça n’avait pas été le cas, no future, le successeur aurait été assassiné car israël est une tache aveugle et raciste dans ce qu’il y a de lumineux dans l’être juif…
          et même à imaginer un postsionisme plus ouvert aux arabes, israël sera toujours un lieu à sécurité précaire (regardez l’afrique-du-sud arc-en-ciel godferdom)

          sans la peur, pas d’État juif, est que cela a un sens ? pas plus qu’État belge…

          J'aime

        • (regardez l’afrique-du-sud arc-en-ciel godferdom)

          De fait. Avec Mugabe à la tête de l’UA, on peut se dire que les jours des blancs en Afrique du Sud sont comptés. L’antiracisme est un racisme comme un autre.

          J'aime

      • Là aussi, il est peut-être utile de préciser que Ford n’était pas juif, mais antisémite, et qu’il se proposait de publier les protocoles. L’antisémitisme fut un véritable danger aux Etats-Unis. Hitler avait un portrait de Ford dans son bureau. Il ne faut pas oublier que l’importance de l’immigration aux US d’origine allemande et des antisémites délirant comme Lindbergh, qui aurait pu devenir président des états-unis.

        Mélanger les antisémites et les juifs, jusqu’où descendra-t-on ?

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_Ford#Antis.C3.A9mitisme_suppos.C3.A9

        J'aime

        • « Lindbergh, qui aurait pu devenir président des états-unis »

          seulement dans les romans de juifs (américains) antisémites

          J'aime

        • Pas seulement, Uit’.

          Lindbergh était considéré comme un demi-dieu aux US, avant de sombrer dans le fait divers.

          J'aime

        • ni taylorisme ni fordisme ne sont de mise aujourd’hui, seul l' »échelon supérieur » mobilise le système, hitler et israel sont la dedans « détails effectifs de l' »H »istoire » du dogmatisme capitaliste irrationnel (ploutocrate en fait mais le terme « ploutocrate » est suspect chez les « méritocrates »qui dominent la « démocratie »)

          l’échelon supérieur c’est la nouvelle religion, sous le chef ya que de la mrde à manipuler, c’est ça la pax usa

          J'aime

    • Si, si. Lors de la dégradation de Dreyfus, Théodore Herzl était dans le public. D’où Balfour, pas vraiment connecté avec la seconde guerre mondiale. C’est là qu’il s’est dit que, si, même en France, les juifs n’étaient plus en sécurité, il leur fallait un pays.

      Tiens, il n’a pas été acquité et innocenté, Dreyfus ? Et la collaboration juif-nazi, quelle surprise sous votre plume si élégante ! Vous avez raison sur un point : il n’y a pas que les islamistes qui bafouent la liberté de penser, il y a aussi tous leurs supplétifs progressistes, qui croient que la trouille pense.

      J'aime

      • pour info:

        la déclaration du didier reynder (en moins démocrate) du royaume-uni en 1917:

        « Cher Lord Rothschild,

        J’ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie à l’adresse des aspirations juives et sionistes, déclaration soumise au Parlement et approuvée par lui.

        Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays.

        Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.

        Arthur James Balfour »

        J'aime

  10. N’attendez pas la solution des problèmes par des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la principale cause.

    Alain Madelin

    Aimé par 1 personne

  11. Ainsi donc, en notre bon royaume de Belgique, il est de bon ton de vanter la responsabilité et l’amour de la famille…. Oui, de proclamer des valeurs, cela est bien facile mais quand il faut agir car une situation exige un minimum de congruence et de mise en oeuvre d’une solution digne d’humanité inspirée de ces valeurs, le politique belge fuit lâchement sans mot dire!

    Et ce n’est pas l’apanage de ce gouvernement-ci, le précédent pendant plus de deux ans et demi, n’a point agi!..

    Que faut-il pour que ce tampon soit mis sur ce bout de papier qu’on nomme passeport? Le gouvernement peut octroyer à qui il veut un visa pour venir sur le territoire…Là est l’urgence pour cette famille! Une discussion de quelques minutes un vendredi matin devrait suffire pour l’octroyer.

    Le reste, l’imbroglio juridique propre à cette affaire risque de durer encore plusieurs années. Laissons la se dérouler mais en tenant compte de l’intérêt supérieur de l’enfant et l’état psychologique et financier de la famille! Ces éléments devraient suffire à autoriser la réunion de cette famille en leur domicile brugeois!

    Chaque jour qui passe est une honte qui devient barbarie insupportable et inacceptable!

    J'aime

Commentez. (Les commentaires sont modérés et n'apparaîtront pas immédiatement !)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :