La commissaire européenne Neelie Kroes roule pour Uber, contre la démocratie.

Capture d’écran 2014-04-16 à 12.22.03Scoop : Neelie Kroes a quitté la Commission européenne et est devenue lobbyiste pour Uber ! Ou alors, elle serait devenue ministre-présidente de la Région bruxelloise ? Bizarre. En principe,  elle est vice-présidente de la Commission européenne et commissaire chargée de la société numérique. Mais régulièrement, elle s’implique dans la politique bruxelloise. Ainsi, elle avait déjà milité pour l’arrivée rapide de la 4G dans une ville où la 3G n’est pas disponible partout, interférant dans le débat public régional en principe réservé aux politiciens du cru. Aujourd’hui, elle fait trois fois plus fort en invitant ses (é)lecteurs à « montrer leur colère » contre… Brigitte Grouwels. Si, comme elle le prétend, la décision d’un tribunal bruxellois d’interdire Uber est « crazy », son attitude est digne d’entrer dans le Guinness des records de la dinguerie absolue.

L’Union européenne faisant du lobby

pour une entreprise américaine,

c’est juste le monde à l’envers !

Elle n’a ainsi pas hésité à retwitter un message de son porte-parole Ryan Heath, affichant sans la moindre gêne le logo de l’entreprise Uber et attaquant notreCapture d’écran 2014-04-16 à 11.27.18 ministre bruxelloise avec une condescendance à faire pâlir Jan Peumans s’adressant à un chômeur wallon : « Voici mon image en soutien à Uber Bruxelles. Nous vous voulons (hashtag : #UberIsWelcome). Êtes-vous à l’écoute, Brigitte Grouwels ? » L’UE faisant du lobby militant pour une entreprise privée américaine, c’est juste le monde à l’envers !

Capture d’écran 2014-04-16 à 11.27.56

Car Uber n’est pas une petite entreprise technologique sympathique qui a pour premier souci de permettre une innovation radicale dans la mobilité bruxelloise. Non. Uber est une entreprise aux visées mondiales qui veut rafler une bonne part de l’économie de mobilité dans les villes de toute la planète. Elle est financée par Lowercase Capital de Chris Sacca (ex-Google), dont les récents investissements s’élèvent à plus de 150 millions de dollars, dont 5 millions dans Twitter ; par First Round Capital, 5e plus gros fonds d’investissement technologique US en 2012 dont l’un des partenaires, Bill Trenchard, a fondé Jump Networks, calendrier web qu’il a vendu à Microsoft ; par Benchmark et Menlo, respectivement 12e et 14e dans le même classement ; par Google Ventures et par GoldmanSachs. Bref, tout sauf une entreprise sympatoche un peu hippie, un peu yuppie, qui veut aider le voyageur urbain par excès d’humanité et par souci de la bonne marche des villes du monde, yo man, fume ça, c’est de la bonne. Non, Uber est une entreprise privée qui veut s’implanter partout et, à terme, contrôler (oui, comme Google, comme Facebook, etc.) la proportion la plus importante possible de l’ensemble des marchés de taxis dans le monde. Autrement dit, lorsqu’Uber sera en position de monopole quelque part, leurs tarifs ne seront plus attrayants. Mais le service classique, lui, ne sera plus disponible. Et vos déplacements seront soigneusement enregistrées et utilisés à des fins commerciales (et ensuite, à d’autres fins peut-être) par les partenaires d’Uber.

La Commissaire européenne en plein délire

invite les internautes à « manifester leur colère »

auprès de Brigitte Grouwels !

Pire : alors que Google et Facebook restent dans la sphère virtuelle (bien que l’accaparement des revenus publicitaires du premier est en train de tuer la presse au profit d’un seul acteur — Big Brother est bien à nos portes), Uber offre in fine un service bien physique, qu’il contrôle depuis les États-Unis. Contrôler, c’est devenu l’obsession de l’entreprise mondialiste aujourd’hui, au détriment de la démocratie et Uber en est un superbe exemple que Neelie Kroes, aveuglée par son libéralisme extrême, ne semble pas en mesure d’analyser. Elle va plus loin, elle prend parti pour une société qui a agi, à Bruxelles, en dépit de la législation. Les pirates sont bien sympathiques, mais ça reste des pirates qui n’ont cure de la protection sociale, invitent leur « personnel » à travailler au noir (les chauffeurs du système de « covoiturage d’Uber » ne sont pas officiellement taxés) et sans protection sociale ni assurance. Le pire, c’est que ces entreprises-corsaires — et pour rappel, les corsaires du Roy agissaient bien au bénéfice d’un impérialisme commercial — parviennent, par leur com moderniste, geekissime et très humaine en apparence (on sait, sur le site web, ce que les dirigeants font le dimanche soir et dans quel lac ils vont titiller le goujon), à séduire des individus et des politiciens au profil net-moderniste qui perçoivent le monde comme une vaste toile raccordée de bout en bout, où chacun est repérable en temps réel et où les désirs de chaque consommateur est récolté, stocké et analysé, soi-disant à son bénéfice. Neelie Kroes montre son incompétence en tombant dans ce panneau qui, à terme, annihile la démocratie, et quelle belle démonstration nous avons-là de cette défaite du droit de l’électeur, lorsqu’elle sort de son cercle de responsabilités pour se permettre de tancer une élue quant à sa capacité à gérer son ministère !  Elle est allée jusqu’à créer le hashtag « #UberIsWelcome » et à présenter la loi belge comme obsolète…

… jusqu’à inciter les twittos à envoyer leurs protestations à Brigitte Grouwels…

… elle n’a pas hésité à publier un billet de blog qui ressemble plus à une initiative privée qu’à une réflexion de commissaire, qualifiant la décision d’un tribunal belge de « crazy »…

… elle n’hésite pas à être condescendante…

…et elle retwitte sans vergogne…

On se demande donc si Neelie Kroes ne se prend pas pour la ministre-présidente de la Région bruxelloise. Ou, au pire, si elle n’a pas elle-même investi dans Uber via Google Ventures, par exemple. Ce serait une explication logique à tant d’aveuglement. Sinon, on se demande bien ce qu’elle fout à la Commission européenne. Elle serait plus à l’aise comme blogueuse  antitaxis, dans une manif pro-Uber, entourée de jeunes geeks qui, comme elle, ont vu la lumière, celle du progrès mondialiste qui nous écrasera ensuite comme un rouleau compresseur. Mais ça, c’est accessoire.

Note : il est en revanche évident que les taxis doivent se moderniser et que l’application Uber doit inspirer nos services locaux et donner un nouveau souffle à un système qui est devenu très rigide. Il faut des systèmes d’abonnements, une intensification des taxis collectifs, une meilleure formation à la convivialité et des possibilités de covoiturage à frais réels (donc sans bénéfice – type Djump) pour ceux qui n’ont pas le moyen de se payer plusieurs taxis par jour. Tout cela doit se faire au niveau compétent, c’est-à-dire la région. 



Catégories :Bruxelles, Europe

Tags:, , , , ,

51 réponses

  1. Pétition des fabricants de chandelle (extrait)

    « Nous subissons l’intolérable concurrence d’un rival étranger placé, à ce qu’il paraît, dans des conditions tellement supérieures aux nôtres, pour la production de la lumière, qu’il en inonde notre marché national à un prix fabuleusement réduit; car, aussitôt qu’il se montre, notre vente cesse, tous les consommateurs s’adressent à lui, et une branche d’industrie française, dont les ramifications sont innombrables, est tout à coup frappée de la stagnation la plus complète. Ce rival, qui n’est autre que le soleil, nous fait une guerre si acharnée, que nous soupçonnons qu’il nous est suscité par la perfide Albion (bonne diplomatie par le temps qui court!), d’autant qu’il a pour cette île orgueilleuse des ménagements dont il se dispense envers nous. »

    « Nous demandons qu’il vous plaise de faire une loi qui ordonne la fermeture de toutes fenêtres, lucarnes, abat-jour, contre-vents, volets, rideaux, vasistas, œils-de-bœuf, stores, en un mot, de toutes ouvertures, trous, fentes et fissures par lesquelles la lumière du soleil a coutume de pénétrer dans les maisons, au préjudice des belles industries dont nous nous flattons d’avoir doté le pays, qui ne saurait sans ingratitude nous abandonner aujourd’hui à une lutte si inégale. »

    Aimé par 1 personne

  2. http://www.nakedcapitalism.com/2014/04/matt-stoller-how-uber-creates-an-algorithmic-monopoly.html

    Uber is a fascinating and convenience-inducing shift in urban logistics, for now. I’ve used it. But what the company is really doing is supplying a governing service, replacing taxi commissions, and taking a fee for doing that. This means no input from the public, and since the public seems to hate politicians these days, maybe that’s what people want. But still, to the extent that there is interest in democratic decision-making, algorithmic monopolies are something antitrust authorities should watch. Right now Uber is wringing a lot of inefficiency out of the taxi industry. But eventually it will have so much power that it will introduce problems of its own.

    J'aime

  3. « on se demande bien ce qu’elle fout à la Commission européenne. »

    Ah mais ça, vous n’êtes pas le seul à vous le demander.

    Un peu de Wikipedia pour se rafraîchir la mémoire ? Essayez donc ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Neelie_Kroes, en n’oubliant pas qu’il n’y a pas que le français dans la vie…

    Bonne journée

    J'aime

  4. D’accord sur le fait que Neelie Kroes est sortie de ses prérogatives, et je suis surpris de cette réaction.
    Maintenant, pour ce qui est de remplacer Grouwels… faut quand même se lever tôt pour trouver pire que l’artiste peintre des poteaux de signalisation !
    Pour le reste, c’est bien gentil la petite note en bas de votre post. Mais ne faudrait-il pas commencer par ça ? Il me semble que l’essentiel du problème, il est là. Et cela mériterait plus que cinq lignes en italiques, qui font figure de post-scriptum. La Région a-t-elle les moyens et la volonté de s’attaquer à ces problèmes ? Si la réponse n’est pas un oui clair et net, il ne faut ni s’étonner, ni se plaindre de réactions telles que celle-là.

    Aimé par 1 personne

  5. L’article est légèrement emprunt d’euroscepticisme, c’est un peu mal venu pour un citoyen Bruxellois, je trouve.

    J'aime

    • J’hallucine ! Je suis un Européen convaincu, mais l’Union Européenne doit s’en tenir à ses prérogatives. Ce n’est pas à une commissaire européenne de décider de ce qui est bon ou pas pour Bruxelles, encore moins à une personne d’un tel niveau de responsabilité de critiquer une décision de justice, à moins qu’elle ne préfère évidemment le Far-West où, il est vrai, ce que les juges décidaient pouvait lui être opposé par un lynchage quelconque. Le seul fait qu’elle ait retiré l’appel à manifester sa colère auprès de Brigitte Grouwels (du délire pur, de l’abus de pouvoir en lettres capitales) montre qu’elle a un tout petit peu pris conscience de son abus de position. Si l’Europe, c’est ça, alors, en effet, je vais bientôt devenir eurosceptique. Ça n’est pas de la construction européenne, ça, c’est de la destruction de subsidiarité. Je ne comprends pas qu’Elio Di Rupo n’ait pas encore demander fermement des explications à Barroso.

      Aimé par 1 personne

      • Halluciner: Provoquer des hallucinations chez quelqu’un, le rendre halluciné.

        Les propos de Julien étant considérés comme hallucinogènes, suite à leur lecture vous pensez développer des hallucinations, il convient d’écrire dans un forum de haute tenue qu’est le vôtre: « je suis halluciné » (par ce qu’écrit Julien) et non pas « j’hallucine ». Tout comme on dit « je suis angoissé » et non pas « j’angoisse » si on veut exprimer que l’on est en proie à l’angoisse.
        Bonne soirée

        J'aime

        • ce qui est hallucinant c’est juste qu’une commissaire européenne néerlandaise ne respecte pas une ministre de la capitale flamande de l’europe

          8^)

          J'aime

  6. …………………………………..

    Ça panique fort à l’Europe et les prochaines élections font peur, semble-t-il.

    Après ce parlementaire qui nous prédit la guerre si les électeurs votent mal, voici qu’une commissaire de bas étage se pavane en Belgique comme dans un pays conquis, presque soumis (« Speak white! » et « Ne lève pas les yeux sur la femme blanche! ») et veut nous dicter sa loi, celle du plus fort…

    On en vient presque à regretter que Poutine ne se présente pas aux élections européennes. Quel tabac il ferait!

    S’étonnera-t-on que, le 25 mai, entre une pétasse comme Nelly Crohesse et une Vierge Marine, le choix de nombre d’Européens soit déjà fait ? Comme disait ma grand-mère : « A force de chercher les emmerdes, on les trouve! »

    J'aime

    • Hachiville,

      Les élections n’ont aucune importance. Des fiers-à-bras qui allaient chambouler l’Europe, il y en a déjà eu des tas qui ont été élus au PE. Il y en a même qui ont été cooptés à la Commission et dans les directions importantes. Résultat: ce sont les mêmes qui ont maintenant peur de ne plus être redésignés. C’est si confortable de faire semblant de changer les choses. On n’a pas envie que ça s’arrête. Le PE, c’est génial, d’ailleurs Marine le sait bien: ça paie et il n’est même pas nécessaire de remuer son popotin pour y aller réellement.

      Un changement d’attitude des « représentants » (ce sont en fait les vrais décideurs) allemands à la BCE a plus d’influence sur la vie des Européens que tous les scrutins.

      J'aime

  7. J’ai quand même vraiment l’impression que les solutions pour améliorer la mobilité sont systématiquement bloquée ou retardée, et que la politique de mobilité au niveau de la région Bruxelloise est institutionnellement incohérente et le restera après Grouwels, ad vitam eternam, si une instance extérieur n’intervient pas. Et cela dépasse la fierté personnelle d’une ministre en campagne je pense.

    Aimé par 1 personne

  8. brigitte minder frans
    neelie uber brigitte

    cambio über alles
    et villó pour les zérocrates

    J'aime

  9. Le plus curieux c’est que madame Kroes ne semble pas réaliser que la Belgique est un état de droit et qu’il y a une séparation des pouvoirs exécutif et judiciaire. Il s’agit d’une décision d’un tribunal de commerce, pas de la seule Mme Grauwels. Elle se trompe de cible. Si elle est vraiment convaincue qu’on fait fausse route, elle devrait plutôt s’en prendre aux lois belges et aux règlements que ce tribunal ne fait qu’appliquer.

    Aimé par 1 personne

    • La Belgique, un État de droit? Vous y croyez réellement? À part quelques Brusselois naïfs, personne ne croit ça. MDR

      J'aime

      • Je ne suis ni bruxellois ni naïf. Le fait est que les tribunaux rendent des décisions. Soit Kroes trouve qu’ils le font mal, et alors elle doit expliquer pourquoi, et comment. Je doute fort que la commission prenne le risque de critiquer un état de l’union concernant l’indépendance de sa justice, mais si elle en a des preuves, qu’elle les donne. Soit ils le font conformément aux lois et règlements, et elle peut juste donner son avis sur ces règlements. Elle ne fait ni l’un ni l’autre et je trouve cela inquiétant de la part d’un commissaire européen. Je précise que je n’ai aucun avis sur cette problématique, je ne vais plus à Bruxelles depuis longtemps. Je me suis trouvé un boulot en Wallonie, cela me permet de ne plus faire ces navettes infernales.

        J'aime

        • Mais oui mais bon… si des Kroes et autres prennent la Belgique pour un État bananier, vous ne croyez pas que c’est justement parce qu’il l’est? Évidemment qu’on ne le dira jamais expressément… Il y a un licencié en sciences économiques assez connu par chez nous qui vient une nouvelle fois de nous annoncer hier qu’il faudrait encore signer de nouveaux chèques pour Dexia! Dans un « État de droit », tous ces zouaves devraient, si pas être en prison, à tout le moins avoir été sanctionnés. Et ici, on les voit installés derrière leur nouveau plateau de fromages en train de réclamer la carte de crédit du contribuable pour commander le prochain festin.

          Quand vous ne réussissez pas à faire plier un tribunal ou un politicard belge, c’est que vous n’avez pas « fait ce qu’il fallait »… mais croyez-moi, tout finit par s’arranger…

          Imaginez-vous un peu que vous êtes un décisionnaire étranger et que vous débarquez ici. Vous voyez des Wathelet, Michel, et autres arrimés au « pouvoir » de grand-père en petit-fils parfois ou des Onckelinck en bonne voie pour égaler les scores de longévité du président Mobutu, sans oublier les familles de redede qui trustent la haute magistrature avec des ramifications dans la politique, les affaires, l’administration, les « experts indépendants » commis par les tribunaux et bien entendu les cabinets d’avocats défendeurs : franchement, il vous viendrait à l’idée qu’on doit se tracasser avec « l’État de droit » dans ce bled?

          J'aime

      • « si des Kroes et autres prennent la Belgique pour un État bananier, vous ne croyez pas que c’est justement parce qu’il l’est? »

        reconnaissez que produire des bananes en belgique demande plus d’énergie et de créativité qu’à mobutu au zaïre… regarder déjà le problème pour un peu de bambou là pour deux pandas

        les tas de droit fond l’État de droit même s’il n’y en a pas pour cet État de droit lui un tas d’Entités fédérées en État comme les mains de banane à leur régime

        J'aime

    • uber… combien de taximen clandés FR ?

      « la Belgique est un état de droit et qu’il y a une séparation des pouvoirs exécutif et judiciaire. Il s’agit d’une décision d’un tribunal de commerce, pas de la seule Mme Grauwels. »

      uber… combien de taximen clandés NL ?

      J'aime

  10. « Sa nomination dans l’équipe de José Manuel Durão Barroso fut critiquée par le Parlement européen en raison de nombreux conflits d’intérêts potentiels : elle a détenu un mandat d’administrateur dans 43 grandes entreprises (Thales, Volvo, Lucent Technologies, etc.) et siégé au board de 12 entreprises européennes. Pour cette raison, il est prévu que Neelie Kroes soit dessaisie d’un dossier dès qu’il fait intervenir une entreprise pour laquelle elle a travaillé »(dixit wiki)

    si la dame du Volkspartij voor Vrijheid en Democratie siège à uber, yaka appliquer…

    J'aime

  11. Joli article qui évite très simplement de se pencher sur le problème de fond, la mobilité à Bruxelles et les abus des sociétés de taxis actuelles, pour s’attarder sur un pur problème de forme dans l’intervention, certes sanguine mais du coup humaine, d’une commissaire européenne. Comment détourner le débat en se penchant sur l’anecdotique.

    Les visées capitalistes d’Uber n’en diminuent pas les mérites. Pour être un usager régulier des taxis ET d’Uber, le service de ce dernier est largement supérieur, pour un cout inférieur. Au niveau sécurité, j’attends toujours des données factuelles sur Bruxelles, montrant que les taxis sont plus surs qu’une société comme Uber.

    Au passage, quelle jolie petite note sur Djump, qui bien sûr elle n’a aucune ambition bénéficiaire, pensez-vous.

    Aimé par 1 personne

    • Les « abus », il faudrait me les lister, je ne sais pas trop où il y a des abus. En tout cas, personnellement, je n’ai jamais eu de problème avec les taxis bruxellois qui ne pourraient être réglés par une certaine forme de modernité (app, training à l’accueil, respect des délais, etc.) Rien n’interdit à la Région d’obliger les taxis à se conformer à certaines règles qui seraient du reste à leur avantage et annuleraient d’avance l’avantage concurrentiel d’Uber. Mais si la région le faisait, on lui reprocherait de… trop réguler. Etrange, non ? Ce que vous êtes en train de défendre, contre des patrons locaux, c’est un patron mondial et une uniformisation de Shangai à Los Angeles en passant pas Charleroi. Je n’en vois pas franchement l’avantage, sinon de réveiller les systèmes existants pour qu’ils se modernisent. Sans parler du fait qu’Uber Pop, c’est une méthode formidable pour éluder l’impôt de multiples manières, de la vraie piraterie internationale. Je suppose que ça va nous aider à sortir de la crise wé wé wé. Quant à Djump, je n’ai rien contre une entreprise qui fait du bénéfice pour autant que l’objet soit conforme à une nécessité sociale. Le covoiturage (bénévole) est une nécessité. Si l’organiser permet à quelques personnes d’être rémunérées (les organisateurs), ça ne me pose pas de problème.

      J'aime

      • Si rien n’interdit à la Région d’imposer ces règles ainsi qu’un tarif plus concurrentiel (en comparaison avec les tarifs des taxis d’autres grandes capitales européennes ou de services comme Uber), loin de moi l’idée de leur reprocher autre chose que de ne pas le faire ! Je ne suis absolument pas contre une régulation qui permet un meilleur service aux utilisateurs par rapport au prix payé.

        Je ne défends de plus aucun « patron mondial » et serait d’ailleurs très content si une entreprise locale comme Djump pouvait offrir ce service au même titre qu’une compagnie de taxi. Malheureusement, Djump se voit également sanctionnée par les pouvoirs locaux plutôt que d’être encouragés (http://blog.djump.in/post/79364782657/cities-should-embrace-innovation et https://www.facebook.com/Djump.in/posts/10152272604375435?notif_t=like). La question de savoir si, en plus de ces entreprises locales, on permet à d’autres entreprises étrangères de s’implanter pour offrir un service, est plutôt de l’ordre d’une politique de protectionnisme dont on peut débattre mais qui n’est pas, pour moi, le fond du problème de mobilité en Région bruxelloise.

        Pour revenir aux taxis et aux abus dont j’ai pu être le témoins direct : insultes (limite violence pour un taxi qui n’était pas « dans sa zone »), conduite dangereuse, méconnaissance des rues Bruxelloises (à ce prix, c’est clairement un abus à mon sens), utilisation du tarif de nuit en pleine journée, impossibilité d’avoir un devis pour une course alors que c’est à ce jour techniquement facile (avec une fourchette d’exactitude pour prendre en compte les possiblités d’embouteillages), « impossibilité » de payer avec carte, alors que n’importe quelle connexion 3G le permet, et tentative de décourager le passager de demander un reçu lorsqu’il paye en cash. Mais là on ne parle pas d’éluder l’impôt, je suppose.

        Bref les abus se résument pour moi au fait qu’on nous fait payer un service largement plus cher que dans d’autres capitales, pour une qualité de service proche de celle qu’on pouvait observer il y a 10 ans dans ces capitales (et encore, il y a 10 ans, les taxis londoniens connaissaient déjà largement mieux leur ville que les bruxellois aujourd’hui, grace à l’examen obligatoire qui va dans ce sens). De plus, si ces abus sont si marginaux, pourquoi la Région ne publie-t-elle pas en toute transparence les plaintes anonymisées et agrégées – l’intérêt est statistique, pas anecdotique – contre les sociétés de taxi ou les taux d’accident de ces derniers ?

        L’unique avantage que vous citez est un avantage clé pour moi. Réveiller et moderniser les systèmes existant est une nécessité quand ceux-ci offrent un service d’un niveau déplorable en regard de son prix et que toute initiative les remettant en cause un tant soit peu est fortement découragée par les pouvoir locaux à grand renfort de décision de tribunaux. Je n’appelle pas ça de la protection du consommateur mais un monopole privé entretenu par les pouvoir publics suite à un lobbying massif.

        Au passage, ce n’est pas un problème uniquement Bruxellois, la situation de monopole (et les tarifs qui s’en suivent) d’une société de taxi sur l’aéroport de Zaventem, épaulé par la police, en est un autre exemple criant. Pour une fois, un problème qui touche chacune de nos chères Régions.

        Aimé par 1 personne

        • Alors l’impôt? Dans un paradis fiscal tel que l’UE le promeut de fait (féodalisme de f a i t)…

          La Belgique est un Etat f a n t o c h e.
          Point.

          UBER fait beaucoup mieux que le fraudeur à la petite semaine… il fait dans la gigantesque évasion fiscale

          UBER appartient à Google le tentaculaire….(entre autres pieuvres) et est dans un paradis fiscal, via les Pays-Bas (dont les îles caraibes, entre autres, telles Aruba Curaçao dont les ressortissants sont par ailleurs antillais européens, servent de lessiveuses – argent mafieux de la « drogue » « libre » fournie par les trafiquants pour abrutir les néérlandais et autres pétés joyeusement contents-fiers d’être profondément intrinsèquement tristes… tout en recevant des fonds UE payés par les contribuables européens sous toutes sortes de prétextes…)

          Arno – Mourir à plusieurs
          Ce titre est extrait de l’album : Jus De Box
          Année de sortie : 2007 | Label : EMI

          Des frigos, des multi robots
          Des huiles de vidange, des gaz à gogo
          Des liquides toxiques pour bien qu’elle astique
          Et du silicone pour être esthétique

          Ca fait moins peur
          De mourir à plusieurs
          Avec ardeur, nous sommes nos fossoyeurs

          Des anti-moustiques, des bonbons chimiques
          Des plaques tectoniques ou la bombe atomique
          Des sacs en plastique, des boissons qui piquent
          Des armes automatiques dans les villes touristiques

          Ca fait moins peur
          De mourir à plusieurs
          Oh quel bonheur, nous sommes nos fossoyeurs

          Des hommes politiques super fantastiques
          Sans aucune éthique aux desseins tragiques
          Des nostalgiques de la chaise électrique
          Des frustrés cyniques qui règlent le cirque

          Ca fait moins peur
          De mourir à plusieurs
          Avec ardeur, nous sommes nos fossoyeurs
          Ca fait moins peur
          De mourir à plusieurs
          Oh quel bonheur ! Nous sommes nos fossoyeurs

          J'aime

        • Il faudrait exiger une licence de 100.000 EUR pour créer un blog.
          C’est pour maintenir la qualité…

          J'aime

        • Salade : ce sera le cas le jour où les neurones-synapses (en d’autres termes, l’intelligence qui suppose créativité, liberté, compréhension de l’abstrait, pour lettrés ADULTES) seront en soldes.

          Pour l’instant, ce n’est pas le cas.

          Ca vaut cher, très cher et de toute évidence, certains sont dans l’indigence radicale étant dépourvus de moyens (sur tous les plans).

          Misère, misère…

          J'aime

  12. Pour aborder une question absente des posts de Marcel : l’Ukraine

    http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/16/01003-20140416ARTFIG00318-ukraine-moscou-abat-son-jeu-a-geneve.php

    C’est admirablement bien joué de la part de la Russie. Cela, il faut le reconnaître. Une stratégie en deux temps : (a) annexion pure et simple de la Crimée, enjeu considéré comme stratégique par les Russes; (b) exigence du passage à un modèle « fédéral » avec autonomie linguistique et administrative du Donbass.
    Vous aurez noté que la Russie ne réclame pas le rattachement du Donbass à la « mère patrie », car si elle le faisait, elle sait parfaitement qu’elle précipiterait le centre (Kiev) et l’ouest (Lvov) de l’Ukraine dans les bras de l’UE, voire même à terme de l’OTAN. En somme, la victoire qu’elle aurait remportée (et elle n’aurait aucune difficulté à le faire) n’aurait été à terme qu’une victoire à la Pyrrhus. Au lieu de cela, en imposant (ce que les Occidentaux seront dans l’incapacité de refuser) à l’Ukraine un modèle fédéral, la Russie empêchera de facto le basculement de près de 3/5 de l’Ukraine actuelle dans le camp occidental, et gardera par ailleurs un droit de regard sur d’autres régions ukrainiennes à forte composante russophone (notamment le port d’Odessa), de même qu’elle se garantira une liaison, via ladite Ukraine, avec ses frères de sang de la république du Dniestr.

    J'aime

    • j’espère qu’en plus ils vont pas envahir la rue defré et la drève de lorraine, ça perturberait ma mobilité…
      maintenant, s’ils rhabillent correctement tous les clochards russes qui zônent ça serait pas plus mal

      J'aime

  13. Je suis pour ce système Uber à partir du moment ou

    1) j’ai la certitude que le chauffeur Uber est valablement assuré pour le transport rémunéré de personnes (j’ai plus que des doutes sur la couverture d’assurance exacte de ces chauffeurs; transporter régulièrement des personnes contre rémunération devrait probablement impliquer que la compagnie d’assurance du chauffeur Uber couvre le véhicule en tant que taxi avec une prime d’assurance beaucoup plus chère).
    2) la note qui m’est remise par Uber reprend la tva (il s’agit d’un service rémunéré et donc assujetti) avec un prestataire de service dûment identifié (pour les recours juridiques éventuels)
    3) les revenus du chauffeur soient déclarés avec obligation d’un statut d’indépendant (à titre accessoire si c’est le cas)

    Je suis quasi certain que le service de base d’Uber ne respecte pas ces 3 principes.
    Je suis moi-même indépendant à titre complémentaire dans un tout autre domaine et je ne vois pas pourquoi ce système devrait lui seul pouvoir échapper aux règles imposées à n’importe quel entrepreneur dans ce pays.
    Le fait que l’offre de taxi à Bruxelles serait chère pour un mauvais service n’autorise pas une société à venir casser le marché avec un système qui ne respecte aucune règle.
    Au contraire, si ce système est tellement mieux, à l’autorité compétente de veiller à ce qu’il ait les mêmes droits et obligations que les autres acteurs dans le même créneau et s’il était tellement mieux et moins cher, il ne tardera pas à se faire une place de choix dans ce marché.

    J'aime

    • Le principe de la MacDonaldisation ou Walmartisation de l Europe….

      Les Commissaires sont adoubés par v o s Etats afin de remplir ce ròle et de servir de bouc émissaire quand ils en ont besoin pour se cacher derrière eux alors qu’en réalité ce sont v o s nationaux qui décident. Point barre.

      Quoi de mieux que des oligarches, des fraudeurs sans scrupule aucun pour remplir ce sale ròle? Et permettre à v o s élus nationaux de se cacher derrière ce paravent pour l e u r s décisions? Ce qu’ils ne vous disent jamais, utilisant la très grosse ficelle de « c’est l’Europe » (ce qui ne veut strictement r i e n dire et est un énorme mensonge, car il n’existe p a s de gouvernement européen du tout, ce n’est que l’assemblée de 28 Ministres qui décident absolument de t o u t.Point barre. Le reste n’est q u e mensonge pur et dur)

      Après tout, la fonction essentielle de l UE est de garantir que tous ses Etats membres soient et r e s t e n t des Etats fantoches avec la complicité des acteurs se présentant aux élections comme si c´était pour du vrai alors qu´il ne s´agit q u e de gesticulations et « c’est pas un ‘tit juge qui va pouvoir changer ça ». Quíl fasse d´ailleurs attention…. on ne sait jamais (voir acquaintances douteuses des Commissaires, des familles de Ministres, etc…)

      Le TAFTA ne mobilisant pas du tout les citoyens endormis et en manque de cellules cérébrales, neurones et synapses actives, se laissant en état de pilotage automatique… fera le reste.

      Moi cela fait plus de 5 ans que je sais que les Accords transatlantiques sont en cours … Aucun journaliste – qui n’a aucune raison de ne pas le savoir – ne dit rien, invoquant l´un le secret « on nous cache tout on nous dit rien », l’ autre l’ignorance et les députés faisant semblant dígnorer et d´apprendre avec étonnement ou surprise… dans une mascarade digne de république bananière où la devise est « Tuer l’entreprise européenne quelle qu’elle soit et par tous les moyens imaginables »

      L’économie réelle doit être sacrifiée.Point.

      Toutes les mesures entérinées par les « gouvernements » des 28 vont toutes dans le même sens, toutes, partout. Nord Sud Est Ouest
      La propagande vous vend des Etats mieux, moyens, faibles et elle m e n t (son ròle est de faire croire que tout est rationnel, et de ne surtout pas montrer ce qui, à l’heure d’internet devrait ètre pourtant connu de tous, la Suède a tout privatisé depuis 20ans, et tous les autres aussi et ceux qui ont résisté ont vu fondre sur eux des corbeaux noirs invoquant ceci ou cela…. comme prétexte car les chiffres ne sont j a m a i s mis en perspective et de surcroìt, parsemés de fausses informations, non scientifiquement comparables, etc…).

      Et ça a commencé en 1945 (sur un mode atténué d´abord, reconstruction oblige et surtout calmer la population mise à feu pendant des décennies sans relâche et bien plus révolutionnaire de mentalité, ensuite attendre jusqu’à la chute du mur de Berlin pour dévoiler sa face hideuse et totalitairement sans limites dans la blitz krieg répétée et )

      Quoi de mieux que des malfrats sans foi ni loi pour servir un tel projet?
      La ponérologie en politique, c’est tous les jours.

      La Belgique est un Etat fantoche et Kroes le sait. (Elle n’a qu’à demander à De Gucht, ou Leterme et tant d’autres..)

      UBER et la fiscalité (comme de bien entendu Google et Goldman Sachs, ceux qui sont derrière cette fausse entreprise…, hein hop évasion fiscale)
      http://www.leparisien.fr/economie/le-montage-financier-d-uber-pour-payer-moins-d-impots-21-02-2014-3612633.php
      La société américaine de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) Uber aurait mis au point un montage financier d’optimisation fiscale, selon BFM Business.

      Quand il s’installe dans un véhicule Uber, le passager s’apprête en fait à régler sa course à un sous-traitant, un chauffeur travaillant à son compte ou une petite société, explique la chaîne
      Les sous-traitants versent une commission de 20 % à Uber BV, une filiale d’Uber immatriculée aux Pays-Bas, filiale à 100 % d’une autre société néerlandaise, Uber International BV… laquelle est elle-même la filiale à 100 % d’une troisième société, Uber International CV, qui réside aux Bermudes, un paradis fiscal. L’associé en nom d’Uber International CV est Neben LLC, une société immatriculée au Delaware (Etats-Unis), autre paradis fiscal. Un tel montage, légal, est selon BFM TV «très probablement utilisé par Uber dans tous les pays».

      TIENS TIENS TIENS Filiale AUX PAYS B A S …, Kroes la néérlandaise défendrait-elle sa croûte n a t i o n a l e et américaine comme tout néérlandais étant succursale américaine depuis 70ans?

      J'aime

  14. Message à caractere informatif – (qualité images un peu floue…mais…soit)

    Un acteur américain d’entreprise

    Info pub innovation

    The Gravediggers of Innovation
    G7 taxis – Greencabs
    Full article available here: http://wp.me/p2OgMk-5hx

    Nellie Kroes n’est p a s citoyenne bruxelloise car elle n’y paye p a s d’impôts. Elle n’est citoyenne q u e de son portefeuille personnel
    Neelie Kroes n’a pas à ordonner à la Justice ni à commenter ce que le pouvoir judiciaire décide
    Rupture de l’Etat de Droit (séparation des pouvoirs….)? Scandaleuse intromission. Rien à cirer, elle a l’habitude de vivre au-dessus des lois (de son pays … déjà)
    Question de principe « démocratique ».
    (J’imagine,par exemple, « un malfrat maffieux condamné à 20 ans de prison en Italie. Nellie Kroes s’insurge!)

    M’enfin, c’est la Commission Européenne et ses fameux Commissaires recyclés dans une administration internationale, idem des Leterme (qui aussi est intervenu ou a tenté d’intervenir dans une question judiciaire avec sousous à la clef, of course!), etc.. afin de se mettre à l’abri du d r o i t national et même international. C’est un refuge comme un autre.
    Karel de Gucht, Barroso, Kroes, et tant d’autres…

    Neelie Kroes et ses comparses s’estiment d o n c au-dessus des Lois et des Etats de Droit et de la séparation des pouvoirs…
    Est-ce une nouvelle?
    Pas étonnant qu’elle conchie la séparation des pouvoirs, à l’instar d’un K.De Gucht, tel un club de malfrats ordinaires ne tirant leur légitimité que de la prédation. Et de la négation de l’Etat de Droit.

    Femme d’affaire, membre d’un nombre impressionnant de conseils d’administration
    Barroso, idem produit des USA (voir les négociations secrètes au f o r c i n g depuis 3 ANS et beaucoup plus en fait… du TAFTA servant à mettre sous tutelle les derniers m2 de décision démocratique souveraine.. ceux-ci devant être soumis aux ukases et décisions des multinationales toute-puissantes us…)

    Elle semble avoir besoin de cours d’ Etat de Droit (y a pas des cours – bidons – de dé-formation à la Commission Européenne?)

    Elle est donc une sorte d’oligarche aux acquaintances multinationales (et autres, voir 11 mai 2006 Neelie Kroes et le mafieux http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2006/05/neelie_kroes_et.html)

    Depuis quand l’UE n’est-elle pas un dominion, protectorat US?
    Comme Barroso (recruté dans son jeune âge très pauvre par le n° 2 de l’Ambassade US à Lisbonne – tête d’Halliburton et oui son appui à la Guerre d’Irak vient de là, en dépit de l’illégalité de cette guerre.. Halliburton y est, Barroso aussi, afin de jouer le rôle de faux maoïste pour faire semblant d’agiter l’Univ. pour une vraie fausse révolution et remercié par des études à US Georgetown University, le centre républicain et recrutement cia connu du monde entier… )

    Le principe de Pacman…

    UBER insécurité irresponsabilité …au service e …Google, Goldman Sachs, etc…
    http://www.thedailybeast.com/articles/2014/02/10/uber-and-its-enemies.html
    The tragic death of Sofia Liu, and the maiming of her brother and mother, has drawn national media attention because at the time of the crash the driver of the vehicle, Syed Muzzafar, was working for Uber, a company that’s made ordering a car service so convenient that it’s upending the taxi business in cities around the world. On January 27, the Kuang-Liu family sued Uber in San Francisco Superior Court for damages related to the accident.
    There’s no doubt that Uber should be held responsible for the deadly actions of its driver.
    But members of San Francisco’s taxi cartel are trying to turn this tragedy into a broader indictment of the company and its business model.

    UBER inquiétant pour la sécurité personnelle
    http://www.thedailybeast.com/articles/2014/03/28/uber-s-biggest-problem-isn-t-surge-pricing-what-if-it-s-sexual-harassment-by-drivers.html
    I met the Uber at the corner of the street where I live near Lincoln Center in New York City, and asked the driver to take me across town. It was an unremarkable trip.
    At the end of the ride, the Uber driver asked me if I had been near Lincoln Center a few hours earlier. I said I hadn’t, since I didn’t remember walking past there. Then he took out his iPad. « Really? » he asked. « Because you look like this girl. » He turned the iPad around to face the back seat. To my surprise, I saw a full-length, close-up picture of me, wearing the workout clothes I’d had on an hour previously.

    The Uber driver asked me if I wanted him to send me the picture. I declined, and quickly got out of the car. Then, a few days later, an email was forwarded to me from Sarah Lacy, a tech journalist who’d written about me previously. She had received it from the Uber driver. « I need your help to get my job back. (don’t judge too quickly) » [sic], it was titled. He explained that he had been a driver for 20 years, and that what had happened between him and « jogger lady » was « innocent coincidence Misunderstanding » [sic]. He wrote that Uber had immediately fired him. He explained that he struggled to make ends meet, and that he tried to hire an attorney but it was too expensive. He complained that my review must have made it seem « like I’m a bad guy or something.
    The driver included in the email an attachment of the picture he took of me, and a copy of the text message he received from Uber firing him. The driver then sent the same email to me, at my professional email address, and to my employer.
    I had previously been under the impression that the only personal information Uber provided to drivers about riders was a first name, so I was a bit confused as to how this driver had enough information about me to find out my employer. I reached out to Uber for clarification.  » (Bien entendu UBER s’est caché derrière des tas d’arguments-excuses…) »

    Bien entendu UBER financé par Google le Big brother U S qui contrôle et l i t tous les Emails Gmail, Goldman Sachs (Goldman Sucks de son nom réél..) et d’autre linge sale et prédateur et pro TAFTA

    http://www.levif.be/info/belga-generique/la-justice-allemande-interdit-egalement-le-service-uber-a-berlin/article-4000596021131.htm

    Interdit à B e r l i n aussi

    Après la Belgique, l’Allemagne. Le service alternatif de taxi Uber a été interdit par la justice allemande dans le land de Berlin

    Je sens que Neelie Kroes va avoir envie d’envahir la .. Pologne…

    J'aime

  15. La devise de l’UE (à présent « protectorat US » – Le protectorat est un régime politique constituant l’une des formes de sujétion coloniale- qui fut dominion États « indépendants », membres de l’Empire du même nom, avant d’être sous peu entièrement colonisée grâce au TAFTA…)
    «Unie dans la diversité», la devise de l’Union européenne, a été utilisée pour la première fois en 2000.
    Cette devise caractérise la manière dont les Européens se sont rassemblés, en créant l’Union européenne, pour œuvrer en faveur de la paix et de la prospérité, s’enrichissant ainsi des diverses cultures, traditions et langues du continent.
    La prochaine sera, quand on osera dire la réalité telle quelle « In Dollar we trust »

    La devise USA IDEM
    La devise historique est E pluribus unum » traduit par « De plusieurs, Un »
    Mais une traduction plus exacte serait « de plusieurs, sera un »
    Mais la devise In God we trust est bien celle en usage depuis 1956 date à laquelle cette devise a été intégrée à la constitution.

    J'aime

  16. Source :web commission …. europa.eu/about-eu/basic-information/symbols/motto/index_fr.htm‎
    «Unie dans la diversité», la devise de l’Union européenne, a été utilisée pour la première fois en 2000.
    Cette devise caractérise la manière dont les Européens se sont rassemblés, en créant l’Union européenne, pour œuvrer en faveur de la paix et de la prospérité, s’enrichissant ainsi des diverses cultures, traditions et langues du continent. »

    J'aime

  17. La liste des 10 meilleurs Paradis Fiscaux dans le monde publiée par le magazine Forbes en 2010 reste la plus intéressante :
    1. U.S.A (Delaware),
    2. Luxembourg,
    3. La Suisse,
    4. Les Îles Caïman,
    5. Royaume-Uni (City of London),
    6. Irlande,
    7. Les Bermudes,
    8. Singapour,
    9. Belgique,
    10. et Hong Kong.
    L’enrichissement des proxénètes, non des prostituées
    Le bordel peut s’appeler Eros center, entreprise ou société anonyme, il reste néanmoins un bordel – malgré sa pitoyable modernité – et le proxénète est toujours un proxénète. Ce dernier touche de 75 à 90 % de l’argent empoché par « ses protégées »

    Google entre autres possède UBER dans des paradis f i s c a u x. Hop évasion fiscale, dissimulation, etc…
    Google street a bien entendu photographié toutes les rues, routes, campagnes, villes par monts et par vaux (en attendant les veaux) d’abord.

    Ensuite, ayant cartographié le tout… hop, taxi avec exploitation et évasion fiscale.
    Bingo.
    Le con-sot-mateur.. est con-tent.

    Soyez cons-sots-mateurs jusqu’au bout.

    J'aime

    • la belgique dans le top10 des paradis fiscaux? paradisiaque pour les riches étrangers alors…

       » le proxénète est toujours un proxénète. Ce dernier touche de 75 à 90 % de l’argent empoché par « ses protégées » »

      intéressant ratio sur l’appropriation par le capital de la plus value apportée par le travail d’un(e) travailleu(r)se asservis

      J'aime

      • C’est ^pas vrai? Vous n’êtes t o u j o u r s pas au courant que l’expression « paradis fiscal » ne concerne é v i d e m m e n t QUE les multimillonaires?

        Un paradis fiscal pour ultra riches repose t o u j o u r s sur un enfer fiscal pour les autres.
        Cela v a de soi! Lié.

        J'aime

  18. C’est clair que c’est franchement discutable l’interventionnisme de la commissaire mais là dans le cas du couchsurfing, désolé mais on frise l’exagération. Maintenant, accueillir quelqu’un gratuitement car c’est le cas la plupart du temps dans le couchsurfing, ca coutera à celui qui loge … Il devra se conformer aux règles de sécurité basique d’une location commerciale de logement. Bah vu comment les pompiers exigent les règles bah ils en ont au moins pour un bon millier d’euros à se conformer (extincteur, extracteur de fumée, extincteur couplé à la chaudière automatique, remplacement de tout escalier en bois en béton avec une dimension de marche réglementaire, porte coupe feu sur tout l’étage ou se trouve la chambre, escalier de secours extérieur et j’en passe)

    J'aime

    • Ah,ces salauds d’hôtels qui se sont conformés aux règles et à qui ça coûte des pesos par millions ! Mais qu’ils fassent B&B, merde, quoi ! Et puis, merde, ils n’ont qu’à pas faire bosser des gens et payer leur sécu, hein. Faudrait voir à ne pas exagérer :-)))

      J'aime

      • Le couchsurfing c’est gratuit … et puis c’est pas vraiment la même clientèle que les hotels. Airbnb là c’est payant d’ailleurs ce dernier vient de se conformer à des règles identiques en californie à celles des hotels pour les taxes de séjour. A Bruxelles, ils vont légiférer uniquement sur les offres payantes. Là, la Flandre oblige aussi sur les offres gratuites … Si les flamands couchsurfers doivent dépenser plusieurs milliers d’euros pour accueillir gratuitement des gens, je ne sais pas trop s’ils vont continuer à le faire …

        J'aime

    • Comment est-il ENCORE possible qu’au 21è siècle, des citoyens dotés du droit de vote se laisse embobiner et n’aient comme SEULE source que des médias particulièrement indigents et manipulateurs sur tous les sujets?

      En 2014 le « citoyen » (doooh?) belge CONTINUE à CROIRE que les médias l’informent.

      Il faut être sérieusement enfermés dans sa caverne pour maintenir ses réflexes soumis à toutes les manipuations.
      Ne pas savoir, ne pas savoir ni v o u l o i r se renseigner, ne p a s réfléchir.
      Et cela a le droit de vote!!!

      AU SECOURS!

      Vos médias francophones ne font q u e diffuser des hoax (faux) sur quasiment t o u s les sujets. T O U S

      Le coachsurfing n’est ABSOLUMENT P A S concerné. DU TOUT.
      http://www.hln.be/hln/nl/957/Binnenland/article/detail/1857641/2014/04/18/Bourgeois-Couchsurfing-valt-niet-onder-decreet-Airbnb-wel.dhtml
      Bourgeois: « Couchsurfing valt niet onder decreet, Airbnb wel »

      http://www.knack.be/nieuws/belgie/bourgeois-couchsurfing-valt-niet-onder-decreet-dat-overigens-ook-door-sp-a-werd-goedgekeurd/article-normal-139189.html

      couchsurfen niet onder de meldingsplicht valt, aangezien er geen sprake is van enige exploitatie.

      Car G R A T U I T.

      GIGOLO COMPANY
      AIRBNB autre gigolo company b i e n. Casse les lois du logement.
      NEW YORK s’oppose.Etc…Casse toutes les lois de protection du logement.
      Google is watching you.

      D’autre part, être tellement conditionné par une incapacité à la liberté a d u l t e (ayant appris depuis des générations qu’on ne « se débrouille pas tout seul car c’est dangereux » vive le business pour crétinisés en incapacité adulte..) fait qu’on « a besoin » de se comporter comme un mineur d’âge trouillard.
      Toujours se reposer sur quelqu’un qqchose comme un enfant, aux réflexes puérils extrêmes.
      Du fétichisme de l’aliénation à l’état pur.
      Syndrome du Toutouriste Tous-en-troupeau-à-Torremolinos par l’Agence de Voyage (twitter, facebook, airbnb idem) qui vous arnaque avec le sourire afin de gagner du temps de cerveau disponible.

      Fait comme Lazare « Lève-toi et marche' »!
      Non, ce n’est pas dangereux. Du tout.

      Simple si tu as 2 jambes et un téléphone.

      J'aime

  19. Ce qui a de bien aussi avec le coachsurfing, c’est que l’invité peut se tailler en chouravant vos affaires….Peut aussi foutre le feu à votre baraque… casser des trucs…

    Super.
    J’attends.
    Au secours, la Loi, dit Mr.Simpson alors…

    Idem AIRBNB… je sens que je vais me marrer…
    C’est à croire qu’avant internet, personne ne voyageait… ;-))))
    Personne n’était libre…

    En rencontrant des tribus indiennes bien cachées, le contact s’étant fait lentement (savourons),curieusement (bizarre, étrange vous avez dit?) cette expérience (magnifique) n’est pas passée par internet et sa gigolo company..et divers parasites…qui brouillent la vie…

    Comment ai-je fait pour voyager, je me le demande…;-) Quelle idée!

    J'aime

  20. Et enfin, ce qu’il y a de bien avec le coachsurfing, c’est que c’est bien entendu une société commerciale (depuis 2012 attrape-nigaud classique, d’abord j’appâte en gratuit, ensuite … ça marche et hop! Je fais mieux que le KGB dis donc!) (américaine comme il se doit. USA partout sinon rien) qui même si vous vous désinscrivez, conserve vos données personnelles et les
    v e n d. Sans votre autorisation.

    On se demande pourquoi on proteste pour la NSA… vie privée toussa..
    La dissonance cognitive totale (ceusse ki comprennent pas concept, ka chercher sur google gigolo company) s’exposant…

    Ici le cr. de base donne tout.. tout seul. Même pas cap’ de réfléchir à lui-même et son intérêt…

    Fou, pourquoi ne pas profiter de la débilité (du moment qu’elle est digitale)… ambiante?
    Hein?

    Mercredi, je fais un dîner (de c…) restaurant clandestin.
    Je passe par ce blog (digital-numérique donc OK parfait), c’est 10Euros par pers (le menu est une surprise digitale!) et vous faites la vaisselle et après je vends vos coordonnées à un bureau de consultants (bureau digital).

    La bouffe sera virtuellement numérique, of course!
    Par ici, la monnaie et la fraude!

    Irony on (of course) de ce petit message (faut tout expliquer en articulant et taper sur le clou sinon eu pas comprendre)

    Me demande comment on faisait a v a n t? Parler à l’autre? Vous n’y pensez pas, voyons, si ça tombe il est même pas comme moi (risque grave alors, rencontre libre,oser, dangereux toussa).

    J'aime

  21. Pour mes fins de mois, je vais aller faire du coachsurfing… chez qqu’un, je le sens.

    Si ça tombe, il a chez lui un portable apple (USA partout sinon rien), un appareil photo numérique et quelques « smart »phones..(smart veut dire intelligence, appareil qui sert de prothèse à ceux qui n’en ont pas..) (plus quelques menus objets faciles à transporter),
    ça tombe bien, j’en ai besoin… 😉

    Clic-clac, l’affaire est dans le sac 😉
    Cours derrière-moi si tu peux…;-)

    J'aime

  22. L’information est rapportée ce jeudi par nos confrères de chez Trends-Tendances : le premier acteur du marché du taxi bruxellois, Taxi Radio Bruxellois (Taxis Verts), vient de mettre à disposition une application mobile (iOS et Android) facilitant la réservation de taxis sur Bruxelles et ses environs. Cette dernière, baptisée eCab…

    http://belgium-iphone.lesoir.be/2014/04/24/ecab-lappli-mobile-de-taxis-verts-pour-contrer-uber-a-bruxelles/

    J'aime

  23. SI VOUS DESIREZ FAIRE DE LA PUB POUR UBER SUR DES BLOGS, PAYEZ (ET FAITES ÇA AILLEURS, CES PRATIQUES ME DEBECTENT. MERCI]

    J'aime

  24. Qui y a voté pour la ministre bruxelloise en charge des transports à bruxelles Brigitté Grouwels (CD&V) !!! il a y just 2300 vote!!! 0.006 des vote il es la just avec le quota!!!!!!!

    J'aime

Commentez. (Les commentaires sont modérés et n'apparaîtront pas immédiatement !)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :